Qualité de l’air : 10 gestes anti-pollution intérieure

Qualité de l’air : 10 gestes anti-pollution intérieure

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Jeudi 26 Janvier 2017 : 11h49
Mis à jour le Jeudi 26 Janvier 2017 : 18h09

Savez-vous que l’air de nos logements serait 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ? Ce chiffre fait réfléchir à la qualité de l’air de nos intérieurs et donne envie de se débarrasser de cette pollution intérieure qui peut provoquer à la longue des symptômes tels qu’allergies et maux de tête, voire contribuer au développement ou à l’apparition de maladies respiratoires telles que la crise d’asthme.

© Istock

Un purificateur d’air pour la pollution intérieure des voitures

74% des automobilistes se disent inquiets par la qualité de l’air intérieur du véhicule*… Et ils ont raison ! Aux allergènes et polluants accumulés au quotidien dans les habitacles des voitures, viennent s’ajouter les particules fines liées en particulier aux pics de pollution des derniers jours, et à la stagnation des véhicules dans les embouteillages. Or, inutile de se reposer uniquement sur le filtre habitacle fourni par le constructeur : s’il piège les particules et les allergènes provenant de l’extérieur par les aérations, ne sont pas filtrés l’air pénétrant par les fenêtres ou portes, l’air déjà présent dans le véhicule ainsi que les pollens accrochés aux vêtements.

Pour y remédier, un tout nouveau purificateur d’habitacle** fait son apparition sur le marché ayant la capacité de filtrer les polluants et les bactéries tout en piégeant les mauvaises odeurs. Il permet d’éliminer près de 99% des éléments polluants contenus dans l’air : allergènes et particules fines (de 0,3 à 10µm), substances toxiques, Composés Organiques Volatiles (COV), virus, fumées, poussières et poils d’animaux…Affaire à suivre !

Nouveaux objets connectés pour améliorer la qualité de l’air de nos logements

De nombreuses start-ups se sont lancées sur le marché de la qualité de l’air intérieur. Ainsi, on peut trouver facilement des boitiers que l’on connecte à son Smartphone pour surveiller la qualité de l’air de son habitat (ex : Footbot, Airboxlab, Blueair ou encore Atmotube). Ces produits peuvent donner une bonne indication, mais détectent moins de types de substances que les purificateurs d’air. De plus, ils ne sont pas équipés de système de filtration, donc ils n’agiront pas eux-mêmes sur la dépollution de votre intérieur.

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Jeudi 26 Janvier 2017 : 11h49
Mis à jour le Jeudi 26 Janvier 2017 : 18h09
Source : D’après une entrevue avec Angélique Delpech, chef de produit Traitement de l’air chez Philips.
Site internet Philips « Fait-il si bon respirer chez vous ? » : http://www.philips.fr/content/B2C/fr_FR/marketing-catalog/topic/comment_lutter_contre_la_pollution_interieure.html
* étude 40 Millions d’Automobilistes.
**gamme Philips GoPure
A lire aussi
A chaque pièce de la maison, ses polluants !Publié le 20/01/2013 - 23h00

Saviez-vous que votre intérieur peut contenir de nombreux polluants nocifs pour votre santé ?Certains gestes simples contre la pollution intérieure peuvent être salutaires, d’autant plus que l’on passe environ 80% de notre temps entre quatre murs.

10 conseils pour réduire la pollution intérieurePublié le 03/07/2015 - 15h16

Nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur de nos habitations. Or l’air qui règne dans nos logements est 5 à 10 fois plus pollué que l’extérieur. Comment diminuer la pollution intérieure pour mieux respirer et éviter les allergies ?

Au secours, ma voiture est polluée !Publié le 27/01/2014 - 07h00

Tout le monde sait que les voitures créent de la pollution atmosphérique.Mais savez-vous que l’intérieur de votre voiture est aussi l’un des endroits où vous êtes le plus exposé(e) à la pollution ?

Plus d'articles