Qualité de l’air : 10 gestes anti-pollution intérieure

Qualité de l’air : 10 gestes anti-pollution intérieure

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Jeudi 26 Janvier 2017 : 11h49
Mis à jour le Jeudi 26 Janvier 2017 : 18h09

Savez-vous que l’air de nos logements serait 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ? Ce chiffre fait réfléchir à la qualité de l’air de nos intérieurs et donne envie de se débarrasser de cette pollution intérieure qui peut provoquer à la longue des symptômes tels qu’allergies et maux de tête, voire contribuer au développement ou à l’apparition de maladies respiratoires telles que la crise d’asthme.

© Istock

Qualité de l’air intérieur : les 10 bonnes habitudes pour l’améliorer

Heureusement, quelques bons réflexes peuvent aider à diminuer significativement la pollution de nos logements et améliorer efficacement la qualité de l’air.

Voilà la liste de 10 gestes faciles à adopter au quotidien pour assainir l’air que vous respirez chez vous :

Ouvrez les fenêtres des différentes pièces de la maison tous les matins pendant 15 à 30 min, été comme hiver, afin de renouveler l’air et diluer les polluants,
N’obstruez pas les bouches de VMC, et dépoussiérez-les régulièrement,
Veillez à ne pas générer de fumées toxiques à l’intérieur : tabac, grillades, encens et bougies,
Brossez les animaux de compagnie à l’extérieur et lavez-les régulièrement,
Remplacez les produits ménagers classiques par des produits biologiques ou contenant un minimum de composés volatils : cherchez les labels comme « Ecocert » ou « Nature & Progrès » sur les étiquettes et évitez les produits mentionnant du benzène, du tétrachloroéthylène, du chloroforme, du toluène ou des terpènes,
Portez un masque quand vous faites du bricolage, de la peinture, ou du ménage,
Ventilez une pièce plusieurs fois par jour pendant au moins deux semaines quand vous y avez fait des travaux de peinture, de remplacement de sols ou que vous y avez placé un nouveau meuble,
Lavez toujours un vêtement neuf avant de le porter,
Dépoussiérez les surfaces plusieurs fois par semaine et lavez régulièrement les rideaux et housses de coussins,
Changez de matelas tous les 10 ans et protégez-le avec une housse anti-acariens.

Purificateurs d’air : Comment combattent-ils la pollution intérieure ?

Les purificateurs d’air sont composés d’un capteur qui « scanne » une pièce afin d’identifier la nature des différents polluants et leur quantité. Plusieurs niveaux de pollution intérieure sont détectés et en fonction de l’appareil, on verra s’inscrire une tendance, par exemple la couleur bleue si l’air est sain ou rouge s’il est très pollué. Sur les appareils plus sophistiqués, on pourra avoir la mesure exacte de la densité de particules au m2 : si elle est inférieure à 35 µg/m2, la qualité de l’air est satisfaisante, et si elle est supérieure à 115 µg/m2, l’air intérieur sera considéré nocif. En fonction de cette analyse, le purificateur d’air active le processus de dépollution : un ventilateur crée un flux d’air dans la pièce et envoie les polluants à travers un ou plusieurs filtres spécifiques des substances à éliminer.

Ces purificateurs peuvent se placer dans les pièces de vie et/ou dans les chambres, en fonction des sensibilités spécifiques de chaque personne de la famille et des habitudes de vie. On peut faire fonctionner ces appareils en continu ou uniquement à certains moments de la journée, en sachant qu’ils ne consomment que très peu d’énergie et qu’ils se mettent pour la plupart des modèles en veille lorsque la qualité de l’air est redevenue bonne.

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Jeudi 26 Janvier 2017 : 11h49
Mis à jour le Jeudi 26 Janvier 2017 : 18h09
Source : D’après une entrevue avec Angélique Delpech, chef de produit Traitement de l’air chez Philips.
Site internet Philips « Fait-il si bon respirer chez vous ? » : http://www.philips.fr/content/B2C/fr_FR/marketing-catalog/topic/comment_lutter_contre_la_pollution_interieure.html
* étude 40 Millions d’Automobilistes.
**gamme Philips GoPure
A lire aussi
A chaque pièce de la maison, ses polluants !Publié le 20/01/2013 - 23h00

Saviez-vous que votre intérieur peut contenir de nombreux polluants nocifs pour votre santé ?Certains gestes simples contre la pollution intérieure peuvent être salutaires, d’autant plus que l’on passe environ 80% de notre temps entre quatre murs.

10 conseils pour réduire la pollution intérieurePublié le 03/07/2015 - 15h16

Nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur de nos habitations. Or l’air qui règne dans nos logements est 5 à 10 fois plus pollué que l’extérieur. Comment diminuer la pollution intérieure pour mieux respirer et éviter les allergies ?

Au secours, ma voiture est polluée !Publié le 27/01/2014 - 07h00

Tout le monde sait que les voitures créent de la pollution atmosphérique.Mais savez-vous que l’intérieur de votre voiture est aussi l’un des endroits où vous êtes le plus exposé(e) à la pollution ?

Plus d'articles