Qu'est-ce qu'une personnalité paranoïaque ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 04 Février 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 13 Novembre 2014 : 19h38
-A +A

C'est une personne qui souffre en continu d'un trouble grave de la personnalité, un de ces dix troubles (1) décrits par le DSM4 (manuel de diagnostic et de statistique des maladies mentales). Elle correspond assez bien à ce qui entre dans la description du « parano », personne qui croit toujours qu'on lui veut du mal…

Personnalité paranoïaque : un trouble de la personnalité difficile à vivre

Hubert rend l'atmosphère irrespirable autour de lui. Il perçoit derrière chaque parole un sens caché négatif, le plus souvent dirigé contre lui. Il se méfie de ses associés à son travail, ne leur fait jamais confiance, pas plus qu'à sa femme ou à sa fille. Il en veut souvent à son entourage et quand on lui demande pourquoi, il répond : « vous le savez très bien, ne faites pas semblant ».

Il peut même parfois être violent, surtout quand il soupçonne sa femme d'infidélité sur des détails complètement anodins. Il a assez souvent déjà cassé de la vaisselle et même frappé sa femme une fois. Son épouse est d'ailleurs dépressive et songe à la séparation. Elle a peur de lui en parler, craignant sa réaction.

Hubert souffre d'une personnalité paranoïaque et la vie avec lui n'est jamais amusante ou légère.

Qu'est-ce exactement qu'une personnalité paranoïaque ?

C’est la personnalité de quelqu’un qui est soupçonneux à l'égard des autres dont les intentions sont systématiquement interprétées comme malveillantes. Cette Méfiance est envahissante et apparaît au début de l'âge adulte et se retrouve dans divers contextes, avec au moins 4 des critères suivants

  • Un individu à la personnalité paranoïaque pense, sans aucune raison objective, que les autres cherchent à l'exploiter, le tromper, lui nuire.
  • Il doute sans arrêt de la loyauté, de la fidélité de son entourage (amis, famille, collègues de travail).
  • Il se confie très rarement, car il pense que les informations qu'il communique seront utilisées contre lui.
  • Il imagine des sous-entendus cachés, humiliants ou menaçants dans les paroles, les événements anodins au quotidien.
  • Il est très rancunier, ne pardonne pas de s'être senti blessé, dédaigné, méprisé, insulté.
  • Il réagit par la colère ou l'agressivité quand il se croit attaqué ou qu'il estime sa réputation attaquée.
  • Il soupçonne sans élément objectif l'infidélité de son conjoint, et cela de manière répétée.

Attention, le trouble de la personnalité est une manière de fonctionner constante.

Il existe des maladies qui surviennent par crise et où l'on peut aussi observer ces signes. Mais ils sont passagers. On peut ainsi parler d'un délire paranoïaque dans certaines maladies. Il s'agit d'un délire qui possède le même genre d'élément, mais qui ne signifie pas forcément que la personne ait une personnalité paranoïaque, car son fonctionnement habituel n’est pas sur ce mode.

Notons aussi que tout le monde peut avoir par moment un fonctionnement paranoïaque, y compris des personnes tout à fait équilibrées psychiquement. Il peut suffire de se sentir déprimé, et de penser « et si ma femme me trompait ? » ; « Et si tout le monde pensait sans me le dire que je suis vraiment un bon à rien ? » C'est le propre des personnes équilibrées d'osciller entre les différents troubles de la personnalité, de manière superficielle. Il s'agit de pensées qui vous traversent, mais pas d'une manière de fonctionner qui s'installe durablement et en profondeur.

Guide: 

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 04 Février 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 13 Novembre 2014 : 19h38
A lire aussi
Paranoïa : d'un délire à l'autre Publié le 10/01/2002 - 00h00

Synonyme de folie et de dérèglement de l'esprit en grec, le terme “paranoïa” est aujourd'hui couramment utilisé pour désigner des personnes qui se méfient de tout. En réalité, il concerne les sujets atteints de psychose paranoïaque, une maladie mentale grave et difficile à soigner.

Plus d'articles