Pyostacine

Vous consultez la fiche Pyostacine sous la présentation suivante : 250 mg Comprimé pelliculé Etui de 16.

Consultez les autres présentations de Pyostacine :

Classe thérapeutique : Infectiologie - Parasitologie

Composition : Pristinamycine

Présentation : 250 mg Comprimé pelliculé Etui de 16

Laboratoire : Sanofi-aventis France

Prix : 12.44 €

Statut : Ordonnance simple non renouvelable sauf mention contraire

Remboursement : 65%

Indications Pyostacine

PYOSTACINE 250 mg comprimé pelliculé est indiqué chez l'adulte et chez l'enfant dans le traitement des infections suivantes (voir rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Propriétés pharmacodynamiques) :

·         sinusites maxillaires aiguës (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi « Infections ORL »),

·         exacerbations aiguës de bronchites chroniques,

·         pneumonies communautaires de gravité légère à modérée,

·         infections de la peau et des tissus mous.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie Pyostacine

Posologie

Adultes

La posologie est de 2 g/jour à 3 g/jour, selon le tableau suivant :

Indications

Posologie quotidienne

Durée de traitement

sinusites maxillaires aiguës

1 g x 2/jour

4 jours

exacerbations aiguës de bronchites chroniques

1 g x 3/jour

4 jours

pneumonies communautaires de gravité légère à modérée

1 g x 3/jour

7 à 14 jours

infections de la peau et des tissus mous

1 g x 2/jour à 1 g x 3/jour

8 à 14 jours

La posologie peut être portée à 4 g/jour dans les cas sévères.

Enfants

La posologie est de 50 mg par kg de poids et par jour, en deux ou trois prises.

Dans les infections sévères, cette posologie peut être portée à 100 mg/kg/jour.

La posologie chez l'enfant ne doit pas dépasser la posologie de l'adulte.

Patients insuffisants rénaux

La pristinamycine étant peu éliminée par le rein, aucun ajustement posologique n'est jugé nécessaire chez les patients insuffisants rénaux.

Mode d'administration

VOIE ORALE

Ce médicament est à prendre au moment des repas.

Les comprimés sont à avaler avec une boisson. Lorsque l'administration chez un jeune enfant est envisagée, les comprimés peuvent être écrasés dans un peu de lait ou dans un excipient sucré (confiture) (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Contre-indications Pyostacine

·         Hypersensibilité à la pristinamycine, aux autres synergistines, ou à l‘un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

·         Antécédent de pustulose exanthématique aiguë généralisée survenue après la prise de pristinamycine (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

·         Allergie au blé (autre que la maladie coeliaque).

·         Administration concomitante de pristinamycine et de colchicine (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

·         Allaitement (voir rubrique Grossesse et allaitement).

Interactions Pyostacine

Associations contre-indiquées

+        Colchicine

Augmentation des effets indésirables de la colchicine aux conséquences potentiellement fatales.

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi

+        Immunosuppresseurs

Augmentation des concentrations sanguines de l'immunosuppresseur par inhibition de son métabolisme hépatique.

Dosage des concentrations sanguines de l'immunosuppresseur. Contrôle de la fonction rénale et adaptation de sa posologie pendant l'association et après son arrêt.

Problèmes particuliers du déséquilibre de l'INR

De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées: il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.

Précautions d'emploi Pyostacine

Infections ORL

Sinusites

L'efficacité de la pristinamycine a été démontrée dans le traitement des sinusites maxillaires aiguës, alors que  l'efficacité dans les sinusites chroniques n'a pas été documentée par des essais cliniques.

Angines

La pristinamycine n'est pas adaptée dans le traitement de l'angine.

Dans une étude clinique menée dans l'angine chez l'adulte et chez l'enfant, comparant la pristinamycine (2 g/j chez l'adulte et 50 mg/kg/j chez l'enfant, pendant 4 jours) à l'amoxicilline (2 g/j chez l'adulte et 50 mg/kg/j chez l'enfant pendant 6 jours), les taux d'éradication bactérienne du streptocoque A bêta-hémolytique ont été largement en défaveur de la pristinamycine par rapport au comparateur (différence de 48 % entre les deux bras).

Otites

Les données sont très limitées dans le traitement des otites (arguments microbiologiques, absence d'étude clinique).

Hypersensibilité

Des réactions d'hypersensibilité, y compris oedème de Quincke et choc anaphylactique, peuvent survenir avec la prise de pristinamycine (voir rubrique Effets indésirables) et peuvent mettre en jeu le pronostic vital. Dans ces cas, le traitement par pristinamycine doit être interrompu et un traitement médical adapté doit être mis en place. 

La survenue, en début de traitement, d'un érythème généralisé fébrile associé à des pustules doit faire suspecter une pustulose exanthématique aiguë généralisée (voir rubrique Effets indésirables); elle impose l'arrêt du traitement et contre-indique toute nouvelle administration de pristinamycine. Une sensibilisation antérieure par la virginiamycine locale ou systémique est possible.

Ce médicament peut être administré en cas de maladie coeliaque. L'amidon de blé peut contenir du gluten, mais seulement à l'état de trace, et est donc considéré comme sans danger pour les sujets atteints de maladie coeliaque.

Population pédiatrique

La prise de comprimé est déconseillée chez l'enfant âgé de moins de 6 ans, car elle peut entraîner une fausse route. Il n'existe pas d'autres présentations à base de pristinamycine adaptée au jeune enfant.

Effets secondaires Pyostacine

Troubles gastro-intestinaux

·         Vomissements, diarrhée, pesanteur gastrique.

·         Colites pseudo-membraneuses, colites aiguës hémorragiques.

Atteintes cutanées

·         Très rares cas de pustulose exanthématique aiguë généralisée (voir rubriques Contre-indications et  Mises en garde et précautions d'emploi).

·         Très rarement ont été rapportés :

o        Des cas d'eczéma avec possibilité d'aggravation d'un eczéma.

o        Des cas de purpura vasculaire.

o        Des cas d'éruptions bulleuses incluant syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell.

Hypersensibilité

Manifestation immunoallergiques générales: urticaire, oedème de Quincke, choc anaphylactique.


Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 07/04/2014

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • j ai soufere avec seroplex maux de tete fatigue ....j ai arete j espere ke c pa la meme chose pour ...

    Par brahim5 20/03/2014 - 16h12

    22
    réponses
    12104 consultations
  • Bonjour ,pouvez vous me communiquer l'adresse s'il vous plais de votre magnetiseur? Merci.

    Par hafidathomas 29/03/2014 - 11h24

    49
    réponses
    2251 consultations
  • Merci Uzernama, j'ai exactement les memes questions.

    Par Hally 16/04/2014 - 21h53

    1
    réponse
    83 consultations
  • Bonsoir. Les neuroleptiques sont des poisons, des substances psychoactives puissantes qui ne ...

    Par Alveol 24/03/2014 - 03h19

    3
    réponses
    592 consultations
  • bonjour,   Pourriez vous me donner plus d'informations sur cette clinique, car comme on lit ...

    Par fredouille67 31/03/2014 - 22h48

    57
    réponses
    4097 consultations
  • et le stagyd on pourra en avoir quand  

    Par SUCRETTE2 15/04/2014 - 19h08

    0
    réponse
    10 consultations
  • J'ai reçu un coup a la pommette et celle ci et enfoncé mais je n'ai pas mal par contre j'ai des ...

    Par Kelso 12/04/2014 - 19h39

    0
    réponse
    11 consultations
  • Bonjour ! Il m'arrive quelque fois que lorsque j'ouvre la bouche trop grand, je devient ...

    Par jp12 01/04/2014 - 18h35

    0
    réponse
    31 consultations
  • bonjour Je vous ecrit pour vous raconter mon histoire.La france est devenue un pays de non droit ...

    Par mare_psychiatrie 14/03/2014 - 19h52

    3
    réponses
    592 consultations
  • bonjour,    Je souffre de cystite depuis de nombreuses années et me sens les premiers ...

    Par naraka 26/02/2014 - 18h29

    0
    réponse
    64 consultations