Théo
Portrait de cgelitti
J' ai acheté ce livre sur le site de la FNAC moins de 6 ?, (il n' y a pas de frais de livraison pour les livres).

Maintenant, je suis beaucoup plus paisible + zen + heureuse.

Essayez, ça ne coûte pas grand chose, juste un peu de discipline.

Extrait du livre.

LA PUISSANCE DE LA PENSEE POSITIVE.

Au fil des ans, on m?a souvent demandé comment j? en étais venu à écrire le présent livre. La réponse en est bien simple: je l? ai fait par nécessité personnelle.

Enfant, j? étais si sensible et si timide que c?en était maladif.

En fait je souffrais d? un profond complexe d? infériorité. Je me dévalorisais sans cesse, me croyant dépourvu de toute intelligence et incapable de quoi que ce soit, convaincu, en plus, que je n? accomplirais jamais rien de valable. Puis je pris conscience que les gens autour de moi, partageaient cette impression, car c?est un fait que les autres, instinctivement, nous considèrent tels que nous nous considérons nous-mêmes.

Il faut avoir souffert d?un complexe d? infériorité pour comprendre jusqu?à quel point cela peut-être lourd à porter.

J? ai souffert de ce manque de confiance tout au long de mon enfance et de mes études. Lorsqu?un professeur m?interrogeait en classe, j?étais tellement intimidé que je bafouillais lamentablement, même si je connaissais parfaitement la réponse. Je n? étais capable de répondre correctement qu?aux examens écrits, ce qui me permit, fort heureusement, de réussir mes études.

Pendant toutes ces années paradoxalement, malgré mon sentiment d?infériorité et ma très grande timidité, je nourrissais un projet: devenir conférencier et prédicateur.

Puis un jour un professeur me parla franchement « Qu?est-ce qui ne va pas Norman ? Tu as tout ce qu?il faut, intelligence et compétence, pour réussir. N? as-tu aucune confiance en toi?

Ces reproches m? avais littéralement terrassé. Sur le moment, je fus complètement défait, désespéré, en proie à la colère et aux larmes.

Puis je me suis arrêté net! Une pensée avait jailli dans mon esprit comme une lumière qui s?allume soudain:

Il n? en tien qu? à moi d? en finir avec tout ça ! Je peux changer si je le veux.

Non seulement je changeai de vie à partir de ce moment, mais ma façon de penser se transforma radicalement. A la suggestion de mes parents, j? entrepris la lecture d? auteur tels que Emerson, Thoreau, Marc-Aurèle et d? autres qui croyaient au pouvoir de la pensée humaine. Je pris conscience, grâce à eux, d? une vérité essentielle, fort bien formulée par William James.

La plus grande découverte de notre génération a été de s?apercevoir qu? un homme peut changer sa vie en modifiant sa façon de penser.

Je savais que ma tournure d? esprit négative ne pouvait plus que me nuire. Je m? efforçai donc de changer et, peu à peu, je devins plus positif. J?avais lu quelque part une réflexion d? un philosophe:

Prenez en charge vos pensées. Vous pouvez en faire ce que vous voulez.

Je me mis donc en devoir de me créer un système de pensée bien personnel, car je voulais me dépasser.

La confiance en soi commence dans l? esprit. Comment, en effet, peut-on avoir

confiance en ses moyens si on entretient sans cesse des pensées négatives et si on se dénigre constamment ? Tout est une question d? attitude: il faut imprégner son esprit de pensées positives pour espérer profiter de cette force qui vit en chacun de nous.

La confiance dépend de votre façon habituelle de penser. Si des idées de défaite vous habitent, vous vous sentirez forcement vaincu. Alors prenez l? habitude de penser sainement.

PUB
PUB