• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    5 avis
  • Commentaires (0)

Les puces des chats et des chiens

Les puces des chats et des chiens

Parmi les hôtes indésirables qui infestent nos animaux domestiques et nos maisons se trouvent les puces.

Face à ces petits êtres sauteurs et piqueurs assoiffés de sang, vigilance et prévention s'imposent !

Une vie de puce

Les puces femelles et mâles piquent vos chiens et chats, se nourrissent de leur sang, et émettent des « crottes de puces » (pellicules brunes) qui tombent sur le sol, et vont servir de nourriture pour leurs larves.

En général, seules les puces adultes vivent sur l'animal. Les oeufs et les larves pondus par les femelles se développent dans l'environnement (les tapis de la maison par exemple), et attendent le passage de nos fidèles compagnons pour les infester.

La plupart des adultes peuvent vivre un an sur l'animal. Mais si elles sont délogées de leurs hôtes, elles doivent retrouver une nouvelle victime dans les 48 heures sous peine de mort.

En outre, la puce est peu tolérante au froid, et on retrouve donc plus d'infestations au printemps et en été. Il ne faut cependant pas perdre de vue que dans nos maisons chauffées, les puces peuvent se développer toute l'année !

Maladies causées par les puces

  • La piqûre et la salive des puces sont très irritantes, et cela peut provoquer des démangeaisons, voire même induire un phénomène allergique.
  • Par ailleurs, si l'animal se gratte, il risque d'aggraver les lésions cutanées causées par ces insectes. Une surinfection par des bactéries peut alors survenir.
    Les lésions de la peau peuvent se situer à n'importe quel endroit du corps, mais la localisation la plus typique est la base de la queue et le dos.
  • De surcroît, la puce est capable de transmettre des agents pathogènes. Un des vers les plus fréquents des chiens et chats, le dipylidium caninum, est ainsi injecté à l'animal par la puce. Pour éviter cette contamination, il est important de traiter contre les vers chaque animal infesté par les puces.
  • Enfin, les infestations massives par les puces peuvent induire de l'anémie, à cause de la grande quantité de sang ingérée par les adultes.

Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/04/2014
Créé initialement par le 20/09/2004

Trouvez-vous cet article intéressant ?