Psycho : comment faire une remarque constructive à un proche ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 08 Décembre 2008 : 01h00
-A +A
Vous avez envie de faire une remarque à une personne de votre entourage et vous savez que ce n'est pas facile. Soit vous y allez carrément et vous pouvez la vexer, soit vous ne dites rien parce que vous n'osez pas et cela peut être dommage pour vous qui allez ruminer, ou pour cette personne qui ne recevra pas cette remarque peut-être riche d'enseignement pour elle. Alors, comment faire pour y parvenir de manière sereine et efficace ? Comment s'y prendre pour faire une remarque constructive ?

Analysez vos motivations avant de faire une remarque

Commencez par vous demander quelle est votre motivation à faire cette remarque. S'il s'agit d'aider cette personne, d'améliorer votre relation, alors, c'est bon signe. Si au contraire, vous cherchez à vous mettre en avant, à écraser l'autre, à vous venger, à marquer des points, freinez avant qu'il ne soit trop tard. Pour que la remarque soit positive et constructive, il faut avant tout que vos motivations soient saines. Alors, soyez honnête avec vous-même : le sont-elles ?

La personne est-elle disposée à recevoir cette remarque ?

Si la personne en question vous a demandé votre avis, la voie est ouverte. Votre avis est attendu. Si elle ne vous a rien demandé, vérifiez qu'elle est disposée à recevoir cet avis et que vous allez en parler au bon moment. Par exemple, si une amie qui a un rendez-vous pour un entretien d'embauche vous demande : ' Que penses-tu de ma tenue vestimentaire ? Est-ce bien adapté ? ', il est évident que vous pouvez lui répondre. En revanche si vous estimez qu'un collègue de travail est ' mal fagoté ', attention à ne pas foncer et lui délivrer brutalement ce message… même si vous cherchez à lui rendre service.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 08 Décembre 2008 : 01h00
A lire aussi
La communication non-violente en pratique Publié le 29/12/2008 - 00h00

Bien communiquer consiste à faire passer un message sans agresser l'autre, même si ce que nous avons à dire n'est pas agréable pour lui. Pour cela il est indispensable d'être attentif à la fois à ses propres besoins et attentif à l'autre. Le respect mutuel est donc la base de la...

Je veux être aimé, faire plaisir, et je m'oublie... Publié le 25/08/2008 - 00h00

Ce type de fonctionnement psychologique où l'on fait toujours passer l'autre avant soi est très répandu. Les psychologues le qualifient parfois d'assujettissement. Certaines victimes en sont parfaitement conscientes et d'autres beaucoup moins. Quand vous faites passer les besoins des autres avant...

Savoir dire non Publié le 05/05/2004 - 00h00

Non, c'est un mot qui a beaucoup de mal à sortir chez certains adultes ! Pourtant, enfants, nous nous sommes tous entraînés à dire non à nos parents !

Plus d'articles