cgelitti
Portrait de cgelitti
bonjour, il y a 11 ans, j'ai été licenciée économique, car celle que je prenais pour une amie (13 ans que nous nous fréquentions) et avec qui je travaillais, était également ma responsable de service a sauvé sa place en m'éjectant. en confidence je lui avais dit que mon mari avait demandé une mutation pour la province mais que celle-ci ne serait pas possible avant plusieurs années. lorsque les licenciments ont été décidés, elle était dans la "charette" car son salaire correspondait à l'économie que l'entreprise voulait faire par service. cette personne a fait ses petits calculs et à proposé un de mes collègues récement entré dans l'entreprise et moi, car à tous les deux, nous représentions son salaire. avec ces arguments, + l'affirmation que de toute les façons je partirais par ce que je le lui avais dit, elle a sauvé sa place ! j'ai reçu une monstrueuse claque ! souvent cela remonte à la surface... à la suite de quoi je pense avoir commencé ma dépression, lentement, elle s'installée. depuis, pleins de choses sont intervenues, trop longues à vous exposer ici. mais, en 1998, mon nouveau médecin a compris qu'il y avait urgence à me tendre la main. entre temps, j'ai arrêté 3 fois de prendre la fluoxétine, dont la dernière il y a 3 semaine. j'ai pris la décision seule, j'en ai toute fois informé mon médecin. il m'a demandé les raisons, je lui ai répondu que j'en avais assez d'être contement sous produits chimiques et que de +, je n'avais pas l'impression que cela fasse avancer mon "schmilblik". voilà ou j'en suis, je n'ai pas de substitutif, par moment, je crains de rechuter que cela arrive sournoisement. j'ai entendu parler d'une méthode naturelle et très efficace, l'EMDR ou technique d'intégration neuro-émotionnelle par les mouvements occulaires, que le docteur David Servan-schreiber aurait rapporté en france, mais, je ne trouve aucun praticien. je recherche des personnes pouvant m'indiquer ou me renseigner ou trouver ce type de praticien.

merci à tous et toutes de m'avoir accordé par votre lecture quelques instants. cordialement, Delphine.

delphine.bussiere@wanadoo.fr