nicolas
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai 28 ans, et je vis un moment assez difficile en ce moment et j?aimerais trouver un peu d'aide, avoir si possible quelques conseils de votre part ou vos avis.

Voila ma situation. Depuis environ 1 an je suis suivi par un proctologue pour des hémorroïdes internes. J?ai été traité par laser et en mars dernier j?ai reçu une injection sclérosante. Depuis cette date la (coïncidence ou pas) une gêne et inflammation au niveau du pénis sont apparues.

Mes symptômes sont les suivants :

- Inflammation qui se situe sur l?orifice du gland (extrémité de l?urètre), en particulier le matin, qui semble désenfler après avoir uriné, ainsi que sur le sillon du prépuce juste en dessous du gland (inflammation constante, en tout cas présente chaque matin)

- Les douleurs sont periodiques (periode de crises et ameliorations).

- Lors de petites crises, l'envie d'aller uriner se fait plus fréquente!

- Légère douleur ou gêne (Sensation de brulures) quand l?envie d?uriner se fait sentir !

- Gêne ou douleur périnéales.

- Ejaculation précoce. Sensation de ne pas pouvoir me retenir. Sensation de soulagement brève après éjaculation suivi d'une gene par la suite.

- La même inflammation du matin (surtout celle sur l?orifice) réapparait après l?éjaculation.

Meme si les douleurs restent largement tolérables j?avoue que ce qui me traumatise le plus reste l?éjaculation précoce et qu'il est d'autant plus "psychologiquement" difficile pour moi car que je suis célibataire et n'avais jamais eu ce genre de probleme avant!

J'ai effectué des analyses pour etre sur que le problème n'était pas la conséquence d'une infection (Anlyses des urines, prélèvement urétral (très douloureux d?ailleurs !)et spermoculture) mais cela n'a rien donné.

Ayant parlé de ces symptomes avec mon proctologue, ce dernier m'a prescrit des anti-inflammatoires sur une periode de 1 mois car l'injection sclérosante aurait pu provoquer cette inflammation, mais les symptomes restent.

A vrai dire je suis un peu perdu et j'aimerais savoir quoi faire sans avoir a finir chez un psy!

Est ce que les examens effectués ont été suffisants? Faut-il que je fasse un examen de la prostate plus serieux? Je ne sais meme pas s'il s'agit d'une prostatite, prostatite chronique ou d'autre chose!?!

Si vous avez un avis sur mon cas merci de me répondre

Cordialement.

nicolas
Portrait de cgelitti
Ecoute, c'est la galére!
Je souffre moi même d'une prostatite chronique avec calcifications dans la prostate et le testicule gauche, ce n'est pas le même cas je te l'accorde!(mon inflammation est définitive pour cause les calcifications)mais je te conseil de boire 1.5 litre d'eau par jour(acide si possible, ajoute du pulco,les bactéries n'aiment pas l'acidité)et de te faire prescrire un traitement de Tavanic(6 semaines)antibiotique qui pénétre dans la prostate, et si tu n'as de calcifications comme moi(calcifications=résidus calcaires aprés infections et qui permettent aussi au bactéries de se loger bien profondément)ça devrait être bon!
Sujet vérouillé