cgelitti
Portrait de cgelitti

Suite à une double ectopie testiculaire non traitée dans ma jeunesse, un traitement "de cheval" pour la stérilité, des orchites et épididymites à répétition, j'ai subi il y a de nombreuses années une orchidectomie bilatérale préventive des risques de cancer et curative vis-à-vis des infections de plus en plus rebelles.Evidemment, depuis, je n'ai plus le moindre soupçon d'activité sexuelle.Après deux décennies de "tranquillité", les effets de l'âge se manifestant, j'ai maintenant une prostatite chronique entraînant desinfections urinaires récidivantes (plusieurs par mois) de plus en plus difficiles à traiter.J'envisage la prostatectomie radicale, mais comme mon pénis "n'existe plus" et que mon urètre a été endommagé par les infections, j'envisage en même temps une pénectomie totale, le sphincter vésical étant directement suturé à la peau du pénis (retournée) au niveau du gland. Cette solution peut paraître radicale, mais dans mon cas particulier, n'ayant plus de testicules depuis longtemps et un pénis qui n'est plus fonctionnel, cela permettrait en supprimant toutes les parties endommagées par les infections (prostate, urètre) de régler finalement tous ces problèmes d'infections.Je souhaiterais l'avis d'un urologue sur le sujet. Merci d'avance