Prostate, faisons le point

Prostate, faisons le point
La prostate est une petite glande située sous la vessie et qui fait parler d’elle de différentes façons.Adénome, prostatite, cancer de la prostate : quels sont les symptômes évocateurs de ces affections et quelles sont les solutions envisageables ?
Prostate, faisons le point

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : La prostatite : traiter vite pour éviter les complications

La prostatite : traiter vite pour éviter les complications

La prostate est une glande sexuelle masculine située à la base de la vessie, au carrefour des voies urinaires et génitales qui intervient dans la reproduction. A côté du cancer et de l'adénome de la prostate, la prostatite fait partie des pathologies pouvant toucher cet organe. Généralement d'origine bactérienne, les premiers signes sont des troubles urinaires qui doivent donner l'alerte car sans traitement, cette maladie qui se soigne habituellement assez facilement, est susceptible d'évoluer vers des complications.

Lire l'article
Dossier Santé : Prostatite aigüe et prostatite chronique : quels symptômes ?

Prostatite aigüe et prostatite chronique : quels symptômes ?

La prostatite chronique fait souvent suite à des prostatites aiguës qui n'ont jamais complètement guéri. Malheureusement, les symptômes étant peu spécifiques, le diagnostic est délicat. Ce qu'il faut savoir.

Lire l'article
Dossier Santé : Problèmes urinaires du senior : "fichue prostate ?"

Problèmes urinaires du senior : "fichue prostate ?"

Les problèmes urinaires, quand ils existent, conditionnent souvent l'avenir social et même l'autonomie du senior. Pourtant, considérer la prostate ou les outrages du temps comme seuls responsables est une solution de facilité. L'élimination urinaire n'est pas le simple résultat d'une vidange de réservoir… ; ça mérite vraiment qu'on s'en occupe !

Lire l'article
Dossier Santé : Cancer de la prostate : zoom sur les symptômes et le dépistage

Cancer de la prostate : zoom sur les symptômes et le dépistage

Pour la 3e année consécutive, l'Association française d'urologie organise une Journée nationale de la prostate : « ne jouez pas votre prostate à quitte ou double ». Sur un ton humoristique et en faisant appel à la raison des femmes, l'objectif est de sensibiliser et d'inciter les hommes au dépistage.

Lire l'article
Dossier Santé : L'hyperplasie bénigne de la prostate expliquée en vidéo

L'hyperplasie bénigne de la prostate expliquée en vidéo

La prostate est une petite glande ronde de l'appareil génital masculin, située devant le rectum, à la base de la vessie. Sa fonction première est de libérer un fluide dans l'urètre pendant l'éjaculation.Pendant l'éjaculation, les spermatozoïdes sortent de chacun des testicules par de petits canaux...

Lire l'article

Articles

Le fatalisme des hommes et parfois de leur médecin devant une incontinence urinaire est à combattre. On entend trop souvent  « C’est l’âge », « c’est la vieillesse et son lot inévitable d’ennuis de santé »…. Non seulement ces fuites intempestives ne sont jamais normales mais elles ne sont jamais dues à l’âge. En cause, la prostate essentiellement, mais une hyperactivité de la vessie est aussi possible, analyse le Pr François Desgrandchamps, chef du service d'Urologie de l'hôpital Saint-Louis (Paris).

hypertrophie de la prostate

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ou adénome de la prostate est une pathologie fréquente qui touche l’homme à partir de 50 ans. Gênante, elle entraîne des troubles urinaires. Certaines plantes peuvent vous aider à soulager ces symptômes.

trouble de l'érection

Le cancer de la prostate et ses traitements exercent une influence sur la sexualité et la fertilité. Il est essentiel d’être bien informé des changements potentiels et de se faire aider. Un accompagnement dédié à la sexualité fait partie intégrante de la prise en charge de ce cancer. Mais qu’est-ce qui change réellement et quelles sont les solutions ?

acides gras insaturés

Longtemps accusé d’être responsable de nos kilos en trop et de nos poignées d’amour, le gras est aujourd’hui réhabilité. On en profite pour découvrir tous ses bienfaits.

obésité et maladies

Maladies digestives et hépatiques, pneumologiques ou urinaires…toutes paient un lourd tribut à l’obésité. Qu’elles soient conséquences directes de l’excès de poids ou juste favorisées par le surpoids, perdre quelques kilos permet souvent d’améliorer la situation. Que sait-on aujourd’hui de l’impact de l’obésité ?

Un homme pour trois femmes souffre d’incontinence urinaire, conséquence de l’âge, des maladies cardiovasculaires et des opérations chirurgicales sur la prostate. Ces hommes ne doivent pas hésiter à consulter des urologues spécialisés dans le traitement de l’incontinence. Le Pr Pierre Costa, chef du service d’Urologie-Andrologie au CHU de Nîmes passe en revue l’éventail des solutions.

Dans le cancer de la prostate, le dépistage individuel, au cas par cas, permet de découvrir des cancers avant un stade critique, c’est à dire avant qu’ils ne disséminent dans l’organisme au moyen de métastases.  L’Association Française d’Urologie propose sa vision du dépistage.

Les fuites urinaires ne sont pas réservées aux femmes. Même si le risque d’incontinence est deux à trois fois moindre chez les hommes, ils en souffrent aussi. En cause, l’âge mais surtout les chirurgies de la prostate ou encore les AVC comme conséquences des maladies cardiovasculaires. L’incontinence urinaire au masculin ne doit plus être un tabou.

Le dépistage des femmes à haut risque de cancer du sein parce que porteuses de mutations génétiques héréditaires (mutations appellées BRCA) a permis de repérer 20 000 de ces femmes. Encore trop restrictif, il passe à côté de 100 000 femmes et hommes, eux aussi porteurs de ces mutations. A l’occasion d’Octobre Rose, l’association BRCA France, soutenue par la Société française de Médecine Prédictive et Personnalisée, alerte et plaide pour une diffusion du dépistage qui permettrait de sauver une vie pour cinq personnes dépistées.

Chaque année en France, 12 000 femmes meurent d’un cancer du sein. Un rapport de l’Institut national du cancer (Inca) vient de faire le point sur le dépistage organisé (DO). Il préconise une profonde modification de ce dépistage, voire de l’arrêter purement et simplement, et une meilleure information des femmes. La ministre de la Santé annoncera un plan d’action à la fin de l’année. En attendant, les femmes ne savent plus quoi faire...

Les hormones sont invisibles, mais à l’image d’un chef d’orchestre, elles influencent notre santé physique, psychique, et nos comportements. Coup de projecteur sur ces molécules discrètes, mais essentielles.

Plus de trente ans ont passé mais le point G, ce "bouton" qu’il suffirait de stimuler pour procurer à coup sûr plaisir et orgasme, n’a jamais pu être localisé précisément chez la femme. En réalité, ce serait plutôt une zone floue débordant sur les territoires anatomiques de l’urètre, du vagin et du clitoris.

Ne dites plus "point G". Dites "complexe clitorido-urétro-vaginal".

 
Ejaculation féminine et femmes fontaines : la Science a parlé

Sur fond de romantisme, l’éjaculation féminine ou son équivalent poétique français de "femme fontaine" est fantasmée depuis l’Antiquité. Mais est-ce une réelle éjaculation ? Toutes les femmes sont-elles des fontaines qui s’ignorent ? Les hommes "sourciers" sont-ils une légende ?

Le Dr Pierre Desvaux, sexologue et co-auteur d’un travail scientifique qui vient de bouleverser les connaissances, nous explique tout.

L’obésité n’est pas qu’un tour de taille ou une considération esthétique. Etre obèse est une maladie en soi, source de bien des maux. Si l’on connait le diabète, l’hypertension artérielle ou l’arthrose, on ignore souvent la réalité du risque de cancer lié à l’obésité mais aussi de syndrome des apnées du sommeil ou de lithiase biliaire.

Revue de détail avec le Pr Jean-Michel Oppert, chef de service de Nutrition à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

La pratique sexuelle anale qu’est la sodomie reste relativement tabou même si elle est davantage pratiquée qu’elle ne le fut pas le passé. Alors, c’est quoi exactement que cette sodomie ?

L’oignon est considéré comme un « alicament », c’est-à-dire un aliment qui a le pouvoir d’un médicament. Vous l’employez le plus souvent comme aromate. Cuisinez-le comme légume afin que ses pouvoirs de médicament puissent s’exercer.

Douleur pendant les rapports

Faire l’amour est normalement un plaisir. Mais parfois, la douleur s’invite dans ce moment d’intimité. Pourquoi peut-on souffrir pendant un rapport sexuel et que faire pour l’éviter ?

Fracture d’ostéoporose : cinq différences hommes/femmes

L’ostéoporose et le risque de faire une fracture ostéoporotique ne sont pas l’apanage de la femme et ne sont pas forcément liés à la ménopause. L’homme en souffre aussi, moins souvent mais avec des conséquences plus sévères. Homme ou femme, la même maladie ?

Adénome prostatique : les lasers sont arrivés !

Lorsqu’une hypertrophie de prostate rend le quotidien invivable malgré les médicaments, la chirurgie devient incontournable. Heureusement, les techniques mini-invasives par laser s’imposent de plus en plus dans l’adénome prostatique, rapides et surtout avec peu de complications hémorragiques.

Le sildénafil, plus connu sous le nom de Viagra®, est un médicament (parmi les EPIDE5) qui sauve la vie sexuelle de 2 hommes sur 3 souffrant de troubles de l’érection. Pas d’angoisse pour les autres, des alternatives existent ! Et le futur est plein de promesses contre l’impuissance. 

Enurésie, incontinence, vessie hyperactive… : les réponses de notre expert

Les troubles de la miction sont aussi répandus, tous âges confondus, que difficiles à avouer, parfois à traiter. Lorsque les traitements classiques ne conviennent pas ou plus, lorsqu’on ressent le besoin d’essayer autre chose, les plantes médicinales offrent une réponse précieuse à cette gêne autant physiologique que sociale. Le Dr Jacques Labescat, notre expert en phytothérapie, répond à vos questions. 

Pourquoi faut-il manger bio le plus souvent possible ?

Manger bio autant que possible semble devenir une nécessité tant les pesticides sont nombreux dans notre alimentation qu’ils rendent toxique.

C’est un moyen important de préserver notre santé et surtout celle des enfants.

De plus en plus de couples rencontrent des difficultés pour avoir un bébé. Certains aliments peuvent favoriser la fertilité. De nouvelles solutions arrivent également dans l’univers de la micronutrition.

Le sommeil est une fonction biologique essentielle. Un sommeil à la fois suffisant et de qualité est crucial, et encore plus à l’adolescence, période de vulnérabilité propice aux désynchronisations de l’horloge interne et donc à risque de manque de sommeil chronique. Préserver son rythme veille/sommeil, respecter le rythme circadien, pourquoi est-ce si important ?

Cancer du sein : la chirurgie robot-assistée pour préserver la féminité

Chaque année, Octobre Rose mobilise contre le cancer du sein, en France comme à l'étranger. L’occasion de se pencher sur un espoir formidable pour les femmes qui doivent subir une ablation du sein-mastectomie : la chirurgie robot-assistée. Cette technique inédite sera testée à partir de cet automne à Gustave Roussy (Villejuif). Elle permettra, lors d’une même opération, la mastectomie et la reconstruction mammaire en ne laissant plus que deux cicatrices discrètes, sous l’aisselle, sans aucune cicatrice sur le sein comme c’est le cas aujourd’hui.

Ail

Depuis des millénaires, l’ail a été considéré comme une panacée, un médicament qui soigne tout !  Maintenant, un grand nombre de ses propriétés thérapeutiques et protectrices ont été scientifiquement vérifiées. Voici pourquoi vous devez souvent utiliser l’ail dans votre cuisine.

Troubles sexuels : traitements et médicaments

L’apparition de troubles sexuels avec un nouveau traitement prescrit n’est pas si rare. Car, parmi les médicaments courants pouvant interférer avec la sexualité se trouvent les antidépresseurs et certains antihypertenseurs… Pas d’inquiétude pour autant, ces troubles ne sont pas systématiques et sont réversibles ! Il suffit d’en parler à son médecin.

Les caresses intimes, on les néglige trop souvent pendant l'acte. Voici celles à tester et que vous n’avez peut-être jamais tentées.

Pour traiter le cancer, les médecins optent généralement pour l’association de différents traitements. La radiothérapie est l’une des techniques fréquemment utilisées, le plus souvent en complément d’une chirurgie ou d’une chimiothérapie (traitement médicamenteux). La « radiothérapie » est un terme qui semble connu, mais au fond de quoi s’agit-il réellement ?

Le sélénium est un oligo-élément qui a un très puissant pouvoir antioxydant. L’oxydation étant la mère d’un grand nombre de maladies ravageuses et du vieillissement, on a tendance à attribuer au sélénium des pouvoirs miraculeux. Du coup, il est devenu un complément alimentaire à la mode. Qu’en est-il exactement ?

Pages