Produits light, diététiques, allégés… 4 conseils pour s’y retrouver

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 05 Mai 2014 : 10h08
Mis à jour le Mercredi 14 Janvier 2015 : 11h23
-A +A

Ils remplissent nos magasins, ces aliments qui sont supposés faire maigrir : allégés en sucre, sans cholestérol, allégés, light, diététiques…

Mais quand on fait régime, il n’est pas toujours conseillé de se fier aux promesses de fabricants.

4 tactiques pour trouver les produits allégés qu’il vous faut !

 

Produits allégés : une définition

Un produit allégé, que l’on peut aussi appeler light ou diététique, c’est (pour les consommateurs) un produit qui va apporter moins de calories que son équivalent « traditionnel ». Cet effet est généralement obtenu en diminuant la quantité de graisses et/ou de sucre contenue dans l’aliment.

Ces produits ont leur utilité dans le cadre d’une alimentation visant une perte de poids. Ils permettent en effet de varier l’alimentation, voire quand on compte les calories ou les « points » Weight Watchers, de continuer à consommer des aliments qui, sous leur forme non-allégée, risqueraient de déséquilibrer toute une journée.

Les industriels sont bien conscients de cet intérêt pour les produits allégés, et ils en proposent donc une gamme très large dans tous les supermarchés.

Encore faut-il savoir bien les choisir !

En effet, ce n’est pas parce qu’un produit a sur son emballage la mention « pauvre », « light » ou « allégé » qu’il est forcément bon pour votre santé, ni même efficace dans le cadre d’un régime ! Comment s’y retrouver ?

Quatre conseils pour bien choisir ses produits allégés

1) Bien choisir son allégation

Aujourd’hui, les allégations nutritionnelles (les "promesses" faites sur les emballages des aliments) que les industriels ont le droit d’apposer sur leurs produits sont très bien réglementées. Mais elles sont nombreuses, ce qui peut faire naître la confusion. Alors faites le tri…

Par exemple, on peut vanter un produit qui a une « faible teneur en graisses saturées ». C’est bon pour la santé, parce que les graisses saturées ont un effet néfaste sur notre cœur et nos vaisseaux.

Mais ce n'est pas la même chose qu'un produit à faible teneur en graisses... tout court. Pour donner un exemple caricatural, l'huile de colza ne contient que très peu de graisses saturées ; ce n'est pas pour autant qu'en consommer sans modération va vous aider à perdre du poids !

2) Compter les calories

Au final, pour perdre du poids, dépenser plus d’énergie que l’on n'en consomme reste la plus simple des solutions. Et même si compter les calories n’est pas un mode de vie conseillé, c’est un réflexe qui reste utile pour faire son choix entre deux versions d’un aliment « light » ou allégé. Par exemple, certains yaourts allégés en graisse contiennent autant (voire plus dans certains cas !) de sucre que leurs équivalents normaux. Conséquence : les calories baissent, mais finalement très peu par rapport à un yaourt allégé en graisses et sucre...

Attention cependant, le nombre de calories est souvent donné pour une certaine quantité de produit.

N’oubliez pas de l’adapter à votre consommation personnelle : si une glace n’offre que 100 calories pour une boule par exemple, souvenez-vous que vous allez probablement en prendre plutôt deux ou trois comme dessert !

3) Ne jamais se contenter de l’avant du paquet

Il faut toujours retourner le paquet et vérifier l’étiquette.

Celle-ci vous offre en effet des éléments indispensables quand on cherche à alléger son alimentation. Le nombre de calories, bien sûr, mais aussi la composition nutritionnelle qui vous renseigne sur la présence (ou non) de nutriments précieux comme les protéines, les fibres ou les vitamines.

L’étiquette vous permettra aussi d’éviter les aliments qui contiennent des additifs néfastes – vouloir perdre du poids n’empêche pas de prendre soin de sa santé !

4) Ne pas sacrifier le goût

Certes, un produit allégé vous permet de profiter d’un aliment sans faire grimper le bilan-calories de la journée. Mais attention à maintenir une impression de plaisir et de satisfaction.

Si vous avez une envie de fromage et que celui qui est allégé n’a pas le goût que vous recherchez, la frustration sera au rendez-vous. Et elle est, comme chacun sait, mère de craquages…

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 05 Mai 2014 : 10h08
Mis à jour le Mercredi 14 Janvier 2015 : 11h23
Source : http://europa.eu/legislation_summaries/consumers/product_labelling_and_packaging/l21306_fr.htm. http://www.health.fgov.be/eportal/foodsafety/advertising/index.htm?fodnlang=fr. http://www.belgium.be/fr/sante/vie_saine/alimentation/publicite/
A lire aussi
Régime : distinguer le faux du vrai Publié le 19/06/2006 - 00h00

Régime : ne vous faites pas avoir par toutes les promesses miraculeuses qu'on entend un peu partout ! Apprenez à distinguer le vrai du faux en matière de régime : surprises au rendez-vous !

Régime : distinguez le vrai du faux ! Publié le 06/04/2006 - 00h00

Au printemps, les régimes refleurissent. Ne vous faites pas avoir par toutes les promesses miraculeuses qu'on entend un peu partout. Apprenez à distinguer le vrai du faux sur les régimes.

Le diabétique et le sucre : 8 idées reçues Publié le 13/11/2015 - 14h03

La Journée mondiale du diabète est l’occasion de faire le point sur quelques reçues sur le sucre et le diabète. Faut-il le bannir de son alimentation ? Comment le repérer dans les aliments ? Comment équilibrer son alimentation lorsque l’on est diabétique ?

Plus d'articles