Produits alimentaires enrichis : utiles ou nuisibles ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 30 Novembre 2016 : 11h57
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h07
-A +A

Les rayons de tous les magasins regorgent de produits alimentaires enrichis de toutes sortes, des produits laitiers aux corps gras en passant par les pains, les biscuits et même les eaux. Sont-ils vraiment utiles ou peuvent-ils être à risques pour votre santé ?

Les produits alimentaires enrichis, c’est quoi ?

Ce sont des produits simples, nature, comme les laits, les huiles, les jus de fruits, les eaux minérales, ou élaborés tels que les céréales, les produits laitiers, les biscuits, les margarines etc.

La plupart sont enrichis en vitamines et/ou sels minéraux. Il peut y avoir une ou un de chacun de ces nutriments, ou plusieurs ou encore un mélange des deux.

D’autres le sont en fibres. D’autres enfin le sont en diverses substances : bifidus, Omega 3, phytostérols.

Ces produits enrichis sont très encadrés par la règlementation européenne : les quantités maxima d’éléments nutritifs qu’un industriel peut y ajouter sont strictement définies, de même que l’étiquetage et les allégations nutritionnelles ou de santé, c’est-à-dire les promesses faites par ces produits.

Allégations : peut-on s’y fier ?

La réponse est oui.

Les allégations nutritionnelles sont le simple constat de ce que le produit contient en plus. Par exemple « Riche en calcium » ou « Source de fibres ». ou « Enrichi en fer ».

Quant aux allégations santé, elles font remarquer le lien qui existe entre un élément nutritif et la santé. Elles sont soumises à l’approbation de l’EFSA (Europe Food Savety Authority) après que l’entreprise ait présenté toute une batterie de tests et de sources scientifiques.

Depuis 2012, il y en a 222 autorisées par l’Union Européenne, genre « Le calcium est nécessaire au maintien d’une ossature normale ».

Toute allégation faisant allusion à une maladie telle que le diabète par exemple, ou à la perte de poids, pour quelque élément nutritionnel que ce soit, est interdite.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 30 Novembre 2016 : 11h57
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h07
Source : http://ec.europa.eu/food/safety/labelling_nutrition/claims/register/public/?event=register.home
http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=URISERV%3Al21302
 https://www.anses.fr/fr/content/aliments-enrichis-en-phytostérols-un-bénéfice-global-sur-la-prévention-des-maladie
A lire aussi
Manger sans cholestérol Publié le 12/05/2014 - 08h41

Alerte !Voilà que votre cholestérol vous joue un vilain tour et votre médecin vous a prescrit un régime "sans”. Comment s'organiser pour faire baisser votre taux de cholestérol, comment cuisiner et quels produits choisir ? Faut-il mettre toute la famille à ce régime ?

Plus d'articles