apsara 2000
Portrait de cgelitti

Bonsoir,

Je suis nouvelle sur ce site. Voilà, en novembre 2010 on m'a enlevé une partie de la thyroïde car il y avait des nodules cancéreux et une tâche en extérieure de celle-ci. Au mois de janvier 2011, il a fallu oter l'autre partie afin de pouvoir être traîtée à l'iode 131. Lors de la première intervention, je n'ai eu aucun effet secondaire génant, mais depuis ma deuxième opération, cela n'est pas du tout pareil. Je suis genée quotidiennement par un manque de souffle, des sifflements surtout la nuit (au point de déranger mon entourage dormant dans les chambres voisines). Cela a commencé encore à la clinique au lendemain de l'intervention, le personnel hospitalier pensait que je faisais une crise d'asthme, mais cela n'a inquité personne et je suis sortie dans la foulée. Losque j'abordais cela avec mon chirurgien, j'avais l'impression qu'il ne me comprenait pas, il me disait simplement que tout rentrerait dans l'ordre au fil du temps et qu'il fallait être patiente !

La priorité était plutôt de s'occuper du cancer, ce qui a été fait. Sur les conseils de l'oncologue, je suis retournée voir le chirurgien qui m'a opéré et lui ai répété ma gène quotidienne, et d'après lui, ce serait les cordes vocales qui n'auraient pas repris leurs places initiales. IL FAUT ENCORE PATIENTER !!!

Je ne sais que penser de tout cela, des personnes ayant eu la même chose peuvent-elles me dire ce qui s'est passé pour elles !!!!

Je commence à en avoir assez de lutter jour après jour pour tout simplement respirer.

Merci à l'avance.

POLSKA14