problèmes digestifs
Portrait de cgelitti
Durant la nuit de la fin du mois de février 2009, je m'apprêtais à m'endormir, lorsque soudain, je fus assaillis par une sensation de mal-être. Je me suis dis que cela passerai, que j'avais dû manger quelque chose que je ne supporte pas. A chaque fois que j'étais en train de sombrer dans le sommeil, je me réveillais en sursauts, comme si mon corps voulait me tenir éveillé afin de me mettre en garde contre je ne sais quoi. Sentant venir des nausées, j'ai ouvert le tiroir de ma table de nuit et j'ai pris un motilyo (je les y avais placé car j'avais eu une gastro-entérite quelques jours plus tôt). C'était écoeurant, j'avais vraiment cru que j'allais vomir. De plus, je sentais des brûlures dans mon ventre. Je suis descendue au rez-de-chaussée. Je suis allée au toilettes. Les selles étaient assez molles, même un peu liquides au début. J'avais posé la bouteille de coca devant moi. Lorsque j'avais cru à tort que c'était terminé, je suis remontée en croyant pouvoir enfin dormir, mais après un énième sursaut une heure plus tard, j'en ai eu marre et je me suis levée. J'ai cherché un DVD et je suis allée au salon. Vers 07 h du matin, je ne tenais plus, alors j'ai éteint la télé et je me suis allongée sur le canapé. Lorsque mes parents se sont levé deux heures plus tard, j'en ai immédiatement informé ma maman. Je me suis finalement levée une heure et demie plus tard et je me suis préparé une tisane digestive de Médiflor.

Ceci n'est que le début d'un long cauchemar qui dure depuis un an et demi maintenant. Brûlures et nausées font désormais parties de mon quotidien.

Pour moi, c'est un médicament nommé EPITOMAX qui est le suspect numéro un. Un neurologue me l'avait prescrit pour soigner des maux de tête qui sont en partie la faute de cette fichue digestion défectueuse.

Et dire que j'ai avalé toutes ces pillules pour rien.

J'aurai dû m'en douter, car lorsque ces maux de tête ont commencé, j'avais toujours mal environ deux heures après les repas.

Ce médicament, j'ai dû augmenter les doses chaques semaines et voyant que je n'avais plus d'appétit, j'en ai informé la secrétaire du neurologue qui m'a certifié que cette "bombe" est connue pour couper l'appétit.

J'en ai plus qu'assez de devoir supporter cela.

Par ailleurs, j'ai remarqué que parfois lorsque j'ai des nausées et que je vais aux selles (Mes intestins sont de fervents adeptes de la constipation), je me sent un tout petit peu mieux. Pas toujours.

Par ailleurs, le kinésithérapeute m'a déjà débloqué la vésicule biliaire pas moins de cinq fois.

On m'a fait une gastroscopie et une coelioscopie, mais mise à part une gastrite, rien de très fâcheux. Le gros côlon est un peu long.

J'ai une intolérence assez grave au lactose et j'essaye de tout faire pour l'éviter, mais ce n'est pas facile. Lactose de vache et de soja sont un poison pour moi. Je bois de temps en temps du lait de chèvre, mais est-ce vraiment bon ?

Je remercie ceux et celles qui pourront m'aider.

Laura

problèmes digestifs
Portrait de cgelitti
Merci
bon
Portrait de cgelitti
consultez un ostéopathe, ou un éthiopathe, il vous aidra certainement. et pour vos migraines aussi .

liste des étiopathes diplomés sur internet ..
Sujet vérouillé