Spiral Tribe
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous les gens,

Je vous explique mon problème, cela fait 3 ans maintenant que j'ai un eczéma localisé au visage, j'ai essayé tous les traitements notamment l'âme soeur de tous dermato: les corticoide.

Je suis devenu corticodépendant, je devais en mettre tout les jours, si je n'en mettais pas mes plaques d'eczéma ne revenait pas tout de suite mais j'avais des petit bouons sur ces zones.

Depuis 2 ou 3 semaines, mon dermato m'a prescrit Protopic, première semaine, nikel, mais depuis j'ai sur les joues des "tâches", en faite sa ressemble à des boutons sauf que ma peau est toujours lisse, aucun relief, et sur le front plein de petit bouton, là oui, un léger relief.

Ma question: est-ce dû au Protopic, où au manque de cortico que ressent ma peau ?

Si c'est le manque de cortico, pourquoi Protopic arrive difficilement à les faire disparaitre ? C'est un anti inflammatoire !

Avez vous eu ce type où autres de problèmes avec Protopic ?

Merci de m'avoir lu, j'attends les reponses !!!!

A pluch' !!!

Spiral Tribe
Portrait de cgelitti
Merci à vous pour vos réponses, sa fait plaisir.

Mais pour ces "boutons" pensez vous que c'est le manque de cortico qui cause cela ???

Protopic empéche t'il les symptomes de la corticodépendance d'apparaitre où il faut un certain délais ?

Merci
joseph
Portrait de cgelitti
je réponds à votre question j'ai eu 3 enfants depuis petit
qui mon bp posé de gros pb d'eczéma ,cure sur cure ' et
depuis j'ai essayer ce traitement voila bientôt 6ans nickel
ils ont une peau de parfait. seulement le prof l'avait
associer pour les plaques épais a du betneval.
crystis
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je suis une eczémateuse depuis toute petite et j'ai maintenant 49 ans et nombreux traitements avec la cortisone et les anti-histminiques J'ai un eczéma allergique + atopique. Donc j'ai enfin franchi le pas avec Protopic depuis début d'année après une poussée d'eczéma depuis 3 ans et en pratiquement continu traitement corticoïde. Après une première période d'application de Protopic, période intenable : démangeaisons + la nuit, plaque qui chauffait comme au fer rouge, l'impression d'être piquée par des aiguilles (le dermato m'avait prévenu) et ceci pendant 2 mois, mais j'ai tenu bon, je ne voulais plus être dépendante de la cortisone.
Ns sommes en été et j'ai eu "enfin" un peu de répit pendant les 3 semaines de vacances de fin juin au 15 juillet. Dès mon retour, paupières enflées, brûlantes et à nouveau tout le corps couvert d'eczéma.
Le protopic est un immunomodulateur. En effet il permet à la peau de "corriger" les défenses immunitaires. Le fait d'en fabriquer de trop donne de l'eczéma.
Je ne peux que vs apportez mon expérience d'eczémateuse et de la pommade Protopic. Je ne pense pas qu'il y ait vraiment un remède pour mon cas. J'ai des périodes à peu près tranquille et des très grandes poussées lors de périodes difficiles de ma vie. Je gère depuis tellement d'années : avec une bonne hygiène, en évitant les aliments qui me font réagir (tous les agrumes,chocolats etc........)en utilisant que du savon d'Alep pour me laver, des noix indiennes et pas d'assouplissant pour le linge, des bains avec du sel de la mer morte et le reste on vit avec.
Bon courage à vous.
Sujet vérouillé