hypo
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

J'ai un problème assez insoluble qui m'angoisse depuis quelques jours...

Je suis un homme de 28 ans sportif et et bonne condition physique.

J'ai, depuis peu, entamé une relation avec une femme un peu plus jeune que moi mais nous n'avons eu notre première relation sexuelle qu'il ya quelques jours. Je la désire et j'ai des sentiments pour elle.

Nous nous entendons sur tous les plans même si nous avons eu parcours très différent ( elle a eu une vie sentimentale bien remplie avec des relations plus ou moins longue alors que la mienne a été plutôt calme avec peu de relations...).

Je suis quelqu'un d'assez idéaliste et je ne conçois pas le sexe sans sentiments mutuels...

Cependant depuis quelques jours des problèmes insolubles viennent empoisonner ma vie:

-Quand nous sommes en train de nous embrasser ou en phase de préliminaires, je suis très excité et j'ai très envie d'elle mais cela ne se traduit pas une erection franche et complete ( avec une sensation de chaleur irradiante et une sorte de "perte de controle" ).

L'erection se fait au niveau de la verge mais je ne sens pas de contraction au niveau du scrotum, de zone du périnée, ou du gland.

Durant notre relation, nous avons 2 phases:

-la première, où il y avait penetration sans que je ne ressente de plaisir intense et sans pouvoir éjaculer (1 fois, cette periode assez longue a duré au moins 40 min). Ce qui a commencé à inquiéter ma partenaire au point qu'elle me le fasse remarquer.

De mon côté, cela ne m'inquiétais guère dans la mesure où gt concentré sur son plaisir à elle...

- La seconde durant laquelle je n'arrivais plus du tout à maintenir mon erection plus de 2 à 3 min après pénétration.

Le problème étant accentué par le fait que mon pénis est de taille assez importante ce qui ne facilite pas de le début de la pénétration.

- Cette situation me travaille beaucoup d'autant que j'éprouve une forte attirance pour ma partenaire et qu'au moment où je vous parle je suis dans une telle confusion que même la vision d'un film X ne me ferait rien...

- J'ai déjà connu il ya quelques années une baisse subite de libido ( faible excitation sexuelle, inhibition, peu d'erection etc...) qui a duré un certain temps et qui a disparu comme elle est arrivée. Cela me dérangeait peu dans la mesure ou gt célibataire. Mais dans ce cas je n'y comprends rien!

Je suis avec quelqu'un qui me plait à tous les niveau et je n'arrive pas vivre ma relation a 100% ce qui me frustre au plus au point et commence à me faire gamberger...

J'ai peur de mettre les pieds dans une spirale négative.

Problème physique, pychologique?

Que dois-je faire pour améliorer ça?

Quelqu'un d'entre vous a t'il déja vécu des problèmes similaires?

Merci d'avance pour votre aide

hyp
Portrait de cgelitti
psychosomatique, j'en ai oublié un bout lol
hypo
Portrait de cgelitti
bonne continuation alors !
Septyk
Portrait de cgelitti
Merci l'ami,
J'ai pas eu le temps de lire ta dernière intervention vu que je tentais déjà le triple salto arrière... lol
Finalement, nous nous sommes revus avec ma copine et malgré mon appréhension du début, ça s'est très bien passé: elle a bcp apprécié et moi aussi... Au point qu'on veuille plus se quitter de la nuit, lol! Le stress et les sentiments que j'ai pour elle m'avaient effectivement coupé mes effets...
Je suis content que ça reparte dans le bon sens... car je n'y croyais pas vraiment au début... Tu m'as été d'une grande aide, merci! ;)
hypo
Portrait de cgelitti
Peut être est ce simplement psysomatique et ce serait parce que tu idéalises trop ta partenaire, tu mets la barre tellement haut que tu en arrives à t'oublier...Déphasage entre la tête et la queue.
hypo
Portrait de cgelitti
Te jeter à l'eau ? que peux-tu faire de plus ... Tu as déjà l'air d'être à faire le saut de l'ange, le triple saut périlleux lol ! Peut être faut il au contraire être davantage dans le partage; elle aussi, elle peut t'aider à être moins en transe, et plus dans ton corps. Un apprentissage de la vie à deux, y compris sexuelle, devrait vous aider, si vous avez envie de continuer ensemble. Peu à peu tu seras moins dans le fantasme, tu te laisseras plus aller, tu te regarderas moins faire. Pour l'instant, je suggérerais de prolonger davantage les préliminaires, les câlins, les tendresses un peu gratuites, et de mettre un peu moins l'accent sur la performance (durer etc). A vous de trouver peu à peu votre rythme, vos complicités.
Septyk
Portrait de cgelitti
Merci chef,
C'est bien ce que je pense et c'est ce qu'elle me dit aussi...
Quand on fait l'amour, j'ai l'impression d'avoir la tête complètement ailleurs comme si je ne voulais pas réaliser qu'on est en train de coucher ensemble...
Mais dans ce cas comment réussir à vaincre cette appréhension et à se remettre sur les bons rails?? faut-il y aller progressivement ou bien se jeter à l'eau?
Sujet vérouillé