Puce
Portrait de cgelitti
bonjour je m appelle valerie et je sors avec un homme qui boit vers 10h et 17h ou 18h un coup de rouge ou blanc a la bouteiile et derriere mon dos et boit plusieurs vere aux repas d amis ,serait il alcoolique car ayant une soeur malade alcoolique j aipeur pour sa santé et cela me bloque pour notre couple ,je lui en est parlé et me dis qu il n est pas dépendant mais que cela lui arrivait lors d un déprime mais quand je suis avec lui les week ends et que tout va bien il va boire son blanc ou son rouge derriere mon dos .merci de me répondre car je ne sais pas quoi faire
nina
Portrait de cgelitti
toute personne est alcoolique quand elle boit 3 verres par jour et on dit 2 pour une femme. A vous de voir!!!
jojo035
Portrait de cgelitti
Bonjour Valy

Si déjà ton ami bboit en cachette c'est qu'il a un probleme !
La quantité n'est pas fiable ! On est tous différent !
L'alcool et la dépression sont liés mais l'alcool enlevé la dépression s'atténue voire disparait !
L'alcool n'a jamais guéri mais au au contraire amplifie !
A partir du moment ou on boit de l'alcool on prend un risque.
Je suis abstinent depuis 14 ans et demi et je vis tres heureux ! Avant c'était l'enfer pour moi et ma famille !
On en sent jamais malade alcoolique et on le nie ! Un bilan sanguinb déjà peut nous prouver qu'il y a uen consommation excessive d'alcool.
Si tu le souhaites tu peux me contacter par mail ou msn messenger à : jojo035@wanadoo.fr
Bon week-end et bon courage
Amicalement
jojo

Puce
Portrait de cgelitti
L'alcoolisme est une véritable maladie (des émotions en particulier). Ne l'oublie pas. La 1ère étape pour arrêter de boire est d'admettre que l'on est dépendant et que l'alcool est le plus fort. Nous, alcooliques, avons le déni total. Nous sommes menteurs, nous trouvons toutes les excuses et avons toujours une bonne raison de boire. Il m'a fallu descendre au fond du trou et risquer de tout perdre (mari, enfants, petit-fils, travail) avant que je ne comprenne. Il y a maintenant bientôt 2 ans que je n'ai pas retouché un verre et cela grâce aux réunions des alcooliques anonymes (AA) durant lesquelles j'ai appris ce qu'est cette maladie et les moyens de s'en sortir. La confiance est en train de revenir. Je ne déprime plus (l'alcool est un véritable dépresseur lorsqu'il devient un besoin). Ne sois pas co-dépendante de ton ami, ça ne l'aidera pas ! Prends conseil auprès des ALANON. Je ne peux que t'encourager à l'inciter à aller d'abord chez un médecin qui, selon les résultats sanguins, pourra confirmer ou infirmer s'il est alcoolique ou non. Si oui et qu'il a envie de s'en sortir, il acceptera d'entreprendre une thérapie.
Bon courage. Puce
fa
Portrait de cgelitti
oui je suis d'accord avec les 2 messages précédents.
sana
Portrait de cgelitti
bonjour,
si ton copain boit dérrière ton dos, c'est qu'il craint ton jugement mais c'est qu'il sait qu'il a problème de dépendance.
Si tu l'aime et que tu veux faire ta vie avec lui, parlez-en franchement et au cas échéans rencontrez un ou des spécialistes pour remédier au problème. s'il a envi de s'en sortir tu le sauras très vite car il commençera une thérapie; sinon laisse le aller car il risque de ruiner non seulement sa vie (mais ça c'est son choix) et la tienne en prime.
Dans ma jeunesse, j'ai été très amoureuse d'un beau garçon alcoolique. Je l'ai quitté car j'ai compris qu'il ne souhaitais pas se soigner. j'ai bien fait car ce beau garçon ce n'est pas seulement l'alcool qui l'a emporter mais le sida. il découchait souvent et ne prenait aucune précaution.
Bon courage. sana
Sujet vérouillé