VIE
Portrait de cgelitti
Bonjour.

Je vais devoir faire FIV ISCI pour pouvoir avoir un bébé. J'ai une question un peu bizarre...

J'ai un travail très prenant, pas beaucoup de temps.

Je n'y connais rien en FIV mais j'ai l'impression, d'après ce que j'ai pu lire, que ça prend du temps et de l'énergie. Est-ce compatible avec un boulot stressant et qui me bouffe tout mon temps ; où aurais-je intérêt à me mettre à temps partiel ? Je me sens tellement fatiguée.

Merci pour vos réponses

VIE
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup pour vos réponses.
C'est vrai que le travail va m'aider à penser à autre chose.
Et c'est en effet pour la bonne cause. Un bébé, j'en ai tellement rêver. J'ai toujours pensé que je n'aurais pas de mal à en avoir un. Vu que tout allé bien pour moi. Je n'imaginais pas que mon mari pouvait avoir des problèmes de stérilité. Je tombe de haut.
Bisous
marmotte
Portrait de cgelitti
Bonjour Vie,

Bienvenue au club de celles qui sont tombées de haut... :-))

Pour ta question, ben ça dépend vraiment de chaque cas je crois...et de ton centre comme te l'ont déjà dit les copines. Après, faut voir :

- l'organisation de ton centre pour les horaires d'exams
- tes possibilités de flexibilité dans ton travail
- la fatigue que t'occasionnera le traitement
- ta gestion du stress et de ton moral
Pis sûrement d'autres choses que j'oublie.

Perso je sais que quand je travaillais je n'aurai jamais pu faire ma fiv... impossible en temps, et surtout impossible émotionnellement. Heureusement je ne travaille plus, et quand j'ai su qu'on devait passer par la fiv j'ai arrêté de chercher du travail. L'équipe de fiv était ravie, et avec l'expérience d'une IA et d'une FIV, j'en suis contente aussi.
Par contre.. à ne rien faire on a le temps de penser... beaucoup trop !
Question de priorité comme tu dis, j'ai fait mon choix... mais chacune le sien !
Si tu as la possibilité de ralentir en cas de fatigue physique ou psychique, pourquoi ne pas continuer ? quitte à modifier ta stratégie en cours...difficile de le dire à ta place.
Tiens nous au courant de la suite.. bon courage à toi !
mag
Portrait de cgelitti
La FIV prend du temps, mais pas de là à se mettre à temps partiel.
Tout dépend, si tu es éloignée ou non de ton centre.
Ce qui prend du temps ce sont les prises de sang le matin et les échos (de temps en temps) du matin avant d'aller travailler.
Après tout dépend de ton centre, et comment ils plannifient les rendez-vous.
Pour ma part j'ai toujours réussi à gérer mon boulot et les traitements (6 IA et 1 FIV).
Au pire des cas, tu prends des jours de congés ou tu te fais arrêté.
C'est fatiguant mais c'est pour la bonne cause non ???
VIE
Portrait de cgelitti
Merci pour ta réponse Marmotte. Je vais voir comment ça se passe pour la FIV puisque c'est ma priorité. Je reprends le travail demain. Je vais essayer de moins m'en faire. Peut-etre que je me suis trop investie dans mon travail et j'ai négligé ma vie privée. Je vais essayer de changer. Merci encore à vous toutes.
anne
Portrait de cgelitti
La FIV est effectivement consommatrice de temps mais pas à s'arreter de travailler!!
Pour ma part, je fais les prises de sang à 7h00 le matin et programme les echos juste après, vers 7h30. Ca me permet d'arriver à une heure raisonnable au bureau.
Le travail est à mon sens essentiel car il nous permet de penser à autre chose. Néanmoins, le stress et la fatigue ne font pas toujours bon ménage alors il faut relativiser, se fixer ses priorités et si pendant les 3 semaines de stimulation tu arrives plus tard ou part plus tôt le monde ne va pas s'écrouler!

je te souhaite une bonne continuation.
Sujet vérouillé