Printemps : bienvenue à la rhinite allergique

Printemps : bienvenue à la rhinite allergique
Quelque 25% des Français souffrent de rhinite allergique.Cette inflammation de la muqueuse nasale et des sinus, qui survient souvent au printemps avec l’explosion des pollens, perturbe considérablement la vie quotidienne.Que faut-il savoir sur cette maladie allergique ?Comment la reconnaître, la diagnostiquer et quels sont les traitements disponibles ?Le point sur la rhinite allergique. 
Printemps : bienvenue à la rhinite allergique

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Rhinite allergique : signaux d'alerte

Rhinite allergique : signaux d'alerte

Si les symptômes de la rhinite allergique sont extrêmement classiques et bien connus de tous, surtout des personnes concernées, il existe en revanche des signes atypiques qui justifient une exploration ORL plus poussée. Ils peuvent être la manifestation d'autres affections qu'il faut rechercher.

Lire l'article
Dossier Santé : Rhume ou rhinite allergique ?

Rhume ou rhinite allergique ?

Certes, une série d'éternuements à chaque fois que l'on croise un chat ou systématiquement au début du mois d'avril, oriente facilement vers une rhinite allergique. Tout comme un bon rhume après un refroidissement. Mais dans nombre d'autres cas, ce n'est pas toujours aussi simple de les différencier.

Lire l'article
Dossier Santé : La rhinite allergique : du diagnostic au traitement

La rhinite allergique : du diagnostic au traitement

Quels sont les signes infaillibles qui permettent de reconnaître une rhinite allergique ? Sur quoi se base-t-on pour définir une rhinite allergique sévère ?

Lire l'article
Dossier Santé : De la rhinite allergique à la conjonctivite allergique

De la rhinite allergique à la conjonctivite allergique

Nez qui coule, bouché ou qui démange ? Éternuements incessants, en salves ? Yeux qui pleurent, qui rougissent ? Il s'agit de la rhinite allergique, qui fait redouter le printemps aux millions de personnes allergiques aux pollens.

Lire l'article
Dossier Santé : Comment stopper la rhinite allergique ?

Comment stopper la rhinite allergique ?

Pollens, acariens et poils de chat déclenchent des réactions allergiques chez environ une personne sur quatre. Nez qui coule, salves d'éternuements et picotements des yeux peuvent être soulagés, voire prévenus à l'aide d'un traitement spécifique contre la rhinite allergique. Sinon, seule la désensibilisation peut permettre une guérison.

Lire l'article
Dossier Santé : Diagnostic de rhinite allergique : des tests cutanés (Prick) pour identifier les allergènes

Diagnostic de rhinite allergique : des tests cutanés (Prick) pour identifier les allergènes

La rhinite allergique, dont les symptômes peuvent paraître assez banals, exerce cependant un très fort retentissement sur la qualité de la vie.De plus, en l’absence de prise en charge, les risques de voir apparaître un asthme sont réels.Le diagnostic est la première étape vers la mise en place d’un traitement adapté.Zoom sur le diagnostic de la rhinite allergique et sur les tests cutanés ou pricks.

Lire l'article

Articles

Une extinction de voix se traduit par une voix cassée. Cette affection est particulièrement fréquente en hiver, car les symptômes du rhume peuvent se propager jusque dans la gorge. Découvrez 3 causes possibles d'une extinction de voix.

Chez les enfants, rhume et saignement de nez vont souvent de pair. Mais cet écoulement peut aussi être causé par d’autres facteurs. Quoi qu’il en soit, pas de panique, il est très généralement bénin et ne traduit pas particulièrement un problème de santé chez votre enfant.

Le rhume de hanche est une affection inflammatoire bénigne chez les enfants entre 3 et 10 ans. De cause encore inconnue, elle affecte la santé de l'enfant surtout en hiver et au printemps suite à une maladie virale comme un rhume. Le rhume de hanche touche plus particulièrement les garçons. Mais quels sont les symptômes et le traitement du rhume de hanche ?

Les troubles ORL sont relativement fréquents chez les bébés. Il peut s'agir d'une laryngite, une rhinopharyngite ou encore une otite. Mais comment reconnaître une laryngite chez bébé ? Voici quelques notions clés pour améliorer la santé de bébé.

Mal de tête, nez qui coule, fatigue sont les symptômes du rhume. Comment lutter contre le rhume afin de combattre fatigue et mal de tête ?

Mal de tête et congestion nasale sont les principaux symptômes du rhume. Mais comment reconnaitre un début de rhume, existe-t-il des signes avant-coureurs ?

Si vous vous souciez de la santé de votre animal, peut-être avez-vous déjà remarqué que votre chat éprouvait des difficultés à respirer. Cela n’a rien d’exceptionnel mais il est important d’en déterminer la cause. En effet, il existe des allergies du chat qu’il faut prendre en compte pour pouvoir les traiter correctement.

Les maux de tête accompagnés de courbature, de fatigue et autres symptômes du même type doivent faire évoquer la grippe. Mais d’autres pathologies peuvent également présenter des symptômes relativement proches. Alors quels sont les symptômes les plus significatifs en cas de grippe ?

Vous présentez des plaques rouges sur les jambes sans démangeaisons ou des taches rouges sur la peau : cela peut être une simple irritation cutanée. Comment traiter ces plaques d'irritation ?

Formule leucocytaire, IgE totales... ce sont des analyses sanguines prescrites pour dépister une allergie. Si vous ressentez les symptômes d'une allergie, rapprochez-vous d'un allergologue afin de faire le point avec lui.

Le soleil est responsable de nombreuses réactions de la peau, il peut s'agir de crise d'allergie ou non (lupus par exemple). La lucite et l'urticaire solaire sont les formes les plus fréquentes de réaction allergique au soleil.

Démangeaisons génitales, démangeaisons des grandes lèvres... et si c'était une allergie sexuelle, au sperme ou bien au latex contenu dans les préservatifs ?

Vous présentez des points rouges sur la peau, et si c'était une allergie cutanée ? De nos jours les allergies sont de plus en plus fréquentes et peuvent survenir à n'importe quel âge.

La méthylisothiazolinone (MIT) est un conservateur très allergisant présent dans de nombreux produits. Il est responsable d'allergies cutanées. Mais où trouve-t-on ce conservateur ?

Plaques rouges sur le corps et démangeaisons corporelles sont signe d'allergie. Comment expliquer ces symptômes ?

Les allergies aux acariens sont difficiles à combattre, car ils sont partout dans la maison, notamment dans notre literie. Qu'est-ce que les acariens et quels sont les symptômes de cette allergie ? Les acariens provoquent-ils des boutons ?

Les maladies de peau peuvent avoir diverses origines. Elles peuvent être dues au stress, à une allergie ou à un virus (varicelle par exemple) provoquant démangeaisons et boutons. Mais comment faire la différence ?

Les allergies cutanées sont très fréquentes, elles peuvent avoir diverses origines (médicamenteuses, alimentaires, chimiques...). Certaines allergies cutanées provoquent de réelles maladies de peau comme l'eczéma. Mais comment traiter une crise de boutons allergiques ?

Les allergies sont nombreuses et variées. Éternuements, gorge qui gratte, picotement dans la gorge... et si vous étiez allergique à la poussière ?

De nombreux produits de consommation courante peuvent être à l'origine d'une éruption cutanée. Cette éruption cutanée peut toucher aussi bien le visage que le reste du corps. Mais quels sont les symptômes d'une allergie ?

Le rhume est d'origine virale. Habituellement, il guérit spontanément en quelques jours. Parfois, il persiste et cela peut être le signe d'une surinfection ou d'une pathologie sous-jacente qu'il faut prendre en charge.

Le rhume peut entraîner divers symptômes, dont des difficultés respiratoires. Si elles persistent, il est important d'en rechercher une origine pulmonaire et en particulier une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), car elle doit être prise en charge le plus précocement possible.

Commençant souvent par les symptômes d'un rhume banal, l'angine est très fréquente. Le plus souvent virale, elle guérit spontanément. Cependant, il arrive qu'elle soit d'origine bactérienne et qu'elle présente des complications.

Le nez bouché est très fréquent et provoque un inconfort important. Ses causes sont multiples et sont principalement le rhume, la sinusite et l'allergie. Il faut savoir les distinguer pour adapter le traitement et soulager rapidement le sujet.

Le rhume est une affection de la sphère ORL très fréquente en hiver, provoquant éternuements, toux, nez qui coule et fatigue. Pour soigner le rhume et la toux, il existe des remèdes naturels. Découvrez 3 remèdes naturels et efficaces pour combattre le rhume. 

Les sinusites sont, comme leur suffixe -ite l’indique, une inflammation des sinus. Cette infection des sinus est assez caractéristique mais encore faut-il connaître, en cas de sinusite, les symptômes à identifier. En effet, les éternuements, classiques en cas de rhume, sont cette fois-ci inexistants.

Pas de repas sans un morceau de pain. Et pourtant, il finit souvent à la poubelle, même s’il s’agit d’un pain complet bio. C’est vraiment dommage. D’autant que le pain est concentré en fibres et en vitamines B. Alors, on cuisine le pain rassis ou on en fait un ingrédient.

Constater l’apparition de petits boutons rouges qui grattent, sur la peau, doit en premier lieu faire penser à une réaction allergique. Ces démangeaisons cutanées peuvent présenter diverses caractéristiques, certaines pouvant s’aggraver la nuit. Alors, quels types de démangeaisons sont susceptibles de s’aggraver la nuit ?

Plusieurs types d’allergies se traduisent par l’apparition de plaques rouges sur le corps. D’autres se manifestent essentiellement par des éternuements, des démangeaisons au niveau des yeux, etc. C’est par exemple le cas des personnes qui souffrent du syndrome pollen-aliment qui est lié à une forme d’allergie, aux fruits notamment. Mais qu’est-ce que le syndrome pollen-aliment ?

L’allergie au cyprès et, de façon plus générale, aux pollens concerne de très nombreuses personnes (10 millions en France). Elle se traduit par du mal à respirer et, comme bon nombre d’allergies, par des yeux gonflés. Alors comment faire pour limiter ce risque allergique ?

Pages