cgelitti
Portrait de cgelitti
La maladie d'Alzh. serait due, en partie du moins, au déclin du système dopaminergique du cerveau. Or, d'après ce que j'ai pu lire, la dopamine est très sensible à l'autoxydation par O2 moléculaire. D'où transformation en hydroxydopamine avec formation de H2O2 et radicaux OH. On arrive donc à la destruction des récepteurs dopaminergiques des neurones par H2O2 et radicaux libres. Ne pourrait-on pas protéger ces récepteurs par les antioxydants classiques:Vit. C, E, B5, B6, Zn, Se etc...Les docteurs R. POSER et H. DEMOPOULOS aux USA auraient démontré clairement que la vit. C prévient l'autoxydation de la L-Dopa. Auriez-vous des éléments plus précis sur ce sujet. Merci
PUB
PUB