Prévenir à tout âge

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Février 2007 : 01h00
-A +A
Une consultation de prévention gratuite pour les plus de 70 ans est actuellement expérimentée dans trois départements. Celle-ci vise à prévenir les maladies neurologiques, mais comprendra aussi des investigations dans tous les domaines : troubles nutritionnels, visuels, auditifs, risque d'ostéoporose, etc. Même les troubles du sommeil seront explorés à cette occasion.

Une consultation de prévention en cours d'expérimentation

Cette proposition, annoncée par Philippe Bas, Ministre délégué aux Personnes âgées, fait partie du Plan solidarité grand âge et a été prévue dans la loi de financement de la Sécurité sociale de 2007. Avant d'être étendue à l'ensemble du territoire, la consultation de prévention gratuite à 70 ans sera expérimentée dans le Finistère, le Bas-Rhin et le Val-de-Marne.

Courant mars, 43.000 personnes âgées de 70 ans (nées en 1936 et 1937), recevront un courrier de l'Assurance maladie les sollicitant à participer à cette démarche de prévention. Entièrement gratuite, cette consultation durera environ 45 minutes et sera prise en charge à 100% sans avance de frais.

Prévenir la dépendance

L'objectif, prévenir la dépendance, laquelle peut être consécutive aussi bien à une maladie d'Alzheimer, de Parkinson, que d'une ostéoporose ou d'un déficit visuel par exemple. Aujourd'hui, la perte d'autonomie touche 6 à 7% des plus de 70 ans. Ce nombre de personnes concernées pourrait être réduit par la prévention et en favorisant notamment une adaptation des habitudes de vie.

Les questions de nutrition, d'hygiène de vie et de niveau d'activité seront abordées au cours de la consultation de prévention, tout comme les troubles de l'équilibre, de la mémoire, les facteurs favorisant l'ostéoporose, l'isolement, la dépression, les chutes, l'incontinence ou encore les déficiences visuelles et auditives.

Les professionnels de santé seront donc fortement sollicités dans ce programme.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Février 2007 : 01h00
Source : Communiqué de presse du Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille, 30 janvier 2007.
A lire aussi
La démence survient plus tôt chez les ronfleurs Publié le 17/04/2015 - 08h08

Attention, le syndrome d’apnées du sommeil, dont souffrent souvent les ronfleurs, pourrait accélérer la survenue d’une démence de type maladie d’Alzheimer. Cette constatation souligne l’importance de diagnostiquer tôt et de traiter les apnées du sommeil.

Un tiers des seniors sont sous somnifères Publié le 28/09/2012 - 10h27

La Haute autorité de santé (HAS) s’insurge : « Près d’un tiers des personnes de plus de 65 ans (soit 3,5 millions de personnes), consomment des somnifères de manière chronique, et dans plus d’un cas sur deux, ces traitements ne seraient pas indiqués ». Pis, « ces somnifères...

Ostéoporose Publié le 06/09/2001 - 00h00

Les os sont principalement composés de minéraux, surtout de calcium. Avec l'âge, et sans que l'on s'en rende compte, la masse osseuse perd de sa densité et de son épaisseur ; c'est un phénomène normal et commun à tous. Mais les os peuvent devenir fragiles au point de se casser facilement....

Plus d'articles