Le préservatif féminin : mode d'emploi

Publié par Corinne Guillaumin, journaliste santé le Mercredi 15 Mars 2017 : 10h09
Mis à jour le Mercredi 15 Mars 2017 : 10h23
-A +A

En vente depuis 1998, le préservatif féminin est un moyen de contraception sûr, efficace, facile à mettre et agréable à utiliser grâce notamment à sa finesse qui laisse passer la chaleur du corps. Il permet surtout aux femmes de ne pas dépendre de leurs partenaires pour se protéger.

Le préservatif féminin, une contraception sûre mais très peu utilisée

Encore trop méconnu donc peu employé, le préservatif féminin est pourtant l’une des méthodes de contraception les plus sûres et les moins contraignantes pour la femme. D’ailleurs des études poussées sur sa fiabilité le prouvent : utilisé correctement par des femmes qui ont une bonne connaissance de leur anatomie, il est efficace à 99,2 %. En plus de son caractère contraceptif, il est aussi, l’unique moyen – et le plus fiable – de se protéger des IST, infections sexuellement transmissibles (virus de l’herpès, virus de l’hépatite B, VIH…). Il s’utilise seul mais pour plus d’efficacité, il peut tout à fait être associé à une autre méthode de contraception (pilule, implant, DIU, spermicides…). En revanche, il ne doit absolument pas être utilisé en même temps qu’un préservatif masculin.

Alors késaco ?

Le préservatif féminin est à usage unique et se place dans le vagin avant chaque rapport sexuel. Il fonctionne exactement comme le préservatif masculin en empêchant le passage des spermatozoïdes. Mais contrairement au contraceptif masculin, qui est souvent en latex, le préservatif féminin est hypoallergénique puisqu’il est en nitrile ou en polyuréthane, deux composants synthétiques, qui conviennent à tous, y compris ceux qui souffrent d’allergie. De par sa composition, le dispositif féminin est certes plus fin mais plus résistant que le préservatif masculin. Concrètement, c’est une sorte de gaine d’une quinzaine de centimètres, munie d’un anneau souple aux deux extrémités : l’anneau intérieur, le plus petit, situé du côté fermé doit être placé au fond du vagin, au niveau du col de l’utérus tandis que l’anneau extérieur, plus grand recouvre les organes génitaux externes.

Préservatif féminin : avantages et inconvénients

Si, à première vue, il faut bien l’avouer, ce dispositif n’est pas très glamour, il offre toutefois de nombreux avantages par rapport au préservatif masculin. Déjà en épousant les parois vaginales, il ne serre pas le pénis, comme cela est souvent reproché au dispositif masculin. De plus, sa pose ne nécessite pas que l’homme soit en érection, il s’adapte à toutes les tailles de pénis, et ne se retire pas non plus tout de suite après l’éjaculation. D’autre part, ce dispositif peut être placé juste avant le rapport ou encore plusieurs heures avant, ce qui a pour avantage de ne pas interrompre les préliminaires et permettre à la femme de ne pas dépendre de son partenaire pour se protéger et donc de gérer sa sexualité comme elle l’entend !

Comme le dispositif masculin, il se délivre sans ordonnance mais ne se trouve pas encore aisément dans les pharmacies et reste très onéreux. Il coûte en moyenne plus de 2 € contre 0,20 € pour le préservatif masculin ! Pour le placer correctement, il nécessite un peu de pratique et une bonne connaissance de son anatomie. Enfin, on lui reproche aussi d’être bruyant lors des mouvements de va-et-vient !

#E#Le saviez-vous ?

Il faut savoir qu’un préservatif féminin ou masculin est périmé 5 ans après sa fabrication. Il est donc très important de toujours vérifier avant d’utiliser ce contraceptif, sa date limite d’utilisation. Et si vous en trouvez un qui traîne au fond d’un tiroir, le mieux est encore de le jeter ! Privilégiez également les produits qui portent sur leur emballage les normes CE (européennes) ou NF (françaises), preuve que le fabricant a bien effectué des tests de solidité et de porosité ! Sans oublier de les conserver toujours au sec et à l’abri de la chaleur.#E#

www.lepreservatif-feminin.fr

Publié par Corinne Guillaumin, journaliste santé le Mercredi 15 Mars 2017 : 10h09
Mis à jour le Mercredi 15 Mars 2017 : 10h23
Source : "Le préservatif féminin", Magazine Côté Santé, N° 107, Février/Mars 2017.
Magazine Côté Santé  
A lire aussi
Connaissez-vous le préservatif féminin ? Publié le 16/02/2012 - 17h30

Le principal atout du préservatif féminin ? Il permet à la femme de ne plus dépendre de son partenaire pour se prémunir des infections sexuellement transmissibles (IST), dont le VIH. Un mode de contraception qui reste pourtant peu connu...

Préservatif féminin, mode d'emploi Publié le 17/12/2003 - 00h00

Le préservatif féminin, très mal connu, est un moyen de contraception qui protège également du sida et autres MST. Il représente une réelle alternative au préservatif masculin et permet une gestion partagée de la prévention. Il donne de surcroît aux femmes, une indépendance que le...

Plus d'articles