Un premier vaccin antipneumocoque bientôt disponible pour l'enfant

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 09 Octobre 2000 : 02h00
-A +A
L'une des premières causes de mortalité et de morbidité infantile est attribuée aux infections à pneumocoque. Cette bactérie est impliquée dans de nombreuses pathologies et l'efficacité de son traitement par les antibiotiques baisse de jour en jour. Un premier vaccin antipneumocoque devrait bientôt être disponible pour l'enfant.

Le pneumocoque est une bactérie impliquée dans de nombreuses pathologies : les pneumonies (infection des poumons), les septicémies (infection généralisée), les méningites (inflammation des enveloppes du cerveau), les otites (inflammation des conduits et cavités de l'oreille), les sinusites (inflammation des sinus), etc. Les premiers touchés sont les enfants en bas âges. On estime que le pneumocoque est responsable chaque année de plus d'un million de décès dans le monde. En Europe, l'incidence des affections dues à ce germe irait de 8,9 à 24,2 cas pour 100 000 enfants âgés de moins de cinq ans.

Vers une vaccination

Les infections pneumococciques sont traitées classiquement par des antibiotiques. Or, depuis le milieu des années 80, apparaissent dans de nombreux pays des souches pneumocoques résistantes. Par exemple, aujourd'hui, 80% des différents types de pneumocoques sont résistants à la pénicilline. Dans ce contexte, les laboratoires pharmaceutiques se sont lancés dans l'élaboration d'un vaccin. Chez les enfants vaccinés, les tests sont encourageants, l'incidence des maladies attribuées au pneumocoque ayant fortement diminué. L'impact de ce nouveau vaccin de l'enfant devrait être très important. Selon des estimations, son utilisation chez des enfants allemands âgés de moins de 3 ans préviendrait chaque année 4 000 méningites, 20 000 otites et 50 000 pneumonies.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 09 Octobre 2000 : 02h00
Source : Le Quotidien du Médecin, N°6772, mercredi 4 octobre 2000.
A lire aussi
La méningite : son traitement est toujours une urgence ! Publié le 23/10/2000 - 00h00

Sa simple évocation effraye toujours, surtout les parents, en raison de sa contagion épidémique dans les écoles et de ces conséquences parfois mortelles lorsqu'elle n'est pas soignée à temps. Il existe plusieurs sortes de méningite plus ou moins graves. Dans tous les cas, il faut réagir...

Quand risque-t-on une pneumonie ? Publié le 03/02/2014 - 07h30

La pneumonie est une infection des poumons qui peut être causée par différents germes, des virus, des bactéries ou encore des champignons, même si la cause la plus fréquente est la bactérie pneumocoque....

Plus d'articles