émeraude
Portrait de cgelitti
Voila que je sombre doucement dans ce tunnel..il semble si noir, siprofond..

Moi qui ai toujours été forte, une battante, aujourd'hui je sombre dans ce mal qu'on nome dépression.

Je ne sais plus, c'est comme si la vie m'abandonne.On dit que tant qu'il y a de l'espoir, il y a de la vie.Oui, mais moi j'ai plus d'espoirs.La mort ne me fait meme plus peur!!La seule chose qui m'atriste c'est le devenir de mes enfants! Le reste n'a pas d'importance.Je perd pied chaque jour d'avantage, et mon compagnon ne comprend pas, ne sait pas ne veut pas voir le mal qui me ronge!!

Je suis entourée, enviée parfois mais un mal me ronge et je n'arrive plus a lutter!Je sais que je ferais rien mes enfants me retiennent mais j'ai plus envie de me battre pour nous , mon homme lui se laisse coule, il se repose sur moi, mais je n'ai plus cette forece..Que faire que dire, je ne sais pas.Et puis ce tunnel qui fini pas!!

émeraude
Portrait de cgelitti
C'est vrai que la question du travail est un gros souci. Pour ma part, j'ai été obligée de m'arrêter alors que c'est un peu ce qui me faisait "tenir", et finalement j'ai ét mise en congé longue maladie. Là ça va faire 1 an et j'ai demandé à reprendre à mi-temps thérapeutique. Mais comme vous, c'est difficile de savoir ce que je veux, si mon métier me correspond vraiment ou pas. Du coup maintenant que je vais mieux, j'ai décidé de reprendre afin de voir concrètement ce qu'il en est. C'est normal, après une période de remise en question totale de ne plus trop savoir ce qu'on veut faire de sa vie. Donc moi je vais essayé de reprendre mon métier et je verrai ce que ça donne, si j'y arrive ou pas...
Mais c'est vrai que c'est très angoissant de ne pas réussir à faire de choix.
Heureusement, les psy sont là pour nous aider à faire le tri dans nos pensées, à y voir plus clair au niveau de nos besoins personnels. J'espère de tout coeur que ce psy va bien vous guider et que vous irez vite mieux.
Avec de la volonté, il n'y a pas de raison, tout ira mieux très bientôt.
Bon courage !
cecile.ra
Portrait de cgelitti
Merci Emeraude.

Aujourd'hui j'ai dormi toute la matinée..enfin je me suis levée 1heure pour preparer les enfants.et des qu'ils sont partis, je suis retournée dormir!!Cet apres midi rien de particulier, je sais pas..je suis la et c'est tout, il y a des jours comme ca!!
Je suis allée au cmp, le dialogue avec la spy est pas trop mal, elle comprend bien ce que je ressens pose des questions, je donne des mots..bref, je sais que je suis sur la bonne voix, mais je sais pas si j'aurais le temps d'aller au bout, je n'aime pas etre a la maison, j'aime travailler meme si en ce moment il m'est difficile de faire un choix a ce niveau!Je crois que c'est ce qui mangoisse le plus, ne pas savoir ce que je veux vraiment, ne pas savoir ou j'en suis reelement, si j'ai envie ou non je rebosser, dans dans quel domaine?et comment faire..enfin il y a tellement de questions sans réponse!!Mais j'ai confiance, quand je lis certains temoignages, je prend conscience qu'il faut du temps,
Et vous Emeraude, comment allez vous maintenant?
cecile.ra
Portrait de cgelitti
Bonjour, ca fait un petit moment que je suis pas passée.
Niveau boulot c'est l'angoisse, je suis sensée reprendre tres bientot et plus la jour arrive plus je suis hysterique, ca va pas être possible alors faut que je vois le médecin!!
Bon la j'ai fait des tests et des recherches sur internet, à la biblio, au CIO, bref un peu partout il y a 2 ou 3 formations qui peuvent me plaire, j'ai aussi parle avec certains proches, qui me connaissent assez bien et qui m'ont aussi conseillée de voir dans ses voix!!
Bon du coup j'ai l'espoir de me sortir de cette impasse surtout que l'inspection du travail refuse ma démission, alors l'espoir meme si je sais qu'il me faut encore du temps!!
émeraude
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Effectivement ce que vous traversez semble être une dépression, et c'est vrai que les proches ont du mal à comprendre quand on est dans cet état. Le mieux c'est de chercher de l'aide auprès d'un spécialiste, qui saura vous aider à remonter la pente. Il faut comprendre l'origine de votre état pour pouvoir enfin lutter contre quelque chose de précis et s'en sortir.
Je sais un peu de quoi je parle vu que je suis moi-même en dépression, mais en bonne voie pour m'en sortir grâce au travail avec une psychologue et même un psychiatre. Au début j'étais contre tout ça, mais moi je n'ai pas d'enfant pour me retenir... Je n'ai donc pas eu le choix, j'allais droit dans le mur. Mais pour vos enfants, il faut vraiment vous battre en cherchant de vraies solutions. Il y en a forcément, ne vous découragez pas, vous y arriverez. Mais ne restez pas seule face à cela, et les proches ne sont pas aptes à aider au départ. Seuls les médecins peuvent le faire, croyez-moi. Ensuite les proches apprennnent ce que c'est que cette maladie et arrivent progressivement à s'y adapter et à nous soutenir.
Il ne faut pas baisser les bras surtout.
Bon courage !
cecile.ra
Portrait de cgelitti
Merci de votre temoignage, emeraude.

En fait je suis assez lucide, c'est au depart un tas de choses, mais mon état actuel a été emplifier avec mon travail, c'est assez long, mais en résumé, depuis Mars je suporte les sarcasmes de ma responsable et de mon employeur.
Entre temps j'ai eu le déces de mon pére a qui je n'ai pas eu le temps de dire ce que je ressentais, pas eu le temps de lui dire que je lui pardonnais le mal qui nous a fait.Puis 1mois apres c'etait mon beau pére..et toujours les problemes conflictuels au travail ce qui ne m'a vraiment pas aidée.Aujourd'hui est un jour ou le moral est la..mais je ne sais pas pour combien de temps, je viens de passer une semaine horrible..
Je sais que j'ai besoin de voir quelqu'un alors j'ai pris rendez vous au CMP j'y vais vendredi.Je suis assez lucide sur la situation, ce qui me fait peur, c'est ces moments qui durent des fois des jours ou je suis incapable de reflechir, incapable de croire en l'avenir.En meme temps dans ces moments j'ai peur pour l'équilibre de mes enfants(surtout le grand; il a 8ans!!) c'est dur pour moi, car je me suis toujours battue, j'ai toujours gardé la tête haute pour avancer et la d'un coup plus rien!!
Je me denigre, j'ai peur de tout, de rien, de moi..C'est dur mais j'espere m'en sortir parce que je me deteste comme ca!!
émeraude
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je comprends bien, c'est très douloureux tout ça à vivre... Et c'est déjà bien que vous arriviez à retrouver un peu les origines possibles à votre état. Est-ce que vous avez pu aller au cmp et voir quelqu'un de bien ? Il faut savoir que c'est important que le contact passe bien avec le psy, sinon ça n'avance pas.
Surtout il ne faut pas hésiter à parler de ce mal être. Mettre des mots dessus, l'extérioriser, c'est déjà un début. J'espère de tout coeur qu'ils sauront être efficaces et vous aider dans ce cmp. Ca peut être un peu long avant de voir le bout du tunnel, il faut vous y préparer mais l'enjeu en vaut la chandelle !
C'est une démarche qui aide vraiment à changer en profondeur les choses, si on est bien aidé. Et ensuite on se sent beaucoup mieux.
Pour vos enfants, je comprends que vous soyez inquiète, mais dites-leur simplement que vous êtes fatiguée quand ça ne va pas, qu'ils n'y sont pour rien et qu'au contraire qu'ils vous donnent du courage, de la force. Comme ça ils ne se poseront pas trop de questions et ne risque pas de culpabiliser.
Ne vous inquiétez pas, vous allez vous en sortir ! Vous semblez tout à fait lucide effectivement sur votre état et c'est très bon signe. Ne baissez pas les bras, en faisant un travail sur vous, vous allez bientôt vous sentir de mieux en mieux. Gardez espoir !
émeraude
Portrait de cgelitti
Bonjour Cecile,

C'est super que vous cherchiez concrètement une autre voie professionnelle, je pense que c'est effectivement très important. Parfois, on reste dans une vie quotidienne qui ne nous correspond pas, et ce n'est pas terrible à la longue ! C'est bien de réussir à se permettre de changer de direction à un moment donné. Là visiblement, vous bloquez sérieusement sur votre boulot, donc la meilleure solution pour votre équilibre personnel est certainement d'en changer.
C'est super aussi que vous ayez réussi à parler de tout cela avec vos proches, il ne faut surtout pas se renfermer sur soi dans ces moments là. Vous vous apprétez visiblement à prendre un nouveau tournant dans votre vie, et ça demande une mûre réflexion. Un conseil, surtout ne pas précipiter les choses, prenez le temps de bien sentir ce qui vous correspond et ce qui ne vous correspond pas. C'est normal que ça prenne du temps, comme on dit "Paris ne s'est pas construit en un jour !".
J'ai l'impression en tout cas que vous êtes sur la bonne voie. Prenez bien soin de vous avant tout, et les changements se feront progressivement.
Autre chose, si les démarches administratives sont compliquées au niveau de votre boulot, n'hésitez pas à faire appel à une assistante sociale. Moi je suis bien aidée par celle qui me suit.
Bon courage, surtout ne baissez pas les bras, vous tenez le bon bout !
Sujet vérouillé