annick
Portrait de cgelitti
bonjour.

rentrons directement dans le vif du sujet. j'ai eu beau chercher dans de nombreux forums, je n'ai pas trouvé réponses à mes questions.

voila, je suis un homme de 30 ans et je fréquente depuis 2 ans une fille. nous sommes fidèles l'un à l'autre.

nous nous voyons en général une ou deux fois par semaine et je n'ai appris que tres recemment qu'elle était atteinte du virus de l'herpes type 1 ainsi que toute sa famille.

elle ne m'en avait jamais fait part auparavant car elle n'était pas au courant de la facilité à laquelle ce virus se transmet.

c'est justement cette question que j'aimerais soulever. il est vrai que les risques de contagion sont tres importants pendant les périodes de poussée d'herpes, mais qu'en est il pendant les périodes calmes ?

elle n'a eu que 2 poussées d'herpes en 2 ans qui se sont estompées rapidement.

en fait ce qui m'a mis la puce à l'oreille, ce fut lors de notre dernier rapport sexuel. Elle m'a administré une fellation mais elle avait encore son bouton d'herpes à la lèvre (c'était la fin il était sec, elle avait mis une grande quantité de crème pour le faire disparaitre avant de me voir) , y avait il encore des risques importants ?

cette question me tourmente un peu. cela fait 2 ans que je la fréquente et nous avons eu de nombreux rapports sexuels, cunnilungis , fellations etc mais elle n'a jamais eu de poussées d'herpes à ma connaissance. Mais étant un peu inquiet, je doute être encore sain apres avoir eu autant de rapports avec elle, sans protections (je la pensais parfaitement saine).

Moi même j'avais fait un test d'herpes peu avant de la connaitre, qui s'était révélé négatif et je crains que depuis que je l'ai connu elle m'ait contaminé. je vais refaire un test sanguin demain mais j'aimerais savoir si quelqu'un pouvait me renseigner et savoir à quoi je dois m'attendre.

si je suis encore "sain" (c'est à dire pas de présence d'anticorps relatif à l'herpes), dois je en conclure que ma partenaire n'est pas du tout contagieuse hors période de poussée. ou bien l'est elle tout de même un peu ?

je n'ai connu à ce jour aucun symptome d'aucune sorte relatif à l'herpes (mais je sais que le virus peut rester latent pendant des années, voire une vie entière, ce qui ne l'empeche pas de rester "tapi dans l'ombre" dans notre corps sans jamais se manifester.

lors de la derniere fellation alors qu'elle avait son bouton d'herpes sec, y a t'il une "chance" qu'elle m'ait contaminé à ce moment là ?

quel est le pourcentage moyen des "chances" de contagion hors et pendant les périodes de poussée ?

Selon ma partenaire je ne risque pas qu'elle me contamine si elle n'a pas de poussée. C'est cela que j'aimerais savoir en priorité (ca se trouve je suis déjà contaminé sans le savoir)

L'herpes labial se transmet par les muqueuses mais y a t'il un risque que l'herpes labial se mue en herpes genital si elle me fait par exemple une fellation ? ou bien que si moi je suis atteint de l'herpes labial, je la contamine un herpes génital lorsque je lui fait un cunnilingus ?

Merci beaucoup pour vos réponses!

theinconnu
Portrait de cgelitti
bonjour je voulais savoir apres combien de temps ont doit faire une prise de sang pour savoir si on est atteint de l herpes 1 ou 2 . Merci
Gautier
Portrait de cgelitti
Moi, j'ai eu pas mal de réponse à mes questions en consultant divers articles sur ce site, traitant du sujet de l'herpès. Je te conseille de les lire, tu trouveras peut-être des réponses à tes interrogations qui sont totalement justifiées et que je comprends pleinement.

Parle-en également à ton médecin lors de ta prochaine visite. Cela te permettra d'être fixé sur les risques de cette maladie.

Bon courage à toi.
annick
Portrait de cgelitti
il faut aller voir le forum gastro-enterite
guigui
Portrait de cgelitti

Si jamais l'herpes type 1 labial se propage aux parties génitales , celui ci est il aussi sévère que le type 2 ? ou bien cela va t'il faire comme pour le virus de type 1, un simple bouton "de fièvre" au niveau des organes génitaux ?

quelles sont les infections qu'apportent le type 1 au niveau génital ? est il plus "gentil" que le type 2 ?

en fait j'aimerais savoir à quoi je dois m'attendre si j'ai contracté l'herpes genital de type 1, par rapport au type 2.

merci
guigui
Portrait de cgelitti
je partage les memes inquietudes que toi sur la contamination,
j'ai cru comprendre qu'on pouvait se faire dépister par une simple prise de sang cela concerne-t-il aussi l'herpes labial, sais tu si c'est fiable ?
paco
Portrait de cgelitti
Tout le monde parle sur ce site de la contamination de l'herpès pendant les poussées, mais recement mon gyncéco ma dit que l'herpes était aussi contagieux hors des poussées, je suppose que ce n'est pas des salades !
Mon mari n'en a jamais eu, mais lui fait de l'herpès labial (moi non). On évite les relations entre les poussée de l'un et de l'autre.
Quant à la contamination entre l'herpès labial et génital, je n'ai pas trop d'info, mais d'après ce que j'ai lu sur ce site, il semblerait qu'il y ait des risques donc pas de fellation quand on a un herpes labial et pas de cunnilingus lorsqu'on a un herpès génital !
Merci de nous tenir au courant pour vos resultat d'analyse.
The team
Portrait de cgelitti
et bien bonsoir les copains et peut etre bien venu au club... g appris aujourd'hui que j'etais du type 1 et cela après une seule et unique prise de sang (alors que je pensais n'avoir qu'une "petite mycose"): je confirme, une prise de sang suffit à déceler et c'est fiable "malheureusement".faut prendre son mal en patience car ça va etre long...
gautier
Portrait de cgelitti
peux T'ON ATTRAPER LE VIRUS DE LA GASTRO 2 FOIS EN DEUX JOURS
Sujet vérouillé