Pour ou contre la télé dans la chambre des enfants ?

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 11 Février 2011 : 11h46
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2011 : 11h45
-A +A

La télé, dans les années 50, on allait la regarder chez les voisins, comme au cinéma. Puis elle est entrée dans chaque foyer. Les prix ayant baissé, chaque membre de la famille peut dorénavant posséder son propre poste, souvent situé dans sa chambre. Mais pour les enfants, une télé au pied du lit ou au-dessus du bureau, est-ce une bonne idée ? Ou est-ce un poison qui entre dans son intimité ?

Chacun ses goûts, chacun sa télé ?

Les disputes pour choisir entre le dessin animé, le foot ou la Nouvelle Star, grâce au « chacun sa télé », c'est fini. Chacun peut affirmer ses goûts et respecter ceux des autres. Les parents sont tranquilles... et les enfants aussi. Mais cet avantage ne doit pas faire oublier les inconvénients de ce choix.

Avec chacun sa télé, fini la vie de famille ?

Sachant qu'un Français regarde en moyenne la télévision 3 heures et 32 minutes par jour (en 2010 d'après Médiamétrie), regarder la télé en solo enlève du temps passé en famille. Car si l'on est relativement passif devant le poste, on discute, on râle, on critique, on rit, en un mot, on échange. Regarder la télé peut donc être un acte social en famille. Refouler les enfants dans leur chambre alors qu'on vient de passer la journée chacun de son côté, les uns au travail, les autres à l'école, semble augmenter la distance parents-enfants. Et si les échanges se réduisent à près de zéro, comment rester proches émotionnellement ? Les relations se construisent grâce aux moments partagés, c'est une évidence.

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 11 Février 2011 : 11h46
Mis à jour le Lundi 21 Mars 2011 : 11h45
Source : (1) Borzekowski Dina L.G. et coll., Arch Pedriatr Adolesc Med, vol. 159 : 607-613, 2005
The Remote, the Mouse, and the No. 2 Pencil. The Household Media Environment and Academic Achievement Among Third Grade Students
http://archpedi.ama-assn.org/cgi/content/abstract/159/7/607/
(2) Hancox Robert J. et coll., Arch Pedriatr Adolesc Med, vol. 159 : 614-618, 2005
Association of Television Viewing During Childhood With Poor Educational Achievement.
http://archpedi.ama-assn.org/cgi/content/full/159/7/614
A lire aussi
Regarder la télé ou vivre plus, il faut choisir Publié le 26/08/2011 - 08h44

La vie sans télé est plus riche, plus profonde, plus stimulante et propice aux succès scolaires, professionnels ou sentimentaux. La vie sans télé, c’est aussi un meilleur sommeil, une bien meilleure santé, des infarctus et des maladies d’Alzheimer en moins, des diabètes et des...

L'abus de télé rend plus violent Publié le 10/04/2002 - 00h00

Selon une étude parue dans la revue américaine Science, les jeunes qui regardent le plus la télévision sont aussi ceux qui commettent le plus d'actes violents. Basée sur l'observation de plus de 700 jeunes suivis sur une période de 17 ans, l'étude ne laisse aucune place à l'équivoque et...

Pas de télé dans la chambre des enfants Publié le 19/07/2005 - 00h00

Les conclusions simultanées de trois études sont formelles : plus les enfants regardent la télé, moins ils réussissent à l'école. La télé dans la chambre diminue les scores intellectuels, tandis que le temps passé devant le petit écran pendant l'enfance serait prédicateur du niveau de...

Plus d'articles