Pour le coeur d'une femme

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 12 Février 2003 : 01h00
-A +A
A côté des exploitations commerciales, la Fédération Mondiale du Coeur a choisi d'utiliser la Saint Valentin à des fins plus nobles : la santé du coeur des femmes. Elle profite en effet de cette occasion pour relancer ses efforts de prévention des maladies cardiovasculaires en direction du sexe féminin.

Le Dr Elinor Wilson, Vice-Présidente de la Fédération Mondiale du Cœur, explique que l'amour apporté par la famille, les amis ou un compagnon, contribue à notre bon état de santé général et est également très bon pour le cœur. Il n'est cependant pas suffisant pour préserver un cœur en bonne santé, car les pathologies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux) menacent. Elles représentent la principale cause de mortalité chez les femmes* et plus des deux tiers surviennent chez des femmes n'ayant jamais présenté de symptômes particuliers**.

Il est donc crucial de faire le point sur l'état affectif de notre cœur et d'adopter un mode de vie plus sain. A titre d'exemple, 60 à 85% des femmes dans le monde ne sont pas suffisamment actives physiquement pour se maintenir en bonne santé. Pourtant, de petites modifications du mode de vie pourraient exercer un impact très positif sur l'état de santé de leur cœur.

Selon le Pr Poole-Wilson, président de la Fédération Mondiale du Cœur, « si les femmes agissaient dès maintenant, nous pourrions réduire de 50% le nombre de décès et de cas d'invalidité provoqués par les attaques cardiaques et cérébrales ».

Il propose ainsi quelques recommandations simples à l'attention des femmes, à mettre en place positivement dès à présent :

  • « L'amour réduit le niveau de stress et d'anxiété. Alors, profitez-en ! Le rire et la bonne humeur sont également facteurs de bonne santé.
  • Intégrez l'exercice physique dans votre mode de vie : 30 minutes de pratique quotidienne et modérée de votre sport favori (marche, natation, etc.) constituent une excellente discipline.
  • Adoptez un régime alimentaire sain avec votre famille et votre conjoint. Consommez davantage de fruits, de légumes et de céréales complètes ; diminuez les quantités de sel, de graisses saturées et de produits riches en cholestérol.
  • Arrêtez de fumer et évitez le plus possible d'être exposée à la fumée de cigarette.
  • Ne combinez pas tabac et pilule. Si vous prenez un contraceptif oral et si vous fumez jusqu'à quinze cigarettes par jour, vous multipliez par cinq vos risques de développer une maladie cardiovasculaire. Si vous fumez plus de quinze cigarettes par jour, ce risque est multiplié par 20*** ! »

* Les maladies cardiovasculaires et les accidents cérébraux entraînent chaque année 8,6 millions de décès chez les femmes. Dans les pays en développement, ces pathologies représentent la moitié de tous les décès chez les femmes de plus de 50 ans. WHO World Health Report, Genève, 2002.* Lipid Management Newsletter, Rapport du National Lipid Education Council, Vol 5, n° 2,1.*** Stampfer M.J. et coll., Primary prevention of coronary heart disease in women through diet and lifestyles. N. Engl. J. Med., 343 : 16-22, 2000.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 12 Février 2003 : 01h00
Source : Communiqué de presse de la Fédération Mondiale du Coeur (ONG), " Pour la Saint Valentin, prenez soin de votre coeur ", le 4 février 2003, www.worldheartday.com
A lire aussi
Coeur en danger : les femmes aussi ! Publié le 24/09/2003 - 00h00

Pourquoi les femmes négligent-elles leur coeur ? Les maladies cardiovasculaires ne concernent pas que les hommes : chaque année, plus de 8 millions de femmes en meurent, propulsant les pathologies cardiaques au premier rang des causes de mortalité féminine. Pourtant, quelques modifications...

Plus d'articles