Polypes intestinaux : fréquents et potentiellement dangereux

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 05 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 12h00

Les polypes intestinaux sont fréquents, surtout passé l’âge de 50 ans. 

Ils sont aussi potentiellement dangereux, ceux de grande taille pouvant devenir cancéreux.

Le point sur les polypes intestinaux.

Les polypes intestinaux, c’est quoi exactement ?

Un polype est un tissu qui se développe à partir de la muqueuse de l’intestin, et qui siège donc à l’intérieur de la paroi de l’intestin ou du côlon.

On distingue 3 types de polypes :

  • Les polypes adénomateux, les plus fréquents.

     

  • Les polypes hyperplasiques.

     

  • Les polypes inflammatoires, associés aux maladies inflammatoires intestinales : colite ulcéreuse, maladie de Crohn.

Les polypes intestinaux sont-ils bénins ou cancéreux ?

Les polypes intestinaux sont souvent bénins, mais certains peuvent aussi devenir cancéreux.

La taille du polype est un facteur important.

En effet, si la taille des polypes intestinaux est très variable, il faut savoir que plus ils sont de taille élevée, plus ils sont susceptibles d’être cancéreux.

C’est ainsi que par mesure de précaution, on procède à l’ablation de tous les polypes, avant qu’ils ne deviennent de taille importante et cancéreux.

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 05 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 12h00
Source : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (InVS), Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France en 2011, 11 juillet 2011. Vulgaris médical.
A lire aussi
Polypes intestinaux : quels symptômes ?Publié le 06/10/2014 - 07h41

Les polypes intestinaux sont de petites excroissances qui siègent dans le côlon. Ils sont le plus souvent bénins, mais pas toujours. Quels sont les symptômes des polypes intestinaux et quels sont les risques de complications ?

Cancer du côlon : comment se faire dépister ?Publié le 08/06/2014 - 22h00

Face au cancer du côlon, nous n’avons pas tous le même niveau de risque.Or c’est ce niveau de risque qui dicte la stratégie de dépistage à suivre.Globalement, il y a des personnes à risque de cancer colorectal à qui l’on recommande un dépistage individuel à mettre en place avec son...

Cancer du côlonPublié le 21/01/2002 - 00h00

Le cancer colorectal représente le 2e cancer le plus fréquent chez la femme (derrière le cancer du sein) et le 3e chez l'homme (derrière le cancer de la prostate et du poumon). Il se développe généralement à partir de polypes bénins et peut mettre plusieurs années à se manifester.

Plus d'articles