Polyarthrite rhumatoïde : vite traitée, vite guérie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 02 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 07 Octobre 2015 : 16h06
-A +A

Face à toutes douleurs articulaires, consultez rapidement votre médecin. Si vous souffrez d'une polyarthrite rhumatoïde, son évolution sera d'autant plus favorable qu'un traitement précoce sera mis en place.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui touche les articulations. De jour en jour, cette maladie abîme les articulations, provoquant des douleurs et à long terme des handicaps. Si l'arsenal thérapeutique actuel ne permet pas de guérir de cette affection, il existe néanmoins des traitements de fond très efficaces. Ces derniers sont en effet capables de modifier favorablement l'évolution de la maladie. Mais avant tout, il est nécessaire d'agir rapidement. La polyarthrite rhumatoïde doit être diagnostiquée précocement afin de contrer le plus efficacement possible sa progression. Et seul un traitement entrepris suffisamment tôt le permettra.

Selon les scientifiques, face à des symptômes articulaires laissant suspecter une polyarthrite rhumatoïde (trois articulations tuméfiées, dérouillage matinal, etc.), il est nécessaire de vous orienter vers un spécialiste. Selon les résultats d'une étude récente, les patients atteints de cette maladie ont une meilleure évolution s'ils sont traités par un rhumatologue. Par ailleurs, un retard de prise en charge de plus de 12 semaines constitue une perte de chance d'amélioration de la maladie et d'évolution à long terme. Les auteurs précisent que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont susceptibles de masquer les signes ou les symptômes initiaux. Et enfin, ne vous lancez surtout pas dans l'automédication. Par exemple, les corticoïdes ne doivent jamais être employés sans un diagnostic précis, ni prescription par le médecin.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 02 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 07 Octobre 2015 : 16h06
Source : Emery P. et coll., Ann. Rheum. Dis., 61: 290-7, 2002-08-21.
A lire aussi
Espoir dans le traitement l'arthrite chronique juvénile Publié le 11/02/2002 - 00h00

L'arthrite chronique juvénile est une maladie rare touchant les enfants. Elle entraîne une réaction inflammatoire importante au niveau des articulations et peu s'avérer être très invalidante. Un nouveau médicament, l'Etanercept, utilisé jusqu'à présent avec succès pour le traitement des...

Plus d'articles