yvette
Portrait de cgelitti
J'ai perdu un bébé à sa naissance, et je suis sortie du "coma" un an et demi plus tard à la naissance de ma fille qui a aujourd'hui plus de vingt ans.

Je n'ai aucun souvenir entre ces deux événements, j'étais dans un trou noir.

Il est facile de dire que l'on peut surmonter un décès, encore faut-il avoir la clè !

Ninon
Portrait de cgelitti
c'est vrai cela n'est pas donné à tout le monde de survivre à des événements pénibles et traumatisants à vie. J'espère que vous allez mieux à présent et que vous vivez pleinement chaque jour.
lalou
Portrait de cgelitti
J'ai également perdu ma petite fille de 26 mois il y a 33 ans de cela et je peux dire qu'a l'heure actuelle j'ai avancée dans mon deuil mais que je ne le ferai jamais à 100% cela me hante j'avais 18 ans lorsque je l'ai eu et 20 quand elle m'a quittée, malgré 2 beaux enfant 1 fils et 1 fille et 2 petits enfants rien ne viendra calmer cette douleur, il faut vivre avec, je fais une psychanalise depuis 7 ans j'avance mais c'est tjrs très difficile surtout qu'elle est née un 24 décembre alors la période qui arrive en ce moment ne m'est pas propice au calme, il faut du courage et se battre au quotidien, j'ai tjrs envie de la rejoindre, je ne suis pas un bon exemple, mais bonne chance
yvette
Portrait de cgelitti
j'ai perdu mon fils unique de 21 ans dans un accident de voiture il y a 15ans
son pére n'as pas suporter cette abscence et est décédé d'un cancer il y a 5
ans et je dois sans doute ma force de continuer a vivre a tout l'amour que
j'ai eu et surtout a ne voir q'aujourd'hui et peut être demain je pense au
passé qu'en bien tout ce qui a été positif je pense que c'est cela ma force
bien sur parfois je craque mais pas lontemps ,peut être que mon
témoignage pourras aider a faire reculer cette douleur d'avoir perdu des
êtres cher Yvette
Sujet vérouillé