poupouss44
Portrait de cgelitti
bonjour a tous voila je subit tous les ans a la meme periode entre fevrier et avril des pneumothorax cela est mon sixiemes en cinq ans les medecins vienne de me faire un talcage du poumon droit et une toracoscopie il ne save pas vraiment quoi me dire et je n'ais plus vraimment de solution je ne sais plus quoi faire pour ne plus en avoir je n'ose plus rien faire en faite ni de sport ni d'efforts j'ai du arreter de travailler peur de trop faire d'efforts alors voila si quelqu'un pourrais m'aider me dire de quoi cela provien t'il cela serais gentille tres gentlle en vous remerciant tous d'avance 1000 fois de vos reponses merci.....
fwed
Portrait de cgelitti
salut moumoun, salut jm, ce qui va suivre, s'adresse directement à toi jm... j'insiste sur l'état psychologique du patient et peu importe la gravité de sa pathologie... En ce qui me concerne, si j'avais perçu la moindre rétissance de mon chirurgien ou medecin traitant, ce qu'on pourrai aussi traduire par un manque de compréhension, je les changerai sans hésiter... Je trouve cette situation ahurissante, déjà que je ne comprend pas pourquoi on ne t'ai pas donné de séance de kiné, ce qui est indispensable par rapport au traumatisme que le corps à subit et maintenant que pour te reposer, tu reçois de la rétissance de ton propre médecin traitant, franchement, je leur dirai à chacun ce que je pense et ciao... Je sais pas comment te traduire mon mécontentement par rapport à la situation que tu vis mais j'aurai pas eu autant de patience que toi... Déjà que pour un simple décollement, sans intervention chirurgicale, on m'a déjà arrèté plus d'un mois et demi, qu'est ce cela aurai pu être avec une cicatrice de 15 cm et plusieurs opération enchaîné..??
Désolé, mais je me met à ta place et ça me revolte!!
Bon, en tout cas, profite bien jusqu'au 15 aout et si tu vas revoir le même medecin traitant, et que biensur tu te sens toujours pas capable de reprendre le boulot, balance lui à la gueule que tu te sens pas apte de reprendre le boulot et si il te montre de la rétissance, dit lui ce que tu pense et basta, s'il est pas content change de médecin!!! Chui de tout coeur avec toi...!!
Et toi moumoun, apparemment toi tu n'as pas ce problème, tant mieux pour toi, surtout que tes vacances s'enchaine juste dérrière, profite en bien et bien que le fait de rien faire, c'est pas vraiment plaisant mais c'est raisonnablement bon pour ta guerison!!
faite bien attention à vous et surtout bon courage!!
Ptitloup
Portrait de cgelitti
Bonjour tout le monde, voici mon témoignage.

J'ai fait 6 pneumothorax spontanés en moins d'un an, 3 à gauche et 3 à droite. Je me suis fait opérer du côté gauche en octobre 2004 et du côté droit en aout 2005. Il s'agissait d'une pleurectomie, ce qui veut dire une abrasion de la plèvre afin de provoquer une cicatrisation de la plèvre sur le poumon sans laisser de place (théoriquement) aux bulles d'air (dits blebs).

L'intervention n'est pas très agréable mais finalement bien moins douloureuse que prévue, mais il est vrai que les conséquences sont moins drôles. Des douleurs persistantes au niveau de la plèvre, des côtes, de la peau, ...subsistent. Néanmoins elles s'atténuent avec le temps.

J'ai lu dans le forum que quelqu'un a une cicatrice de 21 cm... on m'a proposé des interventions sous thoracospie; ce qui donne comme résultat 3 petits trous au niveau du thorax, de chaque côté bien entendu.

Le bilan de ces interventions est plutôt positif même si, me semble-t-il, des conséquences à long terme sont inévitables.
Le véritable défi du pneumothorax est la gestion psychologique de celui-ci... j'avoue que j'ai eu très dur, comme la plupart des gens touchés par ce problème "mécanique" récidivant.

Petite précision, j'ai 35 ans maintenant (33 lors du premier pneumo), j'ai arrêté de fûmer, je n'ai pas encore recommencé à faire du sport mais j'espère pouvoir retrouver un rythme normal de vie.

6 pneumos mais toujours là....courage à tous ceux qui commencent, je pense avoir eu beaucoup de malchance. pour tous ceux qui voudraient en discuter, je suis dispo sur le forum, voir par tel... Courage à tous les pneumothoraxés...on finit par en sortir.
vincent
Portrait de cgelitti
bonjour à tous j'ai eut une douleur à la poitrine avant hier. Hier aux urgences on me dit après examen que j'ai un pneumothorax. On m'hospitalise puis au bout de six heures le pneumologue vient me voir et me dit que je peut sortir si je reste au lit 8 jours. Je suis donc très heureux je loupe noel et le réveillon.C'est mon premier pneumo et j'ai 20 ans mais au vu des témoignages ce ne sera pas le dernier. Je voulais vous demander s'il faut vraiment rester au lit lorsqu'on préconise le repos?
Amicalement Vincent et joyeux noel à tous.
LeoRabbit
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

Mon fiancé qui a 23 ans, vient de faire un pneumothorax, il en avait déjà
fait un très grave à la naissance au même poumon.

Je cherche des personnes ayant eu un pneumothorax à la naissance,
savoir comment elles vivent aujourd'hui, j'ai cherché mais rien trouvé (si
ce n'est des enfants) !

De plus il est asthmatique, grand et maigre, parisien et ...fumeur... bien
obligé d'arrêter, nous attendons de voir s'il doit se faire drainer ou
opérer.

J'aurai aimé des conseils par rapport à l'alimentation ou l'hygiène par
exemple, ou encore une position pour dormir. Malgré les médocs, il a du
mal et souffre.
mz61
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes et à tous,

Je me présente, je suis un homme de 36 ans, 1m75 pour 63 kgs (la panoplie complète du pneumothoraxien).
J'ai fait un pneumo compressif gauche en octobre dernier qui a été drainé puis talcé en novembre. J'ai déjà eu un pneumo spontané droit en 1997. Donc, je me retrouve dans une situation d'arrêt de travail depuis octobre 2007. Je viens d'être prolongé jusqu'au 01 février 2008 avec reprise en mi-temps thérapeutique vivement conseillé par le médecin ainsi que la médecine du travail. C'est vrai que psychologiquement, cela est très difficile, le stress aussi joue bcp sur cette maladie qui à mon avis n'est pas assez reconnue quant aux nombres de personnes qui y sont assujeties.
julien
Portrait de cgelitti
bjr à tous, bein je viens de lire une bonne partie de ce forum et ça fait du bien de savoir que je suis pas le seul en bref p moi c 3 pneumo a gauche avec operation chirurgicale en 2005 puis 1 a droite opéré de suite en 2007 : selon le chirurgien ce serait du à des bulles d'enphysemes congenital
en ce qui concerne la recidive selon ce meme chirurgien moins de 3% de chances ( apres ce que g subi c déja trop) et maintenant ce qui m interresse le plus : LES DOULEURS POST OPERATOIRES
car non seulement ça fait mal pendant le pneumo, en plus ceux qui y sont passé le savent l operation est qd meme pr ma part inoubliable et pour couronner le tout je déguste aussi pratiquement tout les jours ( point ds le dos, douleurs ds les cotes, sifflement ds ma respiration ) donc grosse prise de tete : stress et anxiete
donc de mon coté ( seul malheureusement ) je tente d avancer pour retrouver ma forme d'avant mais a vrai dire c pas genial apres le sport ( la catastrophe : plus de souffle et j vous raconte pas les courbatures) maintenant je tente l ostheopathie car l operation ça vs chamboule l organisme ! ( en plus ).alors apparament j avais un poumon de descendu et3 vertebres de déplacées
sortant de là c vrai un léger mieux, donc je retente le sport : encore grosse deception !!!
et hier un autre osteopathe me manipule et soi disant me replace une epaule descendu et me retape un peu (genial)
donc affaire a suivre et si certain veulent en savoir un peu lus ou me donner des conseils: bienvenue
fwed
Portrait de cgelitti
Salut Isabelle,

Il faut savoir une chose, le pneumothorax révèle une fragilité au niveau de la plèvre et cela depuis ton drainage, tu aura toujours des sensations bizarre qi te rappelerons ces mauvais moment passés!!
Sâche une chose, c'est que dans le monde hospitalié, tu es en droit d'éxiger pour chaque acte chirurgical, aussi bénine et douloureuse qu'elle soit, un accompagnement contre la douleur.
Ce la fait partie de la charte du patient.
Si cela se reproduit, ce que je n'espère pas pour toi, sâche qu'il existe plusieurs méthode pour lutter contre la douleur dans ce genre de situation mais c'est à toi de te manifester.

Aussi, pour te rassurer un peu, cette zone du corps ou le drain est placé, c'est une zone très sensible, il est donc normal que tu ressente des sensations bizarre et inquiètante, voir des douleurs.

Et pour finir, l'opération est un acte chirurgical par lequel on te pose des drain que tu garde plus longtemps que 48 heures et qui sont beaucoup plus gros !! Si tu veux en savoir plus, reviens un peu en arrière dans ce forum, je raconte ça avec beaucoup de détail.
J'espère que ça te donnera une idée de la chose.

Bon courage à toi
moumoun 43
Portrait de cgelitti
ouic'est exact mais en belgique c"est 6 mois maxi mais comme je dit plus haut mets patron ne seront pas tranquille et je suis sur qu'il telephonerons au medecin pour etre sur ;comme mon mari dit il vont essaier de me licencier car il panique de trop alors ont verra j'ai pas mal d'anneé de travail et puis je ferais des cheque service ,part chez moi c"est assez courant comme ca je ne verrai pas la difference de mon salaire et je resterai toujours active je vous tiendrais au courant
jm92
Portrait de cgelitti
salut moumoun je suis conditionneur preparateur et moi je suis arreter que jusque fin juillet mais de toute façon si mon chirurgien ne veut pas m'arreter plus j'irai voir mon médecin qui lui le fera j'ai aussi des bulles a droite mais je ne sais pas si je vais les faires retirées jusque la ces graces au poumon droit qui lui tiend la première fois je suis rester une semaine croyant avoir une angine bronco-machin avec le poumon decoller j'allait au boulot en vélo je rentrai chez moi et montait 4 étages avec le vélo sur le dos ce n'es que le samedi que j'ai ressentit les douleurs et du mal a monter mes 4 étages je suis tous de meme aller au urgences le mardi de par moi meme a pied les medecins ne croyait pas au pneumo car je respirait normalement alors ils ont commencer par me faire des examens cardio ensuite qu'en ils ont vu que tous etait normale ils se sont penche pour un leger pneumo et la surprise pneumo complet ils n'en revenait pas . il faut dire aussi que je n'avait pas la morphologie pour faire un pneumo je mesure 1m63 et fait 60kl.en tous cas merci atous d'etre la car cela fait du bien d'avoir du reconfort qu'en on commence a en avoir razle bol.
matthieu
Portrait de cgelitti
bonjour,j'ai fait un pneumothorax,il y a plus de 4ans qui ma valu une operation du poumon depuis je vis bien,je fait du sport karate,musculation,velo,course a pied enfin je profite! desfois il vaut mieux se faire operer meme si cela peut faire peur mais sa vaut le cout,le risque de recidive est de 3%/5% apres operation,il faut attendre environ 15j pour commencer a porter des choses lourdes ou faire des efforts mais il faut passer au delà de la peur de la recidive et vivre normalement,pour ceux qui ont fait plusieur pneumo.,je leur consielle l'operation! courage!

Pages

Sujet vérouillé