cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 38 ans et j'en suis à ma troisième pancréatite aigue. A toutes les fois, on ne trouve pas la cause, car je m'alimente bien et je ne consomme aucun médicament, alcool ou drogue. Mes taux d'amylase et de lipase sont à 15 fois plus élevé lors de mes crises. Le problème est survenu à l'âge de 22, 24 et tout récemment à l'âge de 38 ans. On ne trouve jamais la cause et on explique mal toutes les complications qui surviennent lors de mon hospitalisation. Le tout débute toujours par des vomissements sévères ainsi qu'une diarhée forte. Je me désydrate en très peu de temps et une douleur abdominale (entre les côtes) intolérante survient brusquement. Lors de mon arrivée à l'hopital, on croit toujours à une gastro... mais quelques heures plus tard, mais taux de ... augmente dans mon sang et là, on me dit qu'il s'agit d'une pancréatite aigue. À ma dernière hospitalisation, je demeure à jeun la première semaine, mais des migraines accompagnées de vomissements surviennent. De plus, on doit m'installer un picc line car mes veinnes ne répondent plus. Aussi, des feux sauvages sont apparus avant mes maux de tête chroniques. Quelques jours plus tard, je suis victime d'un rash sévère (enflure, rougeurs, plaques et boutons accompagnés de démangeaisons) qui dure 48 heures. Encore là, on ne trouve pas la cause de cette réaction subite et le bénadryle par comprimé et par injections causent des pertes de connaissance. Ouf! Cette fois, j'y ai goûté!

On me retourne chez moi, pas de suivi. De simple restriction alimentaire et un document pour régime post-pancréatite à suivre pour les deux mois à venir. On me dit que cela ne reviendra peut-être pas. On banalise la chose alors qu'il s'agit de ma troisième hospitalisation pour ce même problème.Chaque fois, je passe des échographies, radiographie, scan, résonnance magnétique et une gastroscopie. Mais encore là, on ne trouve rien qui puisse expliquer tous ces problèmes. Je demeure très fatiguée, même après que deux mois se soient écoulés. Que faire? Qui consulter? Devrais-je m'inquiéter davantage? On m'a demandé tout récemment de passer d'autres prélèvements sanguins, mais on ne parvient plus à prélever mon sang. On pénètre les veinnes mais il n'y a rien dans les fioles. Après plusieurs tentatives (pompage, gareau, tape, le bras vers le bas) rien ne fonctionne. La première fois, on m'a piqué à 15 reprises sans succès. La deuxième fois, deux jours plus tard, on a essayé de nouveau mais sans succès. On ne sent plus mes veinnes, elles fuient et s'affaissent.

Ais-je autre chose qu'on ne parvient pas à diagnostiquer? Mon médecin de famille est décédé durant mon hospitalisation dernière. Je me retrouve sans médecin de famille pour poursuivre le tout.

J'aimerais savoir si quelqu'un ayant eu une pancréatite aurait été accablé par tous les mêmes complications et désagréments que moi. Merci pour vos réponses!