Plus de bactéries sur les mains des femmes !

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Vendredi 09 Janvier 2009 : 01h00
-A +A
Pour des raisons essentiellement physiologiques, les mains des dames contiendraient davantage de variétés de bactéries que celles des hommes. Mais face à la nécessité de les laver plusieurs fois par jour, nous sommes tous égaux !

Elles sont partout !

Lorsque vous allez aux toilettes, vous prenez maintes précautions pour ne pas être en contact trop rapproché avec la cuvette, le robinet ou la poubelle et pourtant saviez-vous que votre bureau renferme en moyenne 400 fois plus de bactéries que la lunette des toilettes ! Claviers, souris, téléphone: notre environnement de travail est un véritable nid à bactéries !

Main dans la main

On sait pourtant que de nombreuses maladies infectieuses se transmettent par contact entre les mains (par exemple en serrant la main de quelqu'un pour le saluer). Un rhume passe en moins de temps qu'il faut pour le dire de votre main à la rampe de l'escalier, de l'escalier à la main de votre collègue, de votre collègue au téléphone du bureau et ainsi de suite… jusqu'à faire éternuer tout le bureau !

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Vendredi 09 Janvier 2009 : 01h00
Source : The National Academy of Sciences of the USA, 2008
A lire aussi
Bactéries : les 10 objets de bureau les pires pour notre santé Publié le 13/04/2017 - 16h19

Le risque sanitaire ne se situe pas toujours où l’on croit ! Lorsque l’essentiel de votre journée se déroule sur votre lieu de travail, il peut être utile de contourner les obstacles qui se posent entre vous et votre santé, surtout si vous ne vous doutiez pas de leur nocivité. Si le lieu...

Le bureau, trop sale pour déjeuner ! Publié le 02/07/2015 - 14h09

Vous faites partie de ceux qui déjeunent parfois ou souvent au bureau, voire carrément devant votre écran ? Cette habitude est préjudiciable à votre santé à deux niveaux. Déjeuner sur le pouce n’est le plus souvent pas compatible avec une alimentation saine et équilibrée. Par ailleurs,...

Plus d'articles