Plan Alzheimer : 40 expériences pilotes pour améliorer la prise en charge médicale à domicile

Publié par Hopital.fr le Vendredi 24 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 27 Juillet 2009 : 02h00
-A +A
Dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012, 40 sites pilotes vont expérimenter la mise en oeuvre d'équipes pluridisciplinaires, qui proposeront une offre renforcée de soins et de prise en charge à domicile des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Maladie d'Alzheimer et prise en charge

En mars dernier, les pouvoirs publics lançaient un appel à projets en vue d'expérimenter, sur 40 sites pilotes, la mise en oeuvre d'équipes pluridisciplinaires, en vue de renforcer l'offre de soins adaptés à domicile pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés. Il s'agit là de la mise en oeuvre de l'une des 44 mesures prévues par le plan Alzheimer 2008-2012. Le 9 juillet, un comité de sélection - regroupant le ministère de la Santé, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) et la Fondation France Alzheimer a arrêté la liste des 40 projets retenus. Ceux-ci comprennent à la fois des projets en zones urbaines et d'autres en zones rurales.

L'expérimentation débutera le 1er septembre prochain. En pratique, chaque équipe sera composée de psychomotriciens, d'ergothérapeutes, d'aides-soignants et d'aides médico-psychologiques (AMP). Elle sera intégrée au sein d'un service de soins infirmiers à domicile (Ssiad), d'un service polyvalent d'aide et de soins à domicile (Spasad), ou encore d'un groupement de coopération sociale et médico-sociale rassemblant plusieurs opérateurs.

L'équipe interviendra au domicile de la personne, sur prescription médicale, et cela dès le diagnostic de la maladie. Selon la situation, elle pourra notamment assurer l'éducation thérapeutique, un bilan d'adaptation du logement, la réhabilitation et la stimulation cognitives et, si nécessaire, la prise en charge des troubles du comportement. L'articulation entre le travail de l'équipe et celui des autres intervenants spécialisés (psychiatre, neuropsychologue...) sera assurée par un coordonnateur, en liaison avec le médecin traitant prescripteur.

L'objectif est d'améliorer la prise en charge à domicile des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, leur qualité de vie et celle de leur entourage, afin de créer les conditions permettant d'offrir un véritable choix entre maintien à domicile et prise en charge en établissement.

Cette expérimentation constitue la première étape avant la généralisation du dispositif. A l'horizon 2012 - date de l'achèvement de plan Alzheimer -, il est en effet prévu de disposer de 500 équipes de ce type, réparties sur l'ensemble du territoire. A raison d'une dizaine de personnes prises en charge simultanément par la même équipe, ceci équivaut à la création de 5.000 places de services à domicile.

Publié par Hopital.fr le Vendredi 24 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 27 Juillet 2009 : 02h00
A lire aussi
Autisme : vers une meilleure prise en charge de l'autisme Publié le 01/02/2010 - 00h00

Maladie mal connue et longtemps délaissée, l'autisme fait désormais l'objet d'un plan d'action 2008-2011. A l'occasion du conseil des ministres du 20 janvier, La secrétaire d'Etat chargée de la Famille et de la Solidarité a présenté un premier bilan.

Plus d'articles