pourtous
Portrait de cgelitti
j'ai vu un reportage sur les placebos et il parait que certaines pharmacies en accord avec la firme utilise

des placebos j'ai deja laisser un post dans d'autres rubriques sans succes svp aidez moi a savoir si c'est vrai car je prend des AD et g peur que ce soit des faux le reportage etait suisse mais il parlais de la france

SIMON
Portrait de cgelitti
BONJOUR A TOUS.
                                                                                            
LA PREMIERE REGLE D'OR,C'EST L'EFFICACITE.

C'EST A DIRE FOURNIR TOUTES LES INFORMATIONS POUR GAGNER LA BATAILLE CONTRE CE POISON QU'EST L'ALCOOL ET SA CONSEQUENCE L'ALCOOLISME ! ON DOIT DONC DONNER DES RENSEIGNEMENTS PRECIS SUR LE BACLOFENE ET DES ADRESSES DE MEDECINS POUR LE PRESCRIRE CORRECTEMENT,POSOLOGIE... ( Et de plus tous les compléments nécessaires[vitamines,aides psychologiques etc etc etc....))

DES CONSEILS JUDICIEUX ET BIENVEILLANTS SONT SOUHAITABLES.

VOILA CE QU IL FAUT AU MALADE,ILS SONT DANS L URGENCE.

AMICALEMENT

BONNE JOURNEE.
IRENE
Portrait de cgelitti
àTOUS
En pleine désespérance...Mon fils sous baclofene(60mg)depuis 3mois fait une rechute importante à mes yeux car n'est pas rentré à la maison depuis vendredi,ne répond pas lorsquenous l'appellons sur son portable.Cependant ,à 14heures il a décroché pour me dire avec une voix que je connais trop bien , qu'il ne rentrerait pas ce soir ,qu'il gérait , que vraisemblablement, il allait quitter son travail et qu'il avait recommencé à boire.Je n'ai ^pas pu lui dire que BALO+ALCOOL ne faisaient pas bon ménage, que trois mois de victoire ce n'était pas rien.
Durant ces trois mois de prise de BACLO:peu d'effets secondaires,quelques troubles du sommeil ,qq contractures vite régulés, pas d'appétence pas de craving, selon ses dires. Un changemeent total de personnalité, la famille retrouvait le garçon qu'elleavait perdu de vue depuis tant d'années!
Nouveau coup de fil il y à qq minutes : le même discours il va quitter son travail... Il ne s'en sortira jamais...message d'amour ou message de raison l'alcool détruit je suppose tout entendement.Il ne veut pas que nous le voyons dans l'état où il se trouve car il a honte.Que faire, alors que toute ma vie professionnelle a été d'aider les autres à se sortir de situations inextricables à écouter ,me voici confrontée totalement inapte à sortir mon fils de cette saloperie de maladie
bien que ne croyant pas aux miracles , j'ai repris confiance en voyant les résuitats chez mon fils, je parle du BACLO et en lisant chaque jour le forum mais aujourd'hui, je me sens désemparée inutile, puisqu'incapable de l'aider car à ce jour , si je me suis habituée à la souffrance, jamais je ne pourrai me faire à ces périodes en dents de scie qui vous détrusent à petit feu,comme l'alcool doit le faire pour les malades!
QUOI FAIRE MAINTENANT? REPARTIR à Zero? à 17heures je ne crois pas avoir ce courage!        ^
pourtous
Portrait de cgelitti
Effet placebo
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher Pour les articles homonymes, voir Placebo (homonymie).

Les effets placebo et nocebo se manifestent lorsque l'on donne une information au patient ("prendre un médicament actif ou un placebo") différente de ce qu'on attend réellement.[Quoi ?]Un placebo est une mesure thérapeutique d'efficacité intrinsèque nulle ou faible, sans rapport logique avec la maladie, mais agissant, si le sujet pense recevoir un traitement actif, par un mécanisme psychologique ou psycho-physiologique. Dit autrement : « ça marche juste parce que j'y crois », ou l'auto-suggestion appliquée à la médecine. Le médicament placebo ne contient a priori aucun composé chimique ayant une activité démontrée. Notons par ailleurs que le placebo ne se présente pas uniquement sous la forme d'un médicament : il peut s'agir d'une opération chirurgicale inadéquate, d'un traitement physiothérapeutique mal conduit ou inutile, et de toute autre intervention thérapeutique dont l'indication est mal posée, ou la réalisation incorrecte.

L'effet placebo (du latin : « je plairai » [1]) est défini comme l'écart positif constaté entre le résultat thérapeutique observé lors de l'administration d'un médicament et l'effet thérapeutique prévisible en fonction des données strictes de la pharmacologie. Tout geste thérapeutique, valide ou non, comporte d'ailleurs une part plus ou moins grande d'effet placebo[2]. Cet écart est de l?ordre de 30 % habituellement et peut atteindre 60-70 % dans les migraines ou les dépressions. L'état de certains patients souffrant d'affections réputées « incurables » s'en trouve parfois objectivement amélioré[3].


Caroline
Portrait de cgelitti
Bonjour
Je prends du baclo depuis octobre à 100mg/jour. Je l'achetais sur internet et tout allait bien (hormis le prix).
Depuis deux mois mon médecin a accepté de me le prescrire.
Voilà ma question: un généraliste peut-il prescrire un placebo? Si oui, celà induit que les pharmacies ont toutes les placebos en stock, puisque le médecin ne peut pas savoir où on va aller.
Ca paraît vraiment tordu, mais j'ai de quoi me poser la question.
Par jour, je prends 50mg de celui qu'il m'a prescrit et 50mg du stock que j'ai d'avant.
J'ai à nouveau envie de boire le soir, même si c'est beaucoup plus limité qu'avant.
Ce matin j'ai décidé de ne reprendre que celui que je commandais, pour voir.
Mais en attendant, si quelqu'un peut répondre à ma question sur la prescription de placebo...
Merci.

harlan
Portrait de cgelitti
salut elbow
non non il parlait bien de placebo! je sais que le diazepam est le generique du valium
donc c'est en accord avec les pharmaciens! qui laisse le nom et en fait c des placebo je te promet que cela ete dit au journal tv suisse j'attend de tes nouvelles merci
elbow
Portrait de cgelitti
[QUOTE=harlan] salut elbow
non non il parlait bien de placebo! je sais que le diazepam est le generique du valium
donc c'est en accord avec les pharmaciens! qui laisse le nom et en fait c des placebo je te promet que cela ete dit au journal tv suisse j'attend de tes nouvelles merci [/QUOTE]

En règle générale c'est le mèdecin qui peut prescrire un placébo.Il ne serait pas déontologique que le pharmacien délivre un placébo de sa propre initiative.
harlan
Portrait de cgelitti
bonjour a tous
ceci est mon forum et j'aimerais ne pas entendre parler de baclofene il y a assez de forums pour vous y epancher ne le prenez pas mal mais je voulais juste dire que moi je parle de placebo pas de savoir quel medicament prendre le baclofene est un subsitut a l'alcool c'est bien ca dans ce cas le placebo n'existe pas c'est trop dangereux je pense car le baclo doit en aider beaucoup alors si il donnait un placebo ce serait fou car la personne qui est sous baclo et en est a un verre pouf tout est foutu alors
moi je me demandais ca car et la je dirais a jeanne que bien sur qu'il y a des placebos en france je le sais de source sur moi je ne ressens pas les effets du diazepam et comme j'ai vu a la tele suisse je posais la question mais ceci n'est pas un nouveau sujet sur le baclofene merci
jeanne
Portrait de cgelitti
elbow, le baclofène est le générique du liorésal et non l' inverse. quant à harlan, je ne sais pas si en Hollande les pharmaciens vendent des placebos à la place des médicaments, mais ça ne se pratique pas en France.
imbu
Portrait de cgelitti
je vais essayer de résonner un instant:l'alcool est à la fois un anxiolytique et un anxiogène,si l'on prend un placebo pour ne pas consommer cela veut donc dire que nous enlevons les deux effets de l'alcool?
Par contre si nous arrêtons les placebos nous reconsommons
Question : Vous n'avez pas limpression que l'on tourne en rond non ?
troll
Portrait de cgelitti
Caroline est un troll allez voir sur où trouver du bacloféne.

Pages

Sujet vérouillé