melcial
Portrait de cgelitti
Au secours !

Bonjour alors voilà, je profite que le problème soit encore très frais (malgré presque un mois et demi déjà) pour réagir très vite afin que cela ne s?installe pas. Mon fils a trois ans et demi, son père vit au Antilles et mon fils lui rend visite avec sa grand-mère deux fois par ans (env. 3 semaines a chaque fois). Tout se passe super entre mon fils et celui-ci et celui-ci et moi. Je suis au chômage officiellement depuis 10 jours mais en congé depuis un mois et demi justement là où les problèmes ont commencé. Mon petit est propre de jour depuis ses deux ans, et la nuit il a choisi de l?être aussi l?été dernier et depuis R.A.S. Il à toujours été un gros dormeur depuis bébé, 16h par jour, l?après midi 3h. Il est allé toute l?année à l?école, pas loin de mon lieu de travail situé à 55km de la maison : ayant quitté mon boulot, j?ai arrêté de ce pas l?école aussi puisque trop loin, je me suis dis aussi que ce serait l?occasion d?en profiter tous deux. Mais cela ne s?est pas passer hélas comme je le souhaitais. Pendant dix jours c?était génial mais je sentais mon fils toujours plus en attente envers moi, toujours plus capricieux, et aussi qu?il s?ennuyait (il ne faisait plus la sieste vraiment). Notre temps passé ensemble était de ma vision beaucoup moins respectueux de notre relation qu?il ne l?était quand on se voyait moins un comble et un gros regret mais bon c?est la vie !! Sur sa demande nous l?avons donc réinscrit à l?école proche de la maison ici, et oui malgré la fin de l?année ! Surtout depuis une semaine avant cette nouvelle inscription mon fils?..avait commencé à faire pipi exprès par terre et oui exprès.

Il avait commencé ces drôles de choses quand notre chat chéri lui commençait à zoner la maison pour aller chasser la femelle, mon fils à commencé par faire caca dans sa litière (là j?ai trouvé ça drôle et ri dans ma barbiche !) en me prévenant !

Puis pipi sur le sol de la cuisine et comme je privilégiais le dialogue j?arrivais seulement à lui arracher au pourquoi le : « je suis un chat ». Très mauvaise excuse car même le chat ne faisait pas cela ! Puis il l?a refait une deuxième et 3ème fois et je lui faisait nettoyer ces bêtises (sol cuisine, couloir), la discussion me faisait juste constater l?échec de l?impossibilité pou lui de trouver les mots et s?expliquer et même le vouloir !

Je précise qu?a ce moment là je remarquais qu?il faisait cela quand je dormais : et oui, grasse matinée ou sieste crapuleuse en accompagnement à la sienne, il se réveille avant ne fait pas forcement de bruit pour que je l?entende?

Alors à la fois 5 et 6 des pipis par terre je me déidais à sevir un peu plus: je hurlais, le coin durait 30 minutes morale+ nettoyage prolongé !

Cela ne changea rien. Je commencais a chercher sur les forums de tels cas que le mien (qui en dehors de cela a l?air de se porter très bien) et ne trouvais rien de comparable pour expliquer ses « pipis provoc » hormis un petit frere/s?ur arrivant, ou encore séparation des parents?.grr

A la fois 9 et 10 j?ai été plus sévère que jamais : fessées déculottés et environ 5 ou 6 fessées. Tout cela sans colère mais je n?ai pas aimé ce rôle. Le croyant utile je me suis dit après je serais tranquille?et le lendemain il a fait sur la moquette de sa chambre (un endroit passager dans sa chambre où maman passe forcement).

Là j?ai fait tout le contraire, j?ai rien dis, j?étais calme, il s?attendait à une fessée et je lui ai seulement ramené de quoi nettoyer et lui ai dit après tu t?habille, il a seulement répliqué : « tu en téléphone pas a papa pour lui dire le pipi ».

Là je me suis dis que c?était certainement ce qu?il voulait, et que 1 il fallait pas appeler son père que quand ca va mal et que je préfère appeler quand il fait les bonnes choses par exemple.

2. Que cétait vraiment pur attirer l?attention mais je n?ai pas de solution miracle.

?il a remit cela tout à l?heure (il ne fait jamais cela quand je suis réveillé, je ne vais pas non plus faire le gendarme et me levé dès qu?un bruit se fait il y en à trop dans notre rue de ces petits bruits je n?identifie plus, et je ne vais certainement pas être au bagne dans ma propre maison)

Je l?encourage quand il fait les bonnes choses. Un peu plus depuis ce qui se passe. Nous avons appelé son père hier (répondeur) pour la fete des papas, mais je ne me résoudrais pas à lui montrer son fils sous un joru mauvais le jour où je l?aurai au tel, car les moments sont courts et chers pour chacun de nous.

Alors je n?essaierai jamais de retourner en arrière en lui mettant de couche, il me faut un truc pour que dans 2 mois maxi ce soi fini tout cela, si cela dur cela risque de devenir problématique VRAIMENT surtout pour lui plus tard ! Il n?est pas psychotique ou que sais je encore. Si il faut sévir encore plus fort je veux bien mais uniquement si cela porte ses fruits, pas gratuitement. La patience ok, mais dès fois elle ne résout rien, et permet juste au problème de persister . Je n?ai pas forcément les moyens d?aller chez un pédo psy avec lui, et ne puis je vraiment pas trouver la solution avant avec vous par exemple ?! Je n?ai pas envie de perdre du temps sur un problème si je n?arrive pas à m?expliquer sa source.

Aidez moi sil vous plait, comment voyez vous tout cela.