Une pilule anti-obésité dès 2006 !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 08 Septembre 2004 : 02h00
-A +A
Lors de tests cliniques, un nouveau médicament vient de démontrer son efficacité contre le surpoids et l'obésité. Le nouveau géant pharmaceutique Sanofi-Aventis annonce que cette pilule anti-obésité pourrait être commercialisée d'ici 2006.

Face à l'ampleur de l'épidémie d'obésité, les chercheurs se mobilisent. On dénombre aujourd'hui six millions d'obèses en France. Mais le plus frappant est la progression spectaculaire de l'obésité infantile : 12% entre 5 et 12 ans. Avec un tel chiffre, il faut en plus s'attendre à une épidémie de diabète et de troubles cardiovasculaires.

Un espoir est apporté par la molécule dénommée Acomplia (dont le principe actif est le rimonabant) mise au point par le laboratoire français Sanofi-Aventis.Les derniers résultats cliniques, présentés lors du congrès de la Société européenne de cardiologie à Munich, sont particulièrement encourageants.En plus d'une efficacité importante sur le surpoids et l'obésité, ce médicament permettrait en même temps de lutter contre les maladies cardiovasculaires.

Plus de 1.500 personnes en surpoids ont participé à cette étude. Certaines ont reçu quotidiennement 20mg ou 5mg de rimonabant, tandis que les autres ont dû se contenter d'un placebo. Un an plus tard, les patients traités avec le plus fort dosage avaient perdu en moyenne 8,6kg, contre 4,8kg chez les patients ayant bénéficié du rimonabant à 5mg. Les sujets sous placebo n'ayant perdu que 3,6kg en moyenne. Parmi les personnes du premier groupe, 4 sur dix ont perdu plus de 10% de leur poids. Leur tour de taille s'est également affiné de 8,5cm (contre 5,3 avec le dosage à 5mg et 4,5 avec le placebo). Ce n'est pas tout, cette pilule anti-obésité protège également contre les troubles cardiovasculaires, puisque le taux de « bon cholestérol » (HDL-cholestérol) a été augmenté de 27% et les triglycérides réduits d'environ 11% en moyenne chez les patients sous 20mg de rimonabant.

Quant aux effets secondaires, ils existent mais semblent légers et passagers : principalement nausées, étourdissements et diarrhée pour 13% et 8,7% des patients ayant bénéficié respectivement du plus fort et du plus faible dosage.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 08 Septembre 2004 : 02h00
Source : Congrès de la Société européenne de cardiologie, Munich 29 août 2004, Etude RIO-Europe.
A lire aussi
Rimonabant : sans tabac ni kilos Publié le 19/05/2004 - 00h00

Comment arrêter la cigarette sans prendre de poids ? Rimonabant, un médicament testé actuellement aux Etats-Unis, pourrait apporter une solution. En effet, cette substance est dotée de deux propriétés hautement intéressantes. D'une part, elle contribue à la perte de poids, d'autre part, elle...

Obésité et rimonabant : efficacité confirmée Publié le 12/04/2005 - 00h00

Le rimonabant est un nouveau médicament capable d'agir sur la modulation de l'appétit. L'étude dénommée RIO-Europe, initiée il y a deux ans, confirme son efficacité : réduction du poids de 7,2 kg, diminution du tour de taille de 7,5 cm… Les laboratoires Sanofi-Aventis, inventeurs du...

La pilule anti-obésité confirme son efficacité Publié le 08/12/2004 - 00h00

Dénommé Rimonabant, ce médicament continue à passer avec succès, toutes les épreuves de la recherche clinique. Les bénéfices, perte de poids et améliorations des anomalies lipidiques et glucidiques associées à l'obésité, se confirment et se maintiennent à long terme, avec en prime, une...

Plus d'articles