sammalade
Portrait de cgelitti
bonjour à tous

voila, je voudrais vous faire part de mon mal meme si ça à l'air ridicule.

j'ai 26 ans et je souffre de phobie sociale depuis plus de 10 ans et la j'en ai marre, je ne vie plus, ne sors plus, ne mange plus, ne vais plus en vacances, évite de faire le courses, d'aller au cinéma, au restaurant, dans les fêtes, marcher dans les rues, etc... et la liste est tres longue.

Je vais quand même au travail mais je vous jure que c'est un combat de tous les jours, quand je dois sortir pour acheter une baguette je me concentre pendant au moin 30 minutes pour me convaincre qu'il ne peut rien m'arriver.

J'ai l'impression que tout le monde me regarde que la caissiere me méprise, bref ,que je suis de trop, que je ne suis pas assorti au paysage.

Si quelqu'un pourrait m'aider me conseiller vous êtes les bienvenus

Merci!

émilie
Portrait de cgelitti
salut!
j'ai 22 ans, et il y a 3 ans, j'été dans la même situation que toi.. je n'osait meme plus prendre le bus pour aller en cours, sortir avec des amis.. C'était crise d'angoisse sur crise d'angoise. Mon médecin n'arrivait pas à me guerir (à part te donner des trucs pour dormir..) J'en ai eu marre. J'ai demandé à mon médecin l'adresse d'un psychiatre.J'y suis allée (pendant 1 an 1/2) et puis j'y suis plus allée de mon propre gré parceque j'étais guerrie. Depuis je n'ai plus jamais eu de crise d'angoisse ; je n'ai plu peur de voir du monde.. JE REVIE ...
T'inquiete pas, tu vas t'en sortir...
Et n'oublie pas que le passé et derriere toi...
lopezfl
Portrait de cgelitti
Amis internautes, bonjour !^^ lol. En premier lieu, laissez-moi vous expliquer un peu de mon passé. Je suis né le 29 mai 1990 aux alentours de 10h. Très vite, j?ai regretté d?être né. A l?âge de 4ans, je n?en pouvais déjà plus. Je souffrais !! J?étais toujours en retrait? J?avais des amis, ou plutôt des copains que je fréquentais peu, mais je trouvais que rien ne valait la peine d?être vécu. Vers 7/8 ans, c?était le calvaire? Je me suis renfermé sur moi-même et n?osait parler à personne ; et pour ne rien arranger à mon malaise incommensurable, je me suis fait taper à maintes reprises par des « grands ». Enfin, vers 10 ans ; le drame? Un prof qui me harcelait en CE1 a fini par assouvir ses pulsions et a abusé de moi, durant les vacances d?été, alors qu?il passait en voiture? Il m?a emmené dans un garage et? il n?est pas nécessaire de divulguer la suite. Je pense que vous comprendrez. Là, c?était horrible. J?ai déménagé dans le sud de la France? (Etant à la base à Paris) et ma vie a tourné au calvaire. Ne connaissant personne et ayant nourrit une peur des profs, je pense compréhensible, je me suis retrouvé seul? mais alors vraiment seul pendant plus de 7ans. Je n?avais que ma mère distante et mon chien, puis après mon chat et mon piano. Certes, je suis devenu plutôt doué pour la musique et celle-ci m?a permis de survivre. Mais la dépression s?étant installée, mes notes excellentes sont vite devenu nulles (je suis passé de 16/17à env. 5 de moyenne) et j?ai fini par arrêter les études et travailler par correspondance. J?ai enchaîné deux séjours en HP et, j?ai voulu très souvent me tuer. J?avais peur de sortir dans la rue, peur de parler? j?étais phobique social. Je n?ai eu que deux copines? et ça a tourné à la catastrophe. (C?était compliqué de faire l?amour avec l?image de ce pervers qui a détruit mon enfance). Pourtant, aujourd?hui, je parle de ça comme si cette histoire ne m?appartenait pas? Ou plutôt si ; mais comme s?il s?agissait seulement d?un rêve. Je peux dire avec autant de facilité « avant je souffrais » ou « je me suis fait violer », que « hier j?ai mangé une pomme »? Plus rien ne me stresse. COMMENT EST-CE POSSIBLE ? Grâce à la PNL et la méthode Coué (ou loi d?attraction, pensé positive?). Ces techniques, au début, me semblaient à la limite du ridicule et en fait, elles sont merveilleuses et m?ont sauvé la vie. Arrêter de vous lamenter sur votre sort. Ca ne changera rien, ou alors ça ne fera qu?alimenter votre peur !!! Refaçonnez vos souvenirs, cherchez vos qualités? et avant de vous forcer à aller vers les gens, dites-vous que cette peur est exactement la même sensation que sentent les acteurs avant de monter sur scène : LE TRAC. (J?ai fait du théâtre, croyez-moi). Et si ce trac vous parait trop insurmontable, faites du théâtre? (C?est toujours super pour les timides) mais surtout, combinez cette thérapie comportementale avec la pensée positive (JE peux y arriver? J?ais pas réussi ? Si, j?ai réussi, mais j?ai pris peur ; mais la prochaine fois, ça ira mieux, car je me renforce de jours en jours et me détache du passé?) ET SURTOUT, AVEC LA PNL !!!! Je ne sais pas trop comment l?expliquer, mais disons que c?est tellement sublime que ça parait magique? et vous pouvez tous le faire ; et en quelques séances, vous le pratiquerez vous-même. Si vous voulez vous en sortir, comme-moi, achetez « un cerveau pour changer », (un livre sur La PNL) faites du théâtre et surtout, soyez toujours positifs ! En faisant ça sérieusement? Votre vie sera bouleversée (positivement) en 21jours et au bout d?un mois ou deux, votre timidité appartiendra vraiment au passé. Aujourd?hui, je suis comblé ! J?ai une copine, des amis et pleins de loisirs. Je prends une année sabbatique, mais l?année prochaine, j?irais à la fac, avec ma copine, pour faire psycho? C?est comme si à présent tout s?ouvrait à moi? Comme si le monde n?était qu?un rêve éveillé que l?on peut contrôler à au moins 99% ! J?ai enfin pu comprendre que la vie était belle !!
mehdi
Portrait de cgelitti
Merci d'avoir répondu igor

En fait, je pense que ça a commencé à la suite d'un choque.
Je m'explique, à l'âge de 16 ans mes parents décident de déménager donc, changement d'école.
Jusque là tout va bien.
Environ 4 ou 5 mois plus tard, je me querelle un peu avec une personne dans l'établissement scolaire, la situation dégénere et je me retrouve en embrouille avec un quartier entier.
Il se trouve que c'est justement le quartier ou je vivais et en plus on était dans la même école. Donc pas de répis.
Du coup pendant environ 3 mois je me suis fais harcelé psychologiquement tout les autres élèves me fuyaient comme la peste et croyez moi 3 mois c'est tres tres long, je dirais même une éternité.
A chaque fois que je sortais je me demandais si j'allais rentrer vivant parce que 15 personnes qui te frappent en même temps c'est soit la mort soit l' hopital et cette histoire m'a beaucoup marquée j'y pense au moin une fois par jour depuis 10 ans, c'est pour cette raison que j'ai peu du contact ,j'évite les conflits, parce que je ne supporterais pas de revivre cette situation, rien que d'y penser je souffre.
Cet épisode dramatique de ma vie ou je n'ai pu trouvé aucuns secours ni de ma famille ni de personne ou j'étais livré à moi même chaque jour, je ne le souhaite à personne parce que depuis je ne vis plus normalement.
ameline
Portrait de cgelitti
bonjour a tous,je suis hélas un peu comme vous, j'entends par là, pire. J'ai toujours trouver une torture le regard des autres,je ne supporte pas qu'on me regarde dans les yeux,pour moi c'est une souffrance atroce,une envie par la suite de me foutre en l'air.Ca je le vis depuis des années et c'est en voulant que ca puisse mieux aller avec les familiers que ca empire,une vrai honte de soi quoi.J'en suis même arriver a avoir peur du regard de mes propres enfants, pourtant je les aimes et je pensequ'eux aussi.Même que je sois folle,je pense qu'il même comme je suis et suis désolée de ne pouvoir être autrement. Avec les tres proches c'est vraiment dur, je crois bien qu'il n'y a que le regard de mon mari qui ne me dérange pas.La vie est loin d'être simple! Y a t'il quelqu'un qui connaisse des phobies comme celle là ...
mehdi
Portrait de cgelitti
re bonjour a tous

En fait je n'ai aucune confiance en moi, je n'ai connu que des échecs, je suis pas gros pour pas dire maigre, j'ai les yeux renfoncés, sernés d'angoisses et d'insomnie.
j'ai du mal à m'aimer.
Je me cherche des qualités mais c'est dur, j'aurais aimé etre un autre mais je suis moi et je fais avec.
Ce qui est dramatique c'est que je trouve plus de qualités sur mon chien que sur les autres.
Comment aimer les gens quand on ne s'aime pas soi même.

La semaine passée je suis allé chez un docteur generaliste avec la peur de me faire refouler chez un psy mais non!
il m'a parlé, il m'a mis a l'aise et il m'a compris rien que ca, ca m'a fait du bien ensuite il m'a prescrit du "sympathyl" et du "lysanxia"
honnêtement ca va beaucoup mieux j'ai repris rendez vous avec lui dans un mois pour qu'on puisse parler plus longtemps du probleme.

Ce que je veux vous dire c'est que je n'avais meme pas encore pris un médicament que je me sentais déja beaucoup mieux en fait je me suis senti compris et c'est ca que j'avais besoin.

Je ne suis pas guerri mais je pense etre sur la bonne voie.

Merci    
nathaniel
Portrait de cgelitti
bonjour

Juste un mot pour vous mettre en garde contre la phobie sociale iatrogène dont vous trouverez la description et l'origine ici :

htpp://phobiesociale.spaces.live.com


C'est hélas beaucoup plus courant que ce que l'on croit.
lila
Portrait de cgelitti
voilà je suis atteinte de phobie sociale et d agoraphobie depuis 10 ans à l heure d aujourd hui je ne travaille pas je ne sors plus qu avec mon mari je traine ma misère chez moi cette maladie m a fait devenir depressive alcoolique puis accroc aux anxiolitiques maintenant j ai arrêté ces substances depuis 2 ans à l occasion de ma dernière ts, j ai recemment été voir une psychologue qui d après ce que j ai compris veut me faire une analyse est-ce vraiment utile ou une thérapie comportementale serait elle plus appropriée? je nage un peu avec tout ce qu il y a perso je me demande aussi si sans médicament c est possible de guérir?bon courage aux gens qui ont aussi cette maladie
igor
Portrait de cgelitti
Ce que tu décris n'a rien de ridicule. C'est hélas le sort de pas mal de gens mais la société ne les voit pas parce-qu'ils n'agressent personne et souffrent en silence.
Je connais bien ce problème qui touche un de mes enfants. C'est exactement les mêmes pensées (sur les voisins, la caissière, le gardien de l'immeuble, tout y passe). Je trouve que tu as un énorme courage de continuer à travailler avec cette phobie (lui il ne peut pas = RMI = humiliation).
Ce sentiment d'être différent, peux-tu le relier à un évènement précis (un pb à l'école ou plus tard). As-tu un complexe physique (taille, poids ?).
Il faudrait que tu nous en dises un peu plus pour voir ce qui peut t'aider.

Je peux te dire déjà qu'en tes quelques lignes, on voit quelqu'un d'éduqué, qui écrit bien ; tu es sûrement très intelligent (ces maladies touchent plutôt les doués, voire surdoués). C'est tellement dommage de se polluer la vie pour des interprétations erronées.

Tu es jeune,tu vas t'en sortir.
lo
Portrait de cgelitti
Je voudrais simplement vous dire que pour soigner la phobie sociale il faut pratiquer la psychogénéalogie...Tout est dans l'héritage familial!
sammalade
Portrait de cgelitti

bonjour pour vous dire franchement sa ma soulage de voir votre temoignage car j'ai une maladi terible si la phobie de la mort  jai eu des crise de panique severe qui m'enpeche de vivre je peut pas faire tout se que je veut je m'enferme dans la maison est vraime,nt si pas une vie et j'aimerai bien avoir des conseille est des pratique

merci

Pages

Sujet vérouillé