Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Peut-on être heureux sans le faire exprès ?

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 04 Mars 2011 : 15h28
Mis à jour le Lundi 07 Mars 2011 : 09h35
-A +A

Certainement nous confirme Florence Servan-Schreiber dans son dernier livre, 3 kifs par jour, car notre aptitude au bonheur est liée pour moitié à nos gènes. Mais cette aptitude à être heureux peut se développer considérablement. C’est l’objectif de la psychologie positive. C’est aussi l’objectif de Florence Servan-Schreiber dont le dernier livre, 3 kifs par jour, se lit comme un recueil de bonnes recettes, qui font saliver et sourire rien qu’en les lisant !

En matière de bonheur toutes les bonnes recettes comptent. Mais la recherche scientifique nous apprend qu’il y a aussi une méthode et qu’elle est universelle. C’est cette méthode qui se dégage des recherches de la psychologie positive qui étudie toutes nos façons d’être heureux. Plusieurs livres majeurs ont été écrits sur le sujet, dont le fameux Apprentissage du bonheur de Tal Ben-Shahar. Et c’est bien un sujet qui nous intéresse car ce livre est un vrai best seller mondial et le cours que donne le Pr Tal Ben-Shahar à l’université d’Havard est celui qui enregistre chaque année le plus d’étudiants inscrits !

Vérifier si la psychologie positive marche

Mais il en est des méthodes comme des recettes de cuisine : il faut les essayer pour voir si cela marche. Nous nous sommes en effet tous faits avoir par des recettes de grands chefs qui se sont révélées impossibles à réaliser faute d’un tour de main inimitable… C’est bien avec cet esprit pragmatique que Florence Servan-Schreiber a abordé la question. Elle a tout d’abord suivi le cours du Pr Tal Ben-Shahar, puis elle a mis en œuvre tous ses préceptes pour vérifier leur efficacité.

Sa conclusion est simple : cela marche ! Cela marche et cela peut être très simple à mettre en œuvre au jour le jour. Au minimum vous pouvez apprendre à apprécier 3 kifs par jour, les kifs étant des moments heureux tout simplement. Cela veut dire que chaque jour vous vous posez la question : qu’est-ce qui me rend heureux ? C’est le début de la méthode…

Vous pourrez ensuite aller plus loin avec le livre de Florence Servan-Schreiber, en suivant ses bons conseils :

- Apprendre à voir les choses autrement,

- Développer un optimisme réaliste,

- Poursuivre un objectif qui amplifie le bonheur,

- Développer ses qualités plutôt que corriger ses défauts,

- Apprendre à se connaître pour utiliser ses compétences,

- Trouver sa vocation,

- Etre imparfait,

- Aimer son maintenant,

- Exprimer sa gratitude.

Au fait, posons-nous la question : être heureux, mais pour quoi faire ? Mais pour être en bien meilleure santé et ainsi encore mieux apprécier nos bons moments… Finalement, on ne perd jamais à être heureux.

Source : Florence Servan-Schreiber, 3 kifs par jour, Marabout 2011.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 04 Mars 2011 : 15h28
Mis à jour le Lundi 07 Mars 2011 : 09h35
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Le métier de maman, autant s'y préparer avant ! Publié le 27/08/2007 - 00h00

Pourquoi n'apprend-on pas à l'école à devenir mère ? Cet apprentissage serait des plus utiles car rien n'est inné ! Il est donc préférable de s'y préparer. Futures mamans, renseignez-vous, tout conseil, à la grande condition qu'il soit entièrement réaliste et non idéaliste, ne peut que...

Plus d'articles