onnira
Portrait de cgelitti
Je me présente, j'ai 27 ans et je découvre ce site.

Je suis soulagée de voir qu'un nom existe sur cette peur obsessionnelle qui m'habite. En fait, cela fait environ 3 ans (depuis que j'envisage d'avoir des enfants je pense) que j'ai très peur de devenir "pédophile", même écrire ce mot me fait peur.

J'ai essayé d'être rationnelle et de me dire que je suis une personne intelligente et censéee et que je ne pourrais jamais faire du mal à un enfant mais cette idée est toujours présente. Il y a des périodes où je me couche en y pensant le soir et où j'y pense dès en me levant le matin. Je n'osais en parler à personne, si je l'ai raconté une fois à mon conjoint qui m'a dit que jamais je ne serais capable d'une telle chose, que cet angoisse n'était vraiment pas justifié, mais c'est difficile à comprendre pour quelqu'un d'extérieur.

En plus j'avais peur d'aller voir quelqu'un car je me disais qu'on allait me prendre pour une folle et sûrement m'interner. Je m'imaginais le pire et me provoquais des crises d'angoisse toute seule, au point d'en pleurer .

Je pense que cela vient du fait que lorsque j'étais petite, mon frère ainé a eu des attouchements envers moi, pendant longtemps, mais le pire et que j'étais consentante, je ne savais pas ce que cela voulait dire, au début de l'adolescence,j'ai biensûr refusé tout ce qu'il me demandé, mais pour moi c'était trop tard.

Je garde un souvenir très flou de tout ce qu'il a pu me faire, mon subconscient doit vouloir oublié tout ça. Je me sens très coupable de ce qui s'est passé, pourquoi n'ai je pas refusé?!

Je vois mon frère quasiment tous les week end car c'est un copain de mon conjoint, je ne lui en veut pas particulièrement, je m'en veux à moi.

Mais je commence à faire le lien entre le fait de voir mon frère souvent et ces idées noires qui m'obsèdent.

En effet, avant j'étais avec quelqu'un dautre, je voyais rarement mon frère, et jamais ces idées ne m'avaient traversées l'esprit, alors que cela fait aujourd'hui 4 ans que suis avec mon conjoint et environ autant que j'ai cette phobie, depuis que mon frère est rentré dans notre cercle de fréquentation.

Si vous avez vécu la même chose, répondez moi.

nana
Portrait de cgelitti
bonjour mimi
j'ai 25 ans, moi aussi je suis dans se cas et je voudrais te dire une chose tu ne touchera pas tes enfants au contraire tu les protegera car quand je suis tomber enceinte de mon premier enfant j'avais cette peur de lui faire subir ce que j'ai subi et c tres vite partit quand j'ai vue ce petit boudechou .Mais par contre il mais deja arrivee a avoir des geste comme pour le frapper violemment ou le secouer dans c cas vaut mieux prendre l'air (car j'ai etait toucher ect;;;et frapper par mes parents) je vous rassure je n'ai jamais rien fais de tel a mes enfants car j'ai aussi une petit chipi de 4 mois.Mon plus jeune freres a egualement eu des attouchements il avait 11 ans c moi qui a tout decouvert heureusement car mes parents n'aurait rien fait croyais moi le mec pourit encore en prison avec une ;;;en moin peut etre pas mais il doit encore avoir mal.Donc tu vois tu es normal et surtout parle sens a ton conjoint tres important . Je te dit bonne chance tu verra sa iras deja   
Mimi
Portrait de cgelitti
Je suis l'auteur du message initial et suis un peu angoissée de voir que je n'ai qu'une réponse à mon problème, merci d'ailleurs à Nath qui m'a répondu, ça fait du bien de ne pas se sentir seul dans sa tête. Peut être que ce que je raconte fait un peu peur aux autres, parler de sa peur de faire du mal aux enfants.
J'en parle mais je sais que je ne le ferai jamais mais ce que je veux comprendre c'est pourquoi j'arrive à des idées noires comme ça. pensez vous que cela soit du à mon passé? un manque de confiance en moi ? ce que j'ai peur c'est de ne pas être normale.
Répondez moi!!!
Ortie
Portrait de cgelitti
Bonjour Mimi,

Vous avez ces angoisses depuis que votre frère fréquente "trop" votre environnement conjugal. Ce n'est pas de vous dont vous avez peur, mais de lui, de sa présence chez vous auprès de votre enfant si vous en aviez un. Vous craignez qu'il soit capable de reproduire ce qu'il vous a fait subir. Vous trouviez cela "normal" lorsque vous étiez petite fille c'est pour cela que pour vous punir, vous vous projetez à votre tour dans l'acte de pédophilie.
Faites un travail sur vous, allez consulter un médécin à qui vous pourrez parler de tout ce que cette petite fille que vous étiez a vécu de pas beau pour elle. Délivrez-vous de votre fardeau et dites-le à votre ami, parlez-lui de vos craintes quant à votre frère. Toutes ces angoisses que vous ressentez vous viennent de votre inconscient qui veut que vous vous réveillez, il veut vous mettre en garde et quand vous aurez pris conscience, alors là OUI, j'en suis certaine, vous serez une mère excellente.

Je vous souhaite bonne chance,
Ortie
mimimars
Portrait de cgelitti
je vous remercie pour tous vos messages de soutien, je désespérais de voir des réponses à mon problème. ce sujet est tellement tabou pour moi que j'avais l'impression d'être la seule tordue à imaginer des choses pareilles.
Mon envie d'avoir des enfants grandit malgré ces tristes pensées, comme vous le dîtes, j'espère que je serais une bonne mère.
De plus, le fait de savoir que l'inceste frère-soeur est connu me rassure car je pensais que cela venait de moi, que peut être j'avais était trop entreprenante étant petite avec mon frère, même si j'essayais de me convaincre que non, que ce n'était pas ma faute.
Encore merci à tous, et n'hésiter pas à me laisser de nouveaux témoignages.
mimi
Will
Portrait de cgelitti
Enfin tu réponds, c'est cool, mais aussi, je désespérai de trouver personne avec qui aborder le sujet de ce mot ingra.
Je te laisse mon adresse mail, je souhaiterai savoir si tu ressents les mêmes inquiétudes, les mêmes "symptomes" de malaise, ce que je dis pour l'avenir ...
en espérant de te lire, thc_tetsuo@hotmail.com

a bientot
lili
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis soulagée en lisant tous ces témoignages. Je suis en âge d'avoir des enfants et mon copain m'a avoué qu'il avait peur de s'engager avec moi par peur de ne jamais vouloir avoir d'enfants, car il "avait peur de devenir pédophile" ... Lui aussi a subi des attouchements étant enfant!
Quelle sorte de thérapie est la meilleure?
NATH
Portrait de cgelitti
En étant gamine vers 8 ans j ai été touchée par un ami de ma mère et jai vu des choses qui n était pas de mon âge comme ma mère avoir un rapport sexuel avec un autre homme que mon père cela ma beaucoup pertubée.Mais comme toi cela mais déja arrivé de me dire es ce que moi je pourrai faire du mal a un enfant de mon entourage ou mon propre enfant avec tous ce qu il se passent a la télé sur la pédophilie cela fait peur on se dit que personne n est a l abri de ce genre d histoire .Aujourd hui je suis maman d une petite fille et j attend le deuxieme et cela ne me traverse plus trop l esprit je sais que je suis une mère responsable même si malheureusement il y a des gens qui sont malades et peuvent toucher a ton gamin mais je te rassure tu n est pas anormal en pensant a cela.Tu dois être dans le flou par rapport a ton passé.parle en a un médecin pour qu il te rassure après tout mieux vaut prévenir que guérir.
onnira
Portrait de cgelitti
lili

je reste persuadé que les personnes qui prennent conscience de leurs fragilité et qui arrive à exprimer les chocs qu'ils ont subi dans leurs enfance, sont immunisés contre ces pulsions.

Le cerveau associe et déclenche le stress a des événements mais aussi à des pensées.

alors il faut pas hésiter à exprimer ses angoisses, identifier ses origines, pour ne pas l'exprimer inconsciemment cad reproduire le choc que l'on a subi.

gaia
Portrait de cgelitti
je comprend ta douleur et j'ouvre moi aussi les yeux sur un passé douloureux. mon frère est de deux ans mon ainé et l'intrusion dans ma sexualité a commencé quand j'avais 8ans. ca a durer qq mois avant qu'il ne veuille essayer de faire l'amour comme les grands. j'ai été très marqué par ces évènements de mon enfance et j'ai parcour sexuel et sentimentale compliqué et douloureux. je veux entamer une thérapie car seule je ne sais plus comment lutter. je sais à quel point il est difficile de trouver la bonne personne pour mener ce combat et il faut parfois beaucoup se battre pour être entendu. le seul conseil que je pêux te donner est de sortir les cadavres du placard et de te libérer. dans les histoires d'inceste frère soeur, l'aggresseur est souvent lui aussi un enfant, on peut donc s'interroger sur sa responsabilité. et je pense indispensable d'essayer de comprendre comment un tel climat a pu s'installer dans une famille. je te conseille donc de trouver une personne compétente pour te guider dans ton travail de reconstruction. je te souhaite beaucoup de courage et t'envoie toute mon amitie. bon courage petite soeur de douleur, non tu n'es pas seule...
Sica
Portrait de cgelitti
Bonsoir,
je suis rassurée que d'autres personnes ont la même angoisse. En fait, jusqu'à présent je n'ai jamais eu cette peur. En réalité, pareil que mimi, depuis quelques jours j'ai peur d'être capable de faire du mal à des enfants. Je suis pétrifiée, j'ai peur qu'un jour, lorsque je regarderais un enfant, je ressentes une "attirance". J'en reviens pas de ce que je peux écrire en ce moment. Jamais je n'oserais faire du mal à un enfant. J'ai étais souvent au contact d'enfant et jamais j'insistes je n'ai eu d'arrières pensées jamais de sentiments malsaints et finalement c'est encore le cas aujourd'hui. Mais je sais pas je pense savoir pourquoi : j'ai vu récemment un film où la mère était inceste. Cela m'a interpelé, choqué, et je me suis arrêtée à ça. Du coup, je m'assures que lorsque je regarde un enfant, je ne ressentes rien mais j'ai une sensation bizarre. Ce n'est en aucun de l'attirance mais c'est perturbant. Au fond de moi je sais que c'est psychologique, qu'à force d'y penser on se crée des sensations, émotions. Je sais ça mais je suis pas rassurée à 100 % pour autant. Il faut savoir que je suis de nature anxieuse, que j'ai déjà fait des crises d'angoisses mais sur d'autres choses, en gros si c'est pas ça c'est autre chose. Mais bon c'est un sujet tellement horrifiant que je me sens mal j'ai l'impression d'être anormale, un "monstre". J'ai une vie totalement équilibrée, une relation amoureuse épanouie, je suis très amoureuse. Je n'ai pas eu de passé douloureux. Enfin comme Mimi, je suis une personne plutôt intelligente et censée. S'il vous plaît éclairez-moi. Qu'en pensez-vous. Est-ce que j'ai des raisons de m'alarmer ? Merci

Pages

Sujet vérouillé