cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'aimerai avoir des témoignages et conseils de parents qui connaissent de près ou de loin cette situation.

Notre fils a commencé à marcher que vers 23 mois (déjà on se faisait du souci car il n'était pas très curieux comme bébé, il dormait beaucoup, souriait énormément.).

Puis il a eu beaucoup de retard au niveau langage : il est suivi depuis janvier 2004 par une orthophoniste et il a fait énormément de progrès (depuis l'été 2005 notamment), il commence à faire de belles phrases, il pose beaucoup de questions, même s'il faut parfois le reprendre au niveau grammatical ou dans sa prononciation des mots.

L'an dernier, en petite section, il n'a rien fait (il n'y allait que le matin). Il n'a jamais participé aux activités et restait dans son coin à lire (il adore les livres !!). Il a également eu beaucoup de mal pour accepter les règles de l'école (comprendre qu'il fallait rentrer dans la classe quand la cloche sonnait,... etc).

Cet année il a grandit et cela va beaucoup mieux. Par contre, comme il n'a rien acquis l'an dernier, il faut tout revoir cette année et il a beaucoup de mal à suivre le niveau des autres (forcément puisqu'il n'a rien fait en petite section). Il commence à faire une espèce de bonhomme avec une sorte de rond (souvent non fermé), des bras (parfois deux ou trois de chaque côté, il ne compte pas) et des jambes (également avec un nombre irrégulier). Par contre il n'oublie jamais les yeux, le nez, la bouche et les cheveux...

Niveau graphique c'est très difficile, et il n'arrive pas à découper avec des ciseaux.

Autres soucis de motricité (qui engendrent les soucis de motricité fine bien sûr) : il ne sait pas pédaler, monter les escaliers (il monte toujours marche par marche ce qui me met dans une colère folle quand on est pressés (on est au deuxième étage!)). Il a également du mal à faire des galipettes, mettre les boutons....

Mais je m'aperçois qu'il a fait énormément de progrès notamment au niveau langage.

C'est un petit garçon très heureux de vivre, mais il n'a pas confiance en lui. Il est toujours à me dire "maman, c'est comme ça ??" quand il met ses chaussures - pour ne pas se tromper de pied- ou quand il colorie -pour ne pas se tromper de couleur-.

Au niveau suivi, il va faire de la psychomotricité en groupe au cmp mais je me suis rendue compte que dans les enfants il y en a un un peu violent et j'ai peur que cela ne le fasse pas avancer.

Sinon je pense que ça peut lui faire du bien.

Sur les conseils de son instit il a vu une psychologue qui nous a dit qu'il manquait de maturité, qu'il ne faisait les choses que quand il voulait (ça on sait !!) et qu'il ne fallait plus l'aider pour certaines choses, le laisser faire TOUT SEUL pour qu'il prenne confiance en lui.

J'ai pris rendez-vous sur les conseils d'une association "dyspraxie" avec un médecin de l'hôpital de Garches (neuro-pédiatre). J'ai rendez-vous en mai.

Je ne sais que faire. En ce moment je ne dors presque plus parce que je compare toujours avec les autres enfants. Nous avons eu une réunion avec les instits, la directrice, et l'orthophoniste de Mathieu et on nous propose un redoublement de moyenne section pour l'an prochain (ce que nous voulions pour qu'il réaprenne les bases).

Je sais qu'il faut lui faire confiance, même s'il manque d'autonomie, il a fait énormément de progrès ce mois-ci, surtout en langage, mais au niveau dessin c'est catastrophique ...

Mon mari est beaucoup moins inquiet que moi, il dit qu'il faut faire confiance à Mathieu et qu'on ne lui fait pas assez confiance. En même temps, il n'a pas vu lui, les dessins et travaux des autres enfants de la classe de Mathieu, en novembre dernier. Je suis ressortie les larmes aux yeux.... c'est dur de ne pas comparer.

Merci pour votre aide.