Pertes blanches, c'est quoi exactement ?

Pertes blanches, c'est quoi exactement ?

La glaire cervicale épaisse venant du col de l'utérus

C'est une substance plus opaque, blanche ou légèrement jaune, plutôt épaisse. C'est la même glaire cervicale que celle qui est fluide, mais elle a coagulé, ce qui explique son changement de consistance. Son rôle est de former un bouchon à l'entrée de l'utérus, empêchant les spermatozoïdes de remonter quand l'ovulation est passée. Elle s'observe les jours avant les règles et tous les jours chez toutes les femmes qui prennent la pilule minidosée ou progestative, l'anneau, le patch ou l'implant contraceptifs. En effet, ces hormones font coaguler la glaire, pouvant participer à une sensation de sécheresse interne puisqu'il n'existe plus de jours d'humidité interne importante.

Le sperme forme aussi des pertes blanches !
Après une relation sexuelle sans préservatif, le sperme est présent dans le vagin. Quand une femme se lève, il coule pendant environ 24 heures, provoquant des pertes. Ce fluide est très bénéfique pour le vagin qu'il hydrate et protège.

Les pertes blanches pendant la grossesse
Elles sont souvent nettement plus abondantes à cause des changements hormonaux. Ce n'est pas inquiétant, à condition qu'elles ne soient pas irritantes ou nauséabondes. Les infections sont plus fréquentes pendant les grossesses, et en cas de doute, il est recommandé de consulter.

Les pertes anormales ou leucorrhées pathologiques :
En cas de mycose ou vaginose, des pertes existent, de nature très différente. Elles sont irritantes, ont une odeur forte et désagréable et un aspect anormal. Elles peuvent être blanches et mousseuses, très jaunes et épaisses... C'est uniquement dans ce cas qu'il faut consulter un médecin pour se soigner...

Article publié par le 19/04/2010
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus