bodyblouse
Portrait de cgelitti
Présentation en quelques mots :

Cherche à attirer l?attention, à plaire, à séduire (érotisation des rapports sociaux).

Théâtrale, elle captive l?attention par son attitude et ses récits embellissent ou dramatisent la réalité.

Avidité affective et dependance affective

Egocentrisme : A l?origine de difficultés à tolérer les frustrations.

Hyperréactivité émotionnelle : hyperémotivité et labilité émotionnelle, caprices, colères, impulsivité (impulsions suicidaires) comportements manipulatoires

--------------------------------------------------------

Celà se soigne à l'aide d'un spécialiste, paraît-il. Est-ce que quelqu'un pourrait m'apporter un témoignage ou son expérience (de guérison? de vie au quotidien avec cette personnalité)?

Merci à vous.

bety
Portrait de cgelitti
Re Delphine !
Tu m'as fait rire "entre hitrionique" !! trop fort !!! mdr !!
je vois ma psychanalyste a 17h et je vais lui en causer 2 mots !!! Zut alors, elle aurait pu me prévenir depuis tout ce temps ! Re zut , car je suis bien la première concernée !!! Grrr !
Je te raconterais...
Sinon toi, tu as quel âge pour dire "... mais entamer une psycho maintenant..." ??
Moi j'ai 36 ans et la psy je pratique ....
A ++
Bisous !
Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour, c'est la première fois que je "parle" sur un forum! En fait, je ne suis pas histrionique mais ma mère l'est depuis...toujours certainement!!! Je subis, ainsi que tout le reste de l'entourage ses sautes d'humeurs...elle a tout les symptomes en plus de la méchanceté et ses crises! Non, je ne suis pas une gamine rebelle qui déteste sa mère mais une femme de 28 ans bien dans ses baskets! c'est tout récent mais j'ai décidé de couper les ponts avec elle car elle me "bouffe" et moi, ben je ne sais plus quoi faire pour respirer! C'est super dur pour moi mais je dois construire ma vie et elle est la personne qui me "bousille" le plus. Je tiens à ajouter que ces personnalités histrioniques ont la facheuse tendance à manipuler et à avoir une emprise psychologique et affective sur leur proches! Je me sens perdue!
Anonyme
Portrait de cgelitti
C'est difficile de vivre avec une personne hystérique. C'est bien d'être soi-même mais il ne faut pas gâcher la vie de son conjoint. Soignez vous si possible ou alors restez célibataire.
Delphine
Portrait de cgelitti
Re !!

Alors c'est une maladie peu connue et qui concerne 1-2% de la population. D'après ce que j'ai lu, comme c'est si peu fréquent, les psy eux-mêmes ne sont pas forcément au courant.

J'espère que ta psy arrivera à un bon résultat et que tu iras vite mieux :-)

Moi j'ai 27 ans. Et comme beaucoup de monde, les psy, je m'en méfie. Il y a tellement de tout dans ce métier! Et j'ai vu tellement de résultats de thérapies foireux (mon père qui prend des médicaments depuis 6 ans sans changement, ma soeur qui n'a réussi qu'à se ruiner. Hé oui, en Suisse, la santé coûte les yeux de la tête).

Heureusement, ma "tare" ne se manifeste pas trop souvent. Je vais peut-être essayer la méditation et réfléchir sur mon moi. Ca ne peut pas faire de mal après tout.

Bises!!!!!!

delphiva@bluewin.ch
dominique
Portrait de cgelitti
je compatis sincèrement.
Travaillant sous la tutelle d'une personne histrionique et la subissant,bien obligé !
Je suis le seul à la voir telle qu'elle est réellement et comme elle sait manipuler,qu'elle est super mimi,qu'elle sait sourire et charmer les personnes adéquates....je passe obligatoirement pour le vilain petit canard...mais j'espère devenir un cygne tout de meme!
Tu sais Marie,ta mère doit souffrir quelque part,je vois ma chef souffrir et malgré toutes ses "putasseries"je n'arrive pas à lui en vouloir car je sais que c'est une grande malade.Lui parler serieusement ? impossible,elle se défile,nie et appelle au secours ses "amis"...
Elle est heureuse ou elle est,dans l'administration,fonctionnaire,là,elle peut glander a longueur de journée et rejeter les éventuelles fautes sur les autres....ça n'est jamais elle qui comment des erreurs! C'est inguérissable cette maladie et en plus ça atteint les autres...
bety
Portrait de cgelitti
Coucou Delphine !
Bon tout va bien !! lol !! Je ne suis pas histrionique !
Ben il est fort possible que tu ne le sois pas car, c'est un mot galvodé qui daterait de l'époque des castres et utilisé oui pour des personnes théatrales , au theatres et plus présisément les hommes(histrions). On dit pour les femmes "hytériques". Et, "histrionique" n'est pas un état psychique et/ou psychiatrique . Voilà les propos de mon analyste !
Tu voilà plus rassurée ???
A très vite et gros bisous...
Amitiés.
bodyblouse
Portrait de cgelitti

bonjour je croisque j ai rencontré une femme marié qui ressemble a ca peu de temps apres l avoir rencontré sur son travail quelque semaine plus tard je n en revenait pas elle me fit rentré chez elle et me presenta ses deux filles 10 ans et 5 ans un samedi son mari etait parti travaillé je lui dis si ton mari arrive qu est ce que tu vas lui dire elle repondit un ami d enfance que j ai rencontré au bureau elle meme etant secrétaire medicale pour revenir au propos du monsieur dans la conversation lors d une discution sur son tavail anterieur elle me disait le passé cest le passé et lorsque j insistais elle paniquait et sortait de la voiture en appelant a l aide je capotais excuser moi si je fais des faute je n ecris pas souvent etant travailleur manuel

bety
Portrait de cgelitti
Re re !! LOL !
Je ne la connaissait pas en effet. Et pourtant, je lis pas mal de psycho !
27 ans c'est très jeune et un âge mûr en même temps pour entreprendre un chemin via la thérapie.
Oui, il y a des charlatants et la lois à fait en sorte de les évincer. Le plus douteux se sont les psychothérapeute etc.... mais j'en connait de très très compétant aussi ! Ensuite si tu te dirige vers un psychologue ou un psychiatre, il a peu de bandits.
Je comprends que se lancer à court, moyen ou long termes dans une psychothérapie ou psychanalyse inquiète. Ce n'est pas non plus un passage obligé. Si tu parvient à vivre avec ton soucis alors pas de problème ! C'est lorqu'on veut bouger et changer les choses parce qu'elles ne nous convienne pas ou plus que l'on peut consulter. ET ce dernier est mon choix. Je le vis bien même si parfois c'est déroutant. Je ne regrette rien, et je me sens à chaque séance mieux dans mes pompes. Je suis dans un réel mieux-être et le chemin est encore probablement long ? C'est une expériences très riche et intéressante et étonnante ! Parfois détonnante aussi !! lol !!! MAis au prix de se sentir de plus en plus libre et heureux !
Aller je vai saller chez mon analyste....
A +
Bisous.
bety
Portrait de cgelitti
Coucou Delphine,
Ben oui, l'essentiel est que tu te sente bien avec toi-même . Je te souhaite beaucoup de bonnes choses...
Que la vie te soit douce...
Amitiés...
Bety.
Delphine
Portrait de cgelitti
Hé oui Bety, je l'étais aussi en lisant ça hier. Je pensais simplement que j'avais des traits de caractère un peu extrêmes.

Mais une fois regroupés tous ensemble, j'apprends que ça porte le nom d'une maladie.

C'est déjà bien d'en avoir conscience... mais entamer une psycho maintenant... pfff!

Ecrivons-nous si tu veux :-) Entre histrioniques, il se pourrait qu'on se comprenne ;-)

Pages

Sujet vérouillé