Période de fêtes : comment gérer stress et diététique ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 10 Décembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 03 Décembre 2015 : 15h38
-A +A
Le compte à rebours vient de démarrer. Impossible d'échapper à la psychose des sacro-saintes Fêtes : même si vous le vouliez, les illuminations (qui semblent bien faire fi du Grenelle de l'environnement !), les vitrines de tous les magasins débordantes de tout, et les pères Noël à chaque coin de rue sont là pour vous rappeler que bientôt, c'est fête pendant deux semaines. Et qu'alors, on grossit.

Stress + stress + stress = kilos

Les fêtes, c'est : repas de famille et/ou d'amis, réveillons, courses, enfants en vacances, cadeaux, arbres de Noël (au pluriel car il y a celui de la maison, et ceux des grands-parents, celui du bureau, celui de l'école, celui ou ceux des associations), cuisine, tentations, chocolat, temps qui manque, temps de chien, champagne, fatigue, menus, coiffeur (manucure ?), cartes de vœux, enfants à la maison, etc.

Comme il n'est pas vraiment évident de se réfugier sur une île déserte ou dans un couvent au bout du monde - seule façon semble-t-il de s'échapper de cet environnement - le stress s'accumule chaque jour un peu plus.

Et quelles réactions a-t-on alors ? On grignote n'importe quoi de gras/sucré pour se calmer, on mange plus parce qu'on est fatigué, on se prend un petit verre de vin pour se remonter !

Et du coup, on emmagasine quelques kilos avant la première bouchée du réveillon de Noël !

S'organiser pour les fêtes

Seule solution : bien organiser ces fêtes à l'avance de façon à ne pas baigner dans ce stress, surtout pendant la dernière semaine de décembre. Ca augmente les chances de faire face calmement à tout.

Commencez par vous débarrasser de ce qui vous ennuie le plus : vous éviterez ainsi le stress de la culpabilité, du boulet « il faut que je fasse » à traîner.

S'il y a des négociations conjugales à entreprendre (qui on invite ?), commencez-les dès maintenant.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 10 Décembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 03 Décembre 2015 : 15h38
A lire aussi
Fêtes, stress et poids : comment gérer ? Publié le 11/12/2006 - 00h00

La hantise revient chaque année. Comment passer de bonnes fêtes sans être submergé(e) par (dans le désordre) : repas de famille, réveillons, courses, cadeaux, cuisine, tentations, chocolat, temps qui manque, temps de chien, pas de place pour se garer, champagne, fatigue, menus, cartes de...

Plus d'articles