• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    41 avis
  • Consultations (22109)
  • Commentaires (0)

La périarthrite de l'épaule en vidéo

Durée : 
2,00 minutes

Vous devez installer le plugin flash et activer le javascript pour visualiser ce contenu

L'épaule est constituée d'os, de ligaments, de tendons et de muscles qui assurent une connexion entre le bras et le torse. L'articulation scapulo-humérale est une articulation mobile ou "énarthrose". La tête de l'articulation, correspondant à l'extrémité sphérique de l'humérus, va s'emboîter dans la partie concave de l'omoplate, appelée "cavité glénoïde". Cette articulation permet au bras de faire des mouvements circulaires et sur le devant du corps.

La capsule articulaire est un groupe de tissus mous et de ligaments qui entourent l'articulation. La coiffe des rotateurs est un groupe de quatre muscles qui permettent de maintenir l'humérus sur l'omoplate. Les muscles composant la coiffe des rotateurs permettent à la fois de stabiliser l'articulation scapulo-humérale et faire bouger le bras en mouvements rotatoires.

Ce qu'on appelle une "épaule gelée" ou "capsulite rétractile" ou encore "périarthrite scapulo-humérale" est un trouble inflammatoire chronique de l'épaule et des tissus mous avoisinants. Cette pathologie est généralement due à une blessure et entraîne à la fois douleurs et blocage de l'épaule. À mesure que l'épaule se raidit et se calcifie, des mouvements aussi simples que lever le bras deviennent laborieux. Lorsque l'inflammation touche la capsule elle-même, les os de l'épaule ne peuvent plus bouger au sein de l'articulation. Dans certains cas, le patient subit une perte totale de sa mobilité.

Ce trouble apparaît rarement en dessous de 40 ans. Une arthrographie peut aider à poser le diagnostic. Un traitement efficace associe anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et séances de kinésithérapie. Il faut cependant près d'un an pour observer des améliorations. La chirurgie arthroscopique, ainsi que la manipulation de l'épaule sous anesthésie peuvent s'avérer nécessaires dans les cas les plus sévères.

Article publié par le 19/08/2010
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Trouvez-vous cette vidéo intéressante ?
 
intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés
Avatar de AOUTCH
Par AOUTCH 04/12/14 - 15.42
Bonjour à tous, Je vous expose mon cas sans tarder, alors voilà, j'ai fais une dépréssion pendant 6 ans, durant lesquels je suis principalement resté dans mon lit, parfois durant des semaines sans ...

VOTRE COMMUNAUTÉ Santé des os

Participez aux discussions les plus actives

  • Salut Doris!je m'appele RABAB j'ai 23 ans et je souffre dune algo post-traumatique depuis 7 ...

    Par rabab.sf 22/01/2015 - 22h10

    5919
    réponses
    34696 consultations
  • bonjour, ça peut etre bizar mais des que je bois de la bière des douleurs insuportable se manifestes...

    Par minmin 12/12/2009 - 11h21

    13
    réponses
    4460 consultations
  • Ostéopathie en danger !Nous sommes 20 millions à plébisciter l'ostéopathie.Cette discipline de soins...

    Par adminsante 15/11/2006 - 16h02

    0
    réponse
    21 consultations