leclercq francoise
Portrait de cgelitti
Bonjour je voudrais savoir se que veux dire quand il n'y a pas assez de globule blanc chez un enfant de 5 ans et demi.

Cela faisait 4 jours que ma fille avait bcp de fievre mon medecin ma demander d'aller en pediatrie pour lui faire une prise de sang.Il vienne de me telephoner pour que je ramene la petite demain pour refaire une prise de sang. Car elle a les globules blanc trop bas. Mais on m'a rien dit hier soir.

anne-laure
Portrait de cgelitti
bonnjour, je vous explique rapidement la situation, je vis a djibouti(mari militaire) mon fils agé maintenand de 21mois a des plaque de rouge qui se forment au niveaux des pieds et se propages maintenand sur les jambes, cela fait 8mois 1/2 que la premiere est apparue. Mon fils a eu une prise de sang et il c'est avéré que ces globules blanc n'etaient pas assez nombreux! Quelqu'un pourrais t-il me rassurer ou me conseiller sur les demarches a suivre?
Une maman inquiete pour la santé de son fils
nadine
Portrait de cgelitti
mon fils de 12 ans a de la fievre depuis 2 jours on a ete a la garde on fait prises de sang et m ont dit que son eta general a part ses globules blanc qui sont a 3900 il a mal de tete au ventre fatigue et fievre a 39,7 ce seari de l anemie et quoi faire ?
patel
Portrait de cgelitti
bonjour j ai appris resament que ma fille de 14 ans manque de globule blanc y a t il un remede pour sa
honorine
Portrait de cgelitti
q"est ce qu une prevention
Caroube
Portrait de cgelitti
LE PREMIER REMEDE A UN DEFICIT EN GLOBULES BLANCS,C AVANT TOUT DE NE PLUS JAMAIS VACCINER!
Pourquoi? parce que chaque vaccin quel qu'il soit a un profond effet immunodéprimant et bien souvent hélas, quand ce n'est pas un déficit immunitaire congénital qui ne s'est pas résolu avec le temps, c'est la survaccination qui est la cause majeure et directe de cette immunodépression plus ou moins marquée.

Il faut avant tout préciser les choses.
S'arrêter à une simple NFS pour dire que les globules blancs sont trop peu nombreux n'a pas de sens.
Quels types de globules blancs manque-t-il?
Dna sle langage commun, on dit "globules blancs" mais dans le langage médical on dit "leucocytes".

Il existe différents types de leucocytes: les neutrophiles , les basophiles, les éosinophyles , les monocytes (qui s'appellent "marcophages dès qu'ils quittent le sang pour passer au niveau des tissus) et alors aussi les lympocytes T, les lymphocytes B et les lymphocytes appelés ni B ni T c'est à dire les cellules NK (pour natural killer).

Les neutrophiles et les monocytes et les cellules NK entrent dans ce que l'on appelle les défenses innées, non spécifiques, celles qui sont toujours les mêmes (action de pahgocyter, d'ingérer les microbes), ils jouent un rôle clé en cas d'infection, d'inflammation etc

Les lymphocytes B et T sont eux partie intégrante de ce qu'on appelle "immunité spécifique" ou acquise ou encore adaptative. Eux ont une mémoire et aussi une spécificité propre à chaque antigène rencontré.
La collaboration avec les défenses innées sont néanmoins fondamentales.

Les lympho B (appelées ainsi parce qu'ils achèvent leur maturation dans la moëlle osseuse ou Bone Marrow en anglais d'où le B) sont ceux qui, en se différenciant en cellules appelées "plasmocytes", permettront la production des fameux anticorps. Anticorps de 5 sous classes essentiellement selon leu structure biochimique: immunoglobules de type Ig A,IgD, IgE, IgG et Ig M.

Les lympocytes T (appelées ainsi parce que leur maturation s'achève au niveau du thymus d'où le T) se subdivisent en lympho T CD4 aussi appelés lympho T helper ou lympho T auxiliaires, en lympho T CD8 ou lympho Tc pour cytotoxiques et en lympho T suppresors qui éteingent en partie l'action immunitaire.
Au sein des lympho T CD4 on distingue encore les lympho T helper 1 ou Th1 et Thelper2 ou Th2 selon leur coopération avec les lympho B; alors que les lympho 1 collaborent davantage à l'immunité de type cellulaire et donc avec l'action des marcophages, les TH2 orientent davantage la réaction vers une immunité de type humorale (production d'anticorps)

Une fois les agents (microbiens ou non) entrés dans l'organisme, les premières barrières physiques passées, l'immunité mise en place dépendra de l'interiorité ou de l'extériorité des agents étrangers-le non soi donc- c'est à dire qu'une infection virale sera préférentiellement éradiquée au moyen des lymphoT CD4 et TCD8 (en collaboration avec les macrophages) car les virus sont intracellulaires tandis qu'une bactérie ou une toxine sera surtout combattue par des anticorps donc des lympho B (en collaboration avec les marcophages et le système du complément, un ensemble de protéines plasmatiques de défense).

Tous ces LEUCOCYTES, ces globules blancs communiquent non seulement entre eux au moyen de cytokines aussi appelées interleukines, TNFa et interférons mais aussi communiquent avec des cellules d'autres systèmes et spécialement les cellules du systèmes nerveux ainsi que les cellules du système endocrinien.

Grâce à une série de récepteurs cellulaires communs aux cellules de ces 3 systèmes, ce que des chercheurs ont appelés "grande connexion" ou comme l'a dit le Pr Michel Geoget "le trépied de la santé" peut enfin s'exécuter, au service de notre organisme.

Ces étroites interconnexions expliquent bien des choses comme par exemple que les personnes atteintes de troubles d'ordre auto-immun puissent à la fois subir des troubles endocriniens (ex: diabète), que les émotions et le stress, par le biais de médiateurs biochimiques du stress comme le cortisol, puissent déprimer nos défenses naturelles etc etc..

On le voit, la baisse des globules blancs est qqch de trop flou pour signifier qqch. Pour tenter d'en déterminer la cause, la première chose serait donc de tenter de voir ce qui fait défaut comme sous population de leucocytes. Est-ce un déficit relatif des CD4 par rapport aux CD8, un déficit sélectif en Ig (immunoglobulines), un déficit en monocytes ou en neutrophiles? Est-ce un déficit combiné lympho T et Ig (aussi appelé DICS parfois dans les cas les plus graves pour déficits immunitaires combinés sévères)?
La personne qui en est atteinte a-t-elle subi une ablation de rate (splénectomie) qui, en tant qu'organe lymphoïde joue un rôle non négligeable dans notre immunité? Il se peut aussi que des déficits soient dûs à un stress particulier ou à un déficit d'ordre génétique (dans la maturation de certains lymphocytes, dans la production de cytokines, les substances qui permettent aux globules blancs de parler entre eux, d'un déficit dans la production de facteurs du complément en terme de cascade enzymatique etc etc)
Toutes ces questions doivent pouvoir trouver réponse après analyses appropriées.

Il faut savoir qu'un enfant sur 500 en moyenne nait avec un déficit immunitaire congénital et, bien souvent celui-ci se résout ou s'améliore grandement en grandissant. Il faut dire que l'immunité d'un jeune enfant n'est pas celle d'un adulte et que les réponses commencent à pouvoir se comparer vers les 7 ans de l'enfant plus ou moins. Avanat l'âge de 2 ans, les productions de cellules et la puissance immunitaire sont encore trop différentes pour souffrir la moindre comparaison. Ce fait explique et ressitue l'extrême sagesse de ceux qui refusent la vaccination criminelle proposée dès l'âge de...2 mois!
Vu les connexions étroites entre immunité et système nerveux, on voit bien rapidement que le développement du système nerveux peut se trouver gravement compromis par la survaccination actuelle, à même bien entendu malgré le déni des autorités, de provoquer la flambée d'autisme extrêmement inquiétante que connaissent tous les pays occidentaux (et ce sera hélas bientôt le tour des pays du Tiers-Monde au fur et à mesure de l'augmentation des couvertures vaccinales);

Donc, pour rester très concrète et ne pas partir "hors sujet" je dirais à anne qu'il faut être extrêmement vigilant et refuser TOUT vaccin à l'avenir (car cela ne pourra qu'empirer l'état) et alors, sur base d'analyses détaillées commencer une isothérapie séquentielle c'est à dire un traitement homéo spécifique et bien codifié qui conciste à donner les antidotes homéo des vaccins reçus dans l'ordre antichronologique en allant du vaccin le plus récent au plus ancien (le tout premier)
C'est le Dr Elmiger de Lausanne qui a mis ça au point, c'est sans risque et efficace. + d'infos sur le site www.jelmiger.com
Vous pouvez alors aussi toujours donner de la vitamine C quotidienne jusqu'à rétablissement complet.
Je vous recommande de la vitamine C naturelle car 6X + bioassimilable c'est à dire de l'ACEROLA dispo en pharmacie.
Evitez aussi autant que faire ce peut le recour aux antibio qui modifient fortement la flore intestinale, hyper importante pour l'immunité générale.

Patel, il faut aussi des analyses détaillées pour ta fille et alors, aucun vaccin non plus, c'est fondamental! Si jamais ta fille est en cours de schéma vaccinal ou qu'une vaccination arrive prochainement selon son carnet, là aussi le bon sens est d'arrêter ou de ne pas faire! Que ce soit le Gardasil ou autre, on peut toujours arrêter un schéma vaccinal en cours sans risques que du contraire! L'immunité dit "merci" de ne plus recevoir aluminium, mercure et formol en son sein, des produits par ailleurs cancérigènes et dégénératifs..
La prise d'Acerola là aussi ne saurait être que bénéfique. Les doses pourront être doubles de celle de l'enfant de 5 ans.
L'isothérpie séquentielle avec les isothérapiques de Elmiger aussi peut trouver son utilité chez cette jeune fille même si elle peut durer plus longtemps du fait qu'il faut prendre les antidotes de tous les vaccins depuis la naissance car il se peut que le vaccin qui a tout déstabilisé initialement soit le 1 ou le 3° etc et ainsi, toute demi-mesure serait tout à fait absurde et contre-productive. Le corps est vu sous l'aspect d'un être multicouches, chaque isothérpique remonte de couche en couche au plan énergétique.
Si vous voulez + d'info sur le fonctionnement intrinsèque de l'homéo- car l'homéo ne sait pas être un placebo du fait de son action chez des animaux et de tous jeunes enfants- vous pouvez lire le livre du Dr Bill Gray "L'Homéopathie enfin prouvée!"

La prise de probiotiques en cure bisanuelles afin de renforcer les défenses intestinales peut aussi s'avérer une mesure intéressante au plan du renforcement immunitaire. Voilà, je vous laisse.
Si vous avez d'autres questions ou que vous avez envie de discuter + en détails après du résultat d'éventuelles analyses complémentaires- que sincèrement je crois fort nécessaires- surtout n'hésitez pas!
Bien à vous tous.
Mauricette
Portrait de cgelitti
Bonjour Caroube,
Je suis grand-mère d'un petit bout de 5 ans et je suis vraiment très inquiète.
Une prise de sang montre une chute de globules blancs (mais je ne connais pas encore le taux) ; il fait de la température depuis 3 jours (39°), se plaint depuis quelques temps de maux de tête au réveil, a fréquement mal au ventre, aux jambes et est souvent très fatigué. Il va dormir à des heures régulières mais ses nuits sont agitées. Hormis les périodes fiévreuses où il est un peus abattu, il est bien : il joue, il mange,...
on voudrait que ce ne soit QUE viral (ou mononucléose) et je sais qu'il faut attendre encore un peu, mais voilà, j'avais besoin de sortir ça de ma tête.
Merci de m'avoir lu.
adele
Portrait de cgelitti
bonjour j'ai 18 ans et apres annalyse de sang j'ai remarqué que je suis en manque de monocyte je voudrai savoir comment y remedier que cela produit il exactement
merci
Caroube
Portrait de cgelitti
Ingrid, je t'ai envoyé un mail à ingridv83@yahoo.fr, tu l'as reçu?
leclercq francoise
Portrait de cgelitti

bonjour j ai fait une prise de sans et il et dit keke j ai 11,1giga/l et que normalement sa doie etres entre 4,0a 10.0 ques que cela signifie merci de votre réponse

anne
Portrait de cgelitti
mon fils de 2 ans a aussi un manque de globules blanc et présente des plaques rouges et boutonneuses d apres les medecin ce sont des allergies

Pages

Sujet vérouillé