Larra12
Portrait de cgelitti
mon père atteint d'un cancer depuis 1an 1/2 a subit 3 Opérations dont une encore la semaine dernière. il est agé de 75ans et vit seul dans son appartement et reçoit des traitements à base de morphine tous les jours. Aussi et ce pour lui permettre de rester à son domicile comme il le souhaite, j'ai complété fin décembre 2005 un dossier de demande d'Aide à la Perte Autonomie, auprès du conseil général des hauts de seine pour obtenir une aide ménagère et soignante , je reçois aujourd'hui soit le 24 juillet la réponse négative du conseil général des hauts de seine, me précisant que mon père doit s'adresser au centre social de son domicile ! ALors je dis Chapeau pour le délai d'attente qui aura durer 6 mois quant meme et merci de me laisser me débrouiller en pleine canicule et urgence avec des services aides sociales en pénurie de personnel en raison des vacances .

Il est magnifique notre pays ! mais il vaut mieux ne pas y vivre vieux !!!

Alors que le ministère de la santé et de la solidarité fasse du vrai pour nos seniors au lieu de nous bourrer le crâne de soit disantes réformes, de témoignages complètement loufoques au journal télévisé de 13h , des grilles d'évaluations complètement fantaisistes et j'en passe... Le jour de solidarité , lundi de pentecote, je travaille comme beaucoup de gens pour justement etre solidaire des personnes agées, eh bien je me rende compte que cela aussi est une invention pure et simple de notre gouvernement pour gagner encore quelques 0.30% sur nos salaires . cette argent ne sert même pas à offrir un ventilateur à chaque personne âgée. Les mentalités de notre pays me semblent devenues bien basses.

franceline
Portrait de cgelitti
finalement, on a encore changé, l'infirmière ne peut plus assurer ses passages biquotidiens, et se pointe le matin vers.. midi.. pour la toilette et le change ce n'est pas possible, à cette heure là, ma mère l'a déjà "nettoyé" comme elle peut, et changé 3 fois..
Nous avons enfin trouvé le SIAD, service de maintien à domicile attaché au centre de gérontologie de Magnanville (78)qui semble très sérieux. (délai sur liste d'attente : 6 mois). les besoins de mon père ont été évalués très consciencieusement en 2 h d'entretien et de présence, elle a assité à ses réactions et son comportement en sa présence, et en présence de l'autre infirmière venue.. lui faire laver les mains assis au lavabo et qui est repartie, fort préssée..mais avouant être soulagée de la prise en charge par cette association, car ce cas est trop lourd pour elle.

Wait and see.. on nous a indiqué aussi des couches et protections ne nécessitant que 2 changes par jour, genre très absorbantes et isolant la peau de l'humidité, et évitant en principe d'avoir les draps trempés chaque jour.
si celà intéresse quelqu'un..
fran
Portrait de cgelitti
c'est vrai qu'on n'oublie nos ainés , les réformes n'arrivent pas vite.
les maisons de retraite n'ont pas beaucoup evolué et toujours plus chères.
Pourtant, ils ont tous travaillé et cotisé, ou sont allés à la guerre, enfin, ils ont fait leur part. ce n'est pas normal d'abandonner les vieux et de subventionner sans contrepartie les jeunes.
Le monde à l'envers, il ne faut pas oublier que nous deviendrons vieux nous aussi
berbere
Portrait de cgelitti
Je suis entièrement d'accord. On fait une campagne pour aider les personnes agées à boire, ma mère est en Maison Médicalisée dans la banlieue de NANTES à 1559 Euros par mois (à sa charge). Elle est handicapée suite à 2 avc elle a 80 ans. Sa table roulante est loin de son lit, de toute façon elle ne peut pas boire seule, mais le manque de personnel!!!!!!!!!!!!!! est là. La douche tous les 15 jours et j'en passe. On peut cotiser dans sa vie.... pourquoi.... Ou passe l'argent??
Allez çà fait du bien d'évacuer!!! Bonne journée à tous et à toutes
Larra12
Portrait de cgelitti
Ma mère est aussi dans le cas d'un maintien à domicile pour personne âgée sans autonomie. Une autre aberration:
une infirmière passe trois fois par jour (ma mère est insulino-dépendante), elle doit, normalement gérer la répartitions et le prise des médicaments. Un renouvellement mensuel, seulement, les renouvellements se font sur la base de 28 jours (et oui, on a que des mois de févriers visiblement). Certaines boîtes contiennent 28 comprimés, d'autres moins, d'autres plus... Cornélien! Ce qui fait qu'il faut toujours demander un complément d'ordonnance car il manque toujours un médicament, évidemment vital. Et l'infirmière? Et bien, ce n'est pas son boulot, son boulot à elle c'est de répartir les médicaments dans le semainier, pour le reste, demander les ordonnances, aller chercher les ordonnances et aller à la pharmacie, c'est la débrouille: "vous imaginez si on devait faire ça pour tous les patients!!!"
La population de la France vieillissant à grands pas, il va falloir améliorer tout ce système très rapidement, sinon, les valides seront achevés par les non-valides.
M. De Mun
Portrait de cgelitti
Ton témoignage ne m'étonne absolument pas, il faut voir comment nos anciens sont traités dans cette société atteinte de "jeunisme aigu", par contre, le moindre "pet de travers" des jeunes, et alors là les aides affluent à millions...c'est devenu la loi de la jungle, plus tu es jeune et en bonne santé, mieux tu t'en sors, si tu es vieux et faible, tant pis pour toi! et les beaux discours officiels n'y changent rien...
Franceline
Portrait de cgelitti
coucou,
je dis une bêtise ou ce qui m'a été dit par l'assistante sociale de la CNAV concernant les aides susceptibles d'être allouées à mon père c'est: il a 92 ans, n'a droit qu'à l'APA. ?. c'est ce que j'ai compris...

pour les aides concernant une auxilliaire de vie,les soins d'hygiène et de nursing,le maintien au domicile,etc..il n'a pas droit car il est trop âgé.
Ses droits sont périmés... Ayant été en bonne santé jusqu'à ses 91 ans, maintenant il est trop vieux. c'est à dire qu'il est censé être décédé..ou en maison de retraite.
Il aurait du être vieux quand il était jeune..si, si !!! Mais quand il était jeune, il travaillait pour la retraite des vieux..

Je souris, malgré tout devant ce qui me parait être une franche aberration...

j'ai fini par trouver l'aide d'une infirmière avec 2 passages matin et soir, et comme il est à 100%, elle facturera directement à la sécu. en principe, elles n'assurent plus ces soins depuis longtemps, le relais est passé aux associations qui s'en mettent plein les poches..les directeurs se payant de superbes villas et bagnoles, pendant que le personnel est payé au lance pierre.. là aussi, le fric motive les vocations de directeurs d'associations, avec toutes les lois concernant l'embauche, de plus, c'est pire quand l'épouse du directeur est avocate.. vous vous retrouvez avec un contrat ficelé aux petits oignons...les vieux signent sans savoir ce qu'ils signent, en plus..passons..

mais il faut passer toutes les communes alentour au peigne fin pour en trouver celle qui voudra bien assurer ces soins, et le bouche à oreille fait merveille.. la sécu, non, elle fait honte..quand à la CNAV, elle radote..quand aux associations, il s'en ouvre de plus en plus, elles se reproduisent comme des bactéries..
Sujet vérouillé