Audace
Portrait de cgelitti
mes parents etaient sadiques,et ils m'ont tout fait enduré.

Inceste,insultes,menaces,chantage,harcèlement,coups,ils m'ont drogué à grand renfort d'anti depresseur,m'ont enfermé...me rabaissant sans cesse.

J'ai grandi seule,au milieu de deux dingues en liberté...

Mon frere et sa femme etaient au courant de tout ca,ils n'ont jamais rien fait pour m'aider au contraire,ils prenaient parti contre moi,et devenaient aussi sadique qu'eux.

J'ai survécu tant bien que mal, je me suis mariée et suis maman,j'ai ete aidee par un psy formidable qui m'a aidé à me construire et à ne plus culpabiliser...

Comment peut on faire vivre ca à un enfant,je sais que mes geniteurs ne me voulaient pas,et qu'à l'epoque l'avortement n'etait pas de mode(année 1960)...

A cette époque là,les enfants n'avaient aucun droit,et on les laissait croupir dans leur desespoir...

Mais comment peut on etre aussi sadique avec un enfant...

Qui ici pourrait m'apporter des reponses...qui sait????

cendrillon
Portrait de cgelitti
voilà c'est exactement ca...merci zoé,je croyais en fait que je n'avais pas forcement pris la bonne décision,ou qu'il y en aurait d'autres mais à première vue "couper les ponts" etait la seule et l'unique solution...
Donc je n'ai pas de regrets à avoir,j'ai agi pour me protéger mais surtout protéger ma famille...
Je suis mariée et je suis maman à mon tour.Eux savent et eux croient car mon mari a connu ma mère et toutes les horreurs qu'elle me disait...
Mes geniteurs sont morts depuis...plusieurs années maintenant

Hé oui,j'ai ete forcée de couper les ponts ,de toute facon,personne n'a regretté la petite menteuse qu'on me disait etre...mais avec du recul je pense que s'ils ne me croyaient eh ben c'etait leur problème...tant pis pour eux.


cendrillon
Portrait de cgelitti
merci zoé...
ok tout ca je savais mais ce que je me demande c'est pourquoi ne m'avoir pas abandonné,sans doute est ce plus facile de briser quelqu'un que de l'abandonner,c'est plus drole sans doute!
Nougatine
Portrait de cgelitti


De quoi se poser des questions!
Un parent pervers est un PARANO...........
cendrillon
Portrait de cgelitti
ok,c'est bien ce que je pensais..

il y a un autre truc,mes parents enfin non plutot mes geniteurs,ma genetrice donc,ne montrait pas qu'elle ne m'aimait pas,devant les gens...elle etait plutot cool avec moi ,et des qu'on se retrouvait en vaste clos ,ca recommencait...

Oui,mais ...après quand l'histoire de ma triste vie de petite fille et de jeune fille est venue aux oreilles de gens,ils m'ont tourné le dos en me traitant de menteuse...

Ma question Zoé serait comment peux t'on juger un enfant et une jeune fille de menteuse,ne pas reconnaitre sa position de victime.

Encore maintenant certaines personnes qui connaissait ma genetrice ose me dire que je n'etais pas si malheureuse que ca...ben oui,comment voulez vous ils ne vivaient pas avec.

Ils ne voyaient d'elle que ce qu'elle montrait aux gens,mais la femme ignoble qu'elle etait en vaste clos je suis la seule à la connaitre!!!

Zoe
Portrait de cgelitti
Les réponses, tu les esquisses : ils ne voulaient pas de toi. A partir de là, ta mère a dû haïr sa grossesse, son ventre, toi futur bébé, ton père qui lui avait fait un bébé etc. Après la naissance, leur haine s'est reportée sur toi et eux deux se sont rabibochés sur ton dos : tu as été leur bouc émissaire.
Audace
Portrait de cgelitti
cendrillon,

ton histoire est très pénible, et touchante.
dans ta question, tu as la réponse, tu peus rien attendre de Tels personnages,

Le problème est plus grave et ne se résume pas à une grossesse non désiré, car dans ce cas ils t'auraient simplement négligé.

or la maltraitance relève de vices pervers et de sadisme. c'est le plaisir de faire mal, les causes sont plus souvent pathologiques, ou un heritage....

l'entourage à déjà du mal à ouvrir les yeux sur les signes d'enfants maltraités alors pour toi qui est adulte, faut pas rêver.

personne n'ose vraiment s'impliquer dans de tel suspicions,et faut pas s'attendre à des flagrants délits.
Pour pouvoir prévenir, et déceler de tels faits, il faudrait des repers. la vie privée et familiale est beaucoup trop complexes pour etablir des criteres .

bonne revanche sur ta vie,



Zoe
Portrait de cgelitti
Je comprends, je suis plus ou moins passée par là aussi. La seule solution à mon avis c'est de couper complètement les ponts, changer de région, ne plus avoir de liens du tout, recommencer tout à neuf, et te faire aider psychologiquement, essayer d'avoir des amis, un conjoint qui t'aident à dépasser, à te faire une vie bien à toi. Si tu gardes un contact, tu es morte à mon avis parce que, toujours, tu auras des gens pour dire : tu racontes des mensonges. Et toi tu sais que ce n'est pas vrai, tu sais ce que tu as enduré. Mais tu ne peux rien prouver. De plus, le mal fait à un enfant compte énormément car ce sont les années où il découvre la vie, où sa sensibilité se forme. Un adulte qui n'a pas souffert de cette manière ne peut pas vraiment comprendre.
Alors le mieux c'est de couper les liens, de ne plus voir tes géniteurs et tous les gens qui les entourent, même si c'est dur.
Bon courage.
cendrillon
Portrait de cgelitti
voilà c'est exactement ca...merci zoé,je croyais en fait que je n'avais pas forcement pris la bonne décision,ou qu'il y en aurait d'autres mais à première vue "couper les ponts" etait la seule et l'unique solution...
Donc je n'ai pas de regrets à avoir,j'ai agi pour me protéger mais surtout protéger ma famille...
Je suis mariée et je suis maman à mon tour.Eux savent et eux croient car mon mari a connu ma mère et toutes les horreurs qu'elle me disait...
Mes geniteurs sont morts depuis...plusieurs années maintenant

Hé oui,j'ai ete forcée de couper les ponts ,de toute facon,personne n'a regretté la petite menteuse qu'on me disait etre...mais avec du recul je pense que s'ils ne me croyaient eh ben c'etait leur problème...tant pis pour eux.


véro
Portrait de cgelitti
..juste une petite précision a apporter concernant la place de cendrillon dans son enfance...Je ne suis pas sure que l'abandon ait été pensé dans cette configuration.Le terme de souffre douleur est utilisé bien à propos (dans le sens que c'est lui qui souffre pour les autres)....Dure à dire mais je pense que cendrillon remplissait cette fonction (le bon tiers en quelque sorte entre son père et sa mère) maintenant ainsi l'équilibre aléatoire du couple qui tenait pour pouvoir se défouler sur quelqu'un d'autre que eux mêmes.
Zoe
Portrait de cgelitti
Parce qu'abandonner, quelle honte ! Ca se sait, on vous juge etc. Ca ne se fait pas...
Sujet vérouillé