rousseau
Portrait de cgelitti
Mon fils fait des otites sereuses

je viens de lire que ces otites peuvent venir de reflux gastrique mais comment savoir si il en fait et comment cela se soigne???

MERCI

STEPHANE
Portrait de cgelitti
je voudrais savoir si les aérateurs tympaniques peuvent causer des troubles de l'équilibre?
Patty
Portrait de cgelitti
OTITE SEREUSE

Les rhinopharingites à répétition, souvent d'origine virale, sont responsables chez l'enfant, d'otites qui peuvent parfois avoir un retentissement sur l'audition.
- 5 à 10% des enfants de moins de 7 ans, présentent des otites sero-muqueuses. Même un déficit modéré de l'audition en rapport avec cette otite peut avoir de graves répercussions comportementales ou d'acquisition du langage.
- il est indispensable de traiter ce genre d'otites à répétition, en particulier sa composante tubaire (trompe d'eustache) pour restaurer la fonction du système de transmission de l'oreille moyenne.

TRAITEMENT :
Il repose sur :
- l'ablation des végétations qui est très souvent la règle
- un traitement antibiotique et antiinflammatoire, en cas de surinfection
- la pose d'aérateurs tympaniques (YOYO ) souvent obligatoire
- parfois l'insufflation de la trompe d'eustache peut avoir de bons effets.

- D'autre part, le nettoyage au sérum physiologique des fosses nasales, plusieurs fois par jour, est important associé à un traitement antiseptique et antibiotique local.
- Un traitement préventif associant les anti-inflammatoires, les mucolytiques (médicaments fludifiants) et les médicaments exarcerbant les défenses immunitaires (Biostim, Ribomunyl) seront de mise.
- Parfois l'injection de gamma-globulines à forte dose peut être nécessaire.
- Enfin les cures thermales seront souvent des adjuvants non négligeables.

- Il faut enfin savoir que ces affections virales à répétition peuvent déclencher ou révéler une allergie respiratoire qui sera à l'origine d'un asthme.

Le dosage des I .G .E . (voirIMMUNO ELECTROPHORESE etIMMUNO GLOBULINES ) totales et spécifiques, permet de confirmer le diagnostic dès le début. Un traitement préventif peut alors être mis en oeuvre.
isa
Portrait de cgelitti
Mon fils a 8 mois, il a des reflux gastriques depuis sa naissance, c'est ce qui explique que régulièrement il soie dans un état limite bronchiolite (dit le pédiatre),gaviscon systèmatiquement après les repas, et kiné quand il est encombré voilà son traitement, mais quand il est très pris ventoline bécotide,mucomiste, et antibiotique (si otite) viennent complèter la panoplie.
Je fais appelle à vous internaute pour avoir des informations sur l'allimentation de ces petits. Mon petit ne mange pas de façon régulière dans la journée, il ne fait donc pas ces nuits. Certains produits ne lui conviennent pas comme les petits suisses adapté à son age et beaucoup d'autre produits du commerce. Je m'adapte, je lui prépare ses petits pots legumes comme fruit. Il mange très bien et a une bonne coube de croissance. J'ai l'impression de faire des expériences avec mon petit par manque d'info sur la manière de bien le nourrir sans lui faire du mal.merci pour vos prochaines réponses.
A. SEVESTRE
Portrait de cgelitti
Bonjour,

je suis médecin généraliste et je travaille actuellement sur l'otite moyenne aigue (OMA) dans le cadre de ma thèse. J'ai un peu de mal à laisser passer le message de Patty.
Donc je joint un extrait de mon travail.


C. L?otite séro-muqueuse
1. Définition et épidémiologie
- L?otite séromuqueuse, ou « otitis media with effusion » en anglais, est définie comme suit par les américains : épanchement de l?oreille moyenne sans signe ou symptôme d?infection aiguë de l?oreille.
- L?otite séromuqueuse est plus fréquente que l?OMA, elle peut être présente avant ou après celle-ci ou bien accompagner une infection virale respiratoire2.
- La prévalence de cette affection est considérable puisqu?on l?évalue à 15-40% chez les enfants de moins de 5 ans en bonne santé. On considère que 90% des enfants sont touchés avant l?âge scolaire, le plus souvent entre 6 mois et 4 ans10.
2. Une complication de l?OMA?
- L?OSM fait partie de l?histoire naturelle de l?OMA : elle est présente dans 41% des cas à 1 mois d?une OMA7 et 10-25% à 3 mois10.
- L?épanchement dans l?oreille moyenne entraîne une baisse de l?acuité auditive de 27dB en moyenne . L?audition revient à la normale quand l?épanchement se résorbe. Une perte auditive permanente peut arriver, mais elle est secondaire dans ce cas à des OMA récurrentes ou à certains types d?otites chroniques.
- Il existe une controverse sur le lien entre OSM et un éventuel retard de langage occasionné par la baisse temporaire de l?acuité auditive. Selon une méta-analyse récente portant sur 11 études prospectives et selon la revue Prescrire1, , il n?y aurait pas ou très peu de corrélation entre l?OSM se manifestant dans la petite enfance et des troubles ultérieurs du langage. Les auteurs de la méta-analyse concluent que la simple observation d?un enfant porteur d?une OSM est raisonnable s?il est asymptomatique et ne présente pas déjà un retard de langage.
3. Traitement
a. Traitement médicamenteux
- Traiter une OMA par antibiotiques n?a pas d?incidence sur la survenue de l?OSM7.
- Traiter une OSM par antibiotiques ou corticoïdes n?a pas prouvé d?effet à long terme et n?est pas recommandé10. Par ailleurs, les antihistaminiques et décongestionnants n?ont pas prouvé leur efficacité.
b. Traitement chirurgical
- Outre le traitement médicamenteux des OSM, le traitement chirurgical comprend la pose d?aérateurs transtympaniques, l?adénoïdectomie (ablation des végétations) ou les deux.
- D?après une méta-analyse de la revue Cochrane13, la pose d?aérateurs transtympaniques n?a pas d?incidence sur le développement du langage de l?enfant. Il n?est seulement démontré qu?une amélioration à court terme de l?acuité auditive .
Par contre, ce traitement expose à des effets indésirables, notamment une otorrhée récurrente, et de possibles séquelles à type de tympanosclérose13, ou de baisse définitive de l?acuité auditive, comme cela est montré dans une étude rétrospective portant sur 951 conscrits suédois . Les tympanogrammes de ces jeunes hommes de 18 ans étaient plus perturbés dans le cas où ceux ci avaient subi la pose d?aérateurs transtympaniques dans leur enfance. Par contre, l?étude n?a pas trouvé de différence significative entre les garçons ayant fait des otites à répétition sans avoir subi de traitement chirurgical et les garçons sans antécédents d?otites.
Ces constatations font considérer otites moyennes aiguës et séro-muqueuses comme des affections bénignes n?ayant pas d?impact évident sur le développement du langage et sur l?audition à long terme.
- Concernant l?adénoïdectomie +/- amydalectomie, traitements souvent proposés dans les otites récurrentes ou OSM persistantes, une étude randomisée et contrôlée incluant 300 enfants n?a pas trouvé de bénéfice de ce traitement chirurgical sur les affections de l?oreille moyenne avec un recul de 2 ans.
Par ailleurs, un essai randomisé portant sur 217 enfants présentant des épisodes récurrents d?OMA a montré que l?adénoïdectomie n?en diminuait pas l?incidence chez des enfants qui portent déjà des aérateurs transtympaniques .
c. Conduite à tenir
- Ainsi, devant la découverte d?une OSM, il est recommandé d?attendre 3 mois avant d?initier une prise en charge par le spécialiste10. Par contre, s?il existe un retard de langage, des difficultés d?apprentissage ou une perte auditive importante, il ne faut pas attendre pour référer.
- Cela dit, étant donné la bénignité de l?OSM et l?inefficacité très probable, voire la nocivité des traitements, faut il proposer autre chose que l?observation?

1. Rédaction de La Revue Prescrire. L?Otite Moyenne Aiguë chez l?enfant. Prescrire, Mars 2003 ; 23(237) : 194-208
2. American Academy of Pediatrics and American Academy of Family Physicians. Diagnosis and Management of Acute Otitis Media. PEDIATRICS, 2004 May;113(5):1451-65
7.   Rosenfeld. Natural History of Untreated Otitis Media. Laryngoscope. October 2003 ;113(10):1645-1657
10. Agency for Healthcare Research and Quality. Clinical practice guideline : Otitis media with effusion. Otolaryngology Head and Neck Surgery. May 2004, Volume 130, Issue 5, Supplement 1, S95-S118.
11. Bluestone C. Clinical course, complications and sequelae of acute otitis media. Pediatr Infect Dis J. 2000, 19, S37-46.
12. Roberts J. Otitis Media and Speech and Language : A Meta-analysis of Prospective Studies. Pediatrics, Mars 2004, 113, e238-e248.
13. Lous J & al. Grommets (ventilation tubes) for hearing loss associated with otitis media with effusion in children. The Cochrane Collaboration. [document consulté le 28/06/06]. Accès http://www.cochrane.org/reviews/en/ab001801.html.
fanny
Portrait de cgelitti
mon fils grand prématuré ( né à 27 semaine) est atteint de surdité sévère il a 17 mois et a des appareils des deux côtés. du coup il fait des otites séreuses et l'orl veut poser des drains pour lui permettre de profiter de son appareillage. seulement on a peur de l'opération car il a eu de graves problèmes respiratoires pendant les premiers mois de sa vie ( broncho dysplasie pour ceux qui connaissent) serait-il intubé pour l'opération? si quelqu'un est dans ce cas merci pour votre réponse!
LAURENCE
Portrait de cgelitti
BONSOIR
POURQUOI VOUS NE FERIEZ PAS L OPERATION DES VEGETATIONS?
JE SUIS ACTUELLEMENT EN DOUTE SUR MA FILLE DE 3 ANS QUI FAIT A REPETITIONS DES OTITES SEREUSES.
MANOU
Portrait de cgelitti
J'ai appris hier que ma fille agée de 5 ans avait une otite sereuse. Grâce à ce forum je vois que c'est une pathologie très fréquente chez les enfants.Je me posais beaucoup de questions et je vois que je ne suis pas la seule à m'inquieter sur l'évolution de son audition.
ovni52
Portrait de cgelitti
bonjour ! je voudrais un conseil mon ami (31 ans) à qui on a implanté un tympan artificiel dans l'oreille gauche depuis quelques années à la suite de problèmes et d'otites à répétition, présente des écoulements non purulents, journelement dans l'oreille droite, par ailleurs, il souffre de cette oreille de temps en temps, je crains encore des complications, je lui ai conseillé de consulter rapidement, mais comme beaucoup d'hommes, c'est difficile de lui faire prendre le temps par rapport à son travail. Pouvez vous me dire si cela vous parait grave dans un premier temps, sachant que la visite du médecin il n'y coupera quand même pas foi d'ovni52 merci. Je m'inquiète d'autant plus que mon père, décédé en 96 à 69 ans, à subi lui aussi des écoulements d'oreilles au point que ses oreillers étaient protégés car il en subissait la nuit aussi, qu'il n'a jamais consulté, et d'autre part, il m'a été dit (j'ignore si cela est exact, il y a quelques années, que des écoulements d'oreille pouvaient aussi provenir du cerveau) merci de me répondre si cela est possible et bon courage à ceux qui souffrent.    
zouzou1979
Portrait de cgelitti
bonsoir
le je suis étonner de se que vous dite , a propos du reflux moi j'ai une fille qui va avoir bientot 3ans elle a otite séreuse ou chronique elle a aussi une feflux les medecin mon jamais dit qua sa peut etre lier ses compliquer mes yasmina na pas que sa comme maladie .
a bientot
rachel
Portrait de cgelitti
on vient de nous cionfirmer d'éventuelle otite séreuse, notre fille de 34 mois ne parlant pas trés bien nous a allerter, le medecin traitant n'a pas éstimé necessaire de voir un spécialiste, nous avons fait la démarche par nous meme et nous sommes d'accord pour l'abblation de végétations pour aider notre enfant qu'on adore vraiment pour qu'il puisse s'exprimer et vivre normalement.Il ,me reste à reprocher à notre medecin traitant de ne pas etre à l'ecoute et rassurer les parents quand l'inquiétude est justifié à cause de lui la petite a perdu 1 an de language d'enfant de son age. Moi personnellement je le vis mal car si j'avais écouté ce médecin la petite aurait un probléme d'audition beaucoup plus élevé. Je conseille aux mamans d'agir selon leur instinct maternel quand il s'agit de la santé de leurs enfants. merci de lire ce que je viens de rajouter.

Pages

Sujet vérouillé